Ouganda : bagarre générale entre les députés

Les députés de la majorité et de l’opposition en Ouganda en sont venus aux mains mardi au parlement.

Principale pomme de discorde entre les élus de ces deux camps, le débat en cours dans le pays relatif à la suppression de la limite d‘âge pour occuper le fauteuil suprême de la République.

Selon la constitution ougandaise, pour occuper le poste de président de la République, il faut avoir au plus 75 ans. Or l’actuel chef de l‘état à 73 ans dans deux ans, il sera atteint par cette limite. L’opposition accuse Yoweri Museveni au pouvoir depuis 1986 de vouloir faire sauter ce verrou pour briguer un 6 e mandat consécutif en 2021.

Mardi donc, les mots ayant certainement fait preuve de leur carence, les députés ougandais ont jugé bon de montrer leurs muscles. Chaise et dossier en l’air, coups mal ajustés, l’hémicycle avait l’air d’une arène d’affrontement des gladiateurs.
Un membre du Forum pour le changement démocratique, formation d’opposition ayant accusé un ministre de l’avoir menacé avec un pistolet dans l’enceinte du parlement. Cet incident a suffi pour mettre le feu aux poudres.