Kemi Seba sur Africa 24 : mobilisation internationale contre le Franc CFA

Tout commence le 19 décembre 2016. En visite d’Etat de quatre jours en France, Macky Sall se mue en défenseur de la monnaie issue de la période coloniale en estimant que “Le franc CFA est une bonne monnaie à conserver”. Une déclaration mal vue par le président de l’ONG Urgence Panafricaniste Kémi Séba qui affirme que cette monnaie est “une monnaie de servitude”. Et symboliquement, il fait brûler un billet de 5000 Fcfa lors d’un rassemblement le 19 août dernier à Dakar contre “la Françafrique”. Dès lors, son geste fait le tour des réseaux sociaux et exacerbe le débat sur le franc CFA.