Violences

Des combattants anti-balaka à Bangui, le 15 janvier 2014. © REUTERS/Siegfried Modola