International

De la fumée et des débris s’élèvent après un bombardement à Damas, Syrie, 25 septembre 2017.
Vladimir Poutine. | AFP.