Attaques armées

Un véhicule de l'opération barkhane circule dans le centre du Mali, à la frontière avec le Burkina Faso et le Niger, le 2 novembre 2017| Daphné BENOIT