Analyse Politique

Le président Paul Buya
Une vingtaine de dirigeants du G5 Sahel se rendent à Paris mercredi 13 décembre pour renforcer la mobilisation internationale.
Jacob Zuma, ici le 4 mars 2010, a annoncé sa démission le 14 février 2018. | AFP/Archives | CARL COURT