Mondiaux-2017 - Bolt foudroyé dans sa dernière ligne droite

La star du sprint mondial Usain Bolt foudroyé en pleine finale du relais 4x100 m des Mondiaux de Londres, le 12 août 2017 Jewel SAMAD / AFP

Arrivé au terminus de sa carrière, la superstar Usain Bolt a été foudroyée par une crampe dans la dernière ligne droite de la finale du relais du 4x100 m des Mondiaux de Londres, s'écroulant sur la piste, incapable de mener le bâton à l'arrivée samedi soir.

Lancée à la poursuite du Britannique Nethaneel Mitchell-Blake et de l'Américain Christian Coleman, la grande carcasse s'est cabrée à une cinquantaine de mètres de l'arrivée, la jambe gauche en déséquilibre.

"C'est une crampe à l'ischio-jambier gauche mais le plus douloureux, c'est la déception de perdre la course. Les trois dernières semaines ont été dures pour lui, vous savez. Nous lui souhaitons le meilleur", a indiqué le médecin de l'équipe jamaïcaine Kevin Jones.

La légende vivante du sprint (huit médailles d'or olympiques, onze aux Mondiaux) a refusé le fauteuil roulant qu'on lui proposait, se relevant péniblement en se tenant derrière la cuisse gauche pour retrouver ses partenaires jamaïcains. Forcément déçus comme lui.

La plus formidable machine à sprinter s'est donc grippée pour sa dernière exhibition. "Il s'est excusé auprès de nous mais il n'y avait pas besoin d'excuses, les blessures faisant partie du sport", a déclaré son partenaire Julian Forte.

Seulement troisième du 100 m il y a une semaine, son premier échec en grand championnat depuis dix ans, Bolt (30 ans) a raté ses adieux sur le plan sportif. Comme des combats de trop.

Ovationné

Il aura néanmoins eu à Londres la confirmation, s'il en était besoin, de son immense pouvoir sur les foules qui l'ont ovationné et chéri. Scandant son nom, ils ont sifflé l'Américain Justin Gatlin, le vainqueur du 100 m, qui porte comme un fardeau ses quatre ans de suspension pour dopage.

L'homme le plus rapide de tous les temps (9 sec 58 au 100 m, 19 sec 19 au 200 m) aura finalement surtout savouré sa dernière matinée, pour les séries.

Au temps de sa splendeur et de celle du sprint jamaïcain, le roi n'apparaissait pas le matin, laissant à un remplaçant le soin d'expédier la formalité des qualifications. Lui n'arrivait que le soir, en habit de lumière dans son maillot jaune.

AFP

Videos

Sport

Pape Diouf avait été président de l'OM entre 2005 et 2009

Victime du coronavirus, Pape Diouf est mort à l'âge de 68 ans

L'ancien président de l'OM, Pape Diouf, est décédé ce mardi au Sénégal, après avoir été contaminé par le coronavirus.Après avoir été contracté le coronavirus, chez lui au Sénégal, il devait être rapatrié dans la nuit en France. Mais il n'a tenu jusque-là. Selon la télévision nationale sénégalaise, ce que ses proches ont confirmé, Pape Diouf est mort, ce mardi à Dakar. L'ancien président de l'OM (2005-2009) était âgé de 68 ans.
CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

Le Cameroun, pays-hôte en avril du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2020), a hérité d'un groupe où figure le Mali, selon le tirage effectué lundi à Yaoundé, tandis que le Maroc, tenant de ce trophée réservé aux joueurs évoluant sur le continent, affrontera le Togo. Ainsi le Cameroun affrontera lors du match d'ouverture le Zimbabwe, mais il sera aussi opposé au Mali et au Burkina Faso dans le groupe A. Outre le Togo, le groupe du Maroc est complété par le Rwanda et l'Ouganda.
Moussa Marega, retenu par ses camarades et ses adversaires, a quitté le match face à Guimaraes après avoir été la cible de chants et cris racistes. AFP/Miguel Riopa

Foot : l'attaquant de Porto Moussa Marega quitte le terrain, victime de cris racistes

L'attaquant franco-malien de Porto, Moussa Marega (28 ans), victime de cris racistes sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (bien Guimaraes), a décidé de quitter le terrain à la 71e minute d'un match du Championnat du Portugal dimanche. Après avoir signé le but de la victoire 2-1 de son équipe (60e), Marega l'a célébré avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins, ce qui lui a valu un carton jaune.
Athlète à Nivelles, Fanny Appes a été poignardée par son ex-compagnon dans le train ©DR

Athlète à Nivelles, Fanny Appes a été poignardée par son ex-compagnon dans le train : "C'est une horreur invraisemblable"

La Camerounaise, poignardée dans le dos, a été emmenée d'urgence à la clinique Sainte-Elisabeth à Bruxelles.Le drame s'est produit ce jeudi matin dans un train entre Rhode-Saint-Genèse et Holleken (Linkebeek). L'athlète Fanny Appes a été poignardée dans le dos par son ex-compagnon et a été emmenée d'urgence à la clinique Sainte-Elisabeth à Bruxelles, ses jours ne sont pas en danger. L'homme âgé de 30 ans est en fuite, une enquête judiciaire a été ouverte. 
Junior Ilunga Makabu est devenu le premier Congolais champion du monde des lourds-légers WBC

Boxe : Junior Ilunga Makabu, le premier Congolais champion du monde des lourds-légers WBC

Junior Ilunga Makabu est devenu ce 31 janvier 2020 le premier Congolais champion du monde de boxe anglaise au sein d’une des quatre grandes fédérations. Il a décroché la ceinture des lourds-légers WBC, ce vendredi à Kinshasa, en battant le Polonais Michal Cieslak par décision des juges.
Léon Mokuna, la première "star" africaine de la D1 belge, est décédé © RTBF - Belga

Football : Léon Mokuna, premier Africain noir du championnat belge, est décédé à 91 ans

Léon Mokuna est décédé mardi à l’âge de 91 ans. Lors de son arrivée à La Gantoise en 1957, il était devenu le premier joueur africain noir du championnat de Belgique. Mokuna a aussi joué à Waregem et à Courtrai. Après sa carrière de joueur, il a été sélectionneur de l’équipe nationale du Congo. Formé à l’AS Vita Club, Mokuna est arrivé en Europe en 1954, au Sporting Portugal, où il est resté trois ans avant de rejoindre La Gantoise.
ancienne star des Lakers, Kobe Bryant est mort dans un accident d’hélicoptère

Le basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère à l'âge de 41 ans

LeBron James, auteur de 29 points qui en font 33.655 depuis le début de sa carrière, a dépassé Kobe Bryant pour devenir le 3e meilleur marqueur de l'histoire de la NBA, samedi lors de la défaite des Lakers à Philadelphie (108-91). C'est en inscrivant, d'un double pas en pénétration au milieu du troisième quart-temps, ses 17e et 18e points du match que James a devancé Bryant (33.643 points), l'ancienne légende des Lakers né à... Philadelphie.