Mondial-2018: 20 ans après, le Maroc fébrile

La délégation de l'équipe marocaine débarque à l'aéroport international de Voronej, le 10 juin 2018, pour la Coupe du monde russe | AFP/Archives | -

Vols spéciaux vers la Russie, affiches publicitaires géantes, vente de décodeurs TV piratés... après un passage à vide de 20 ans, la participation du Maroc au Mondial-2018 suscite la fébrilité dans un pays où le football est roi.

Au cœur de la vieille ville de Rabat, Mohamed se frotte les mains car la demande en décodeurs TV piratés "a beaucoup augmenté ces dernières semaines". Selon le vendeur, "beaucoup, aussi, viennent se renseigner pour savoir si des chaînes diffuseront gratuitement les matchs".

Alors que la fin du ramadan coïncide avec le premier match des Lions de l'Atlas face à l'Iran, vendredi à Saint-Pétersbourg, les cafés, toujours bondés pour les grandes rencontres, se préparent à accueillir des foules de clients. "On s'attend à une hausse des recettes, surtout dans les quartiers populaires", souligne le président de l'Association des cafés et restaurants du Maroc Noureddine El Harrak.

"Il ne faut pas s'attendre à ce qu'il y ait grand monde au travail durant les matchs", souffle un expatrié français amateur de foot qui travaille depuis plusieurs années à Rabat.

Partout, les marques marocaines se sont offert d'immenses affiches aux couleurs du drapeau rouge et vert marocain, avec des messages patriotiques souhaitant "bonne chance" aux Lions de l'Atlas.

"Tous les secteurs veulent bénéficier de la forte audience du Mondial et du rayonnement international de certains joueurs", souligne le président du Groupement des Annonceurs du Maroc Mounir Jazouli. "Nous sommes sûrs que le marché de la publicité connaîtra une forte croissance cette année", dit-il.

Les supporters, eux, préparent leurs valises. "Ils sont 8.500 à partir du Maroc, un chiffre susceptible d'augmenter avec les vols spéciaux" prévus par la compagnie aérienne publique Royal Air Maroc (RAM), selon un porte-parole de la Fédération marocaine de football. Sans compter les Marocains de la diaspora.

Wiam, une ingénieure en informatique de 31 ans, n'a jamais assisté à un match de la sélection marocaine mais a pris son billet pour la Russie. "Cela faisait si longtemps que le Maroc ne s'était pas qualifié" et "on ne sait pas si l'occasion se présentera de nouveau", explique-t-elle.

- "Exutoire" -

Le foot est le sport le plus populaire du Maroc, même si l'équipe première n'a remporté qu'un seul titre dans son histoire, la Coupe d'Afrique des nations (CAN) en 1976.

Pour le chercheur en sport Moncef El Yazghi, c'est même "le seul sport capable de susciter des manifestations patriotiques de manière spontanée sans l'intervention des autorités". C'est aussi un "exutoire en période de crise".

"L’opinion publique sera totalement branchée sur cette compétition", écrivait récemment le journal L'Economiste, y voyant l'occasion d'un "temps mort" pour la politique alors que le gouvernement marocain vacille face à un mouvement de boycott économique massivement suivi par les consommateurs pour protester contre la vie chère.

Et si, ces dernières années, les mauvais résultats ont "poussé les Marocains à se désintéresser de leur équipe", la qualification "face à une équipe ivoirienne forte, dans un scénario sans précédent (victoire 2-0 à Abidjan, une première depuis 1998), a permis de ressusciter l'engouement", selon Moncef El Yazghi.

Mohamed, 36 ans, qui comme 4.000 supporters marocains avait fait le voyage à Abidjan en novembre 2017 pour soutenir la sélection nationale, se prépare à partir pour le Mondial "depuis décembre dernier". Il veut joindre l'utile à l'agréable, d'autant que, souligne-t-il, "la Russie est un beau pays qui mérite d'être visité".

AFP

Videos

Sport

L'ancien attaquant international sud-africain Phil Masinga

Afrique du Sud: décès à 49 ans de l'ancien attaquant Phil Masinga

L'ancien attaquant international sud-africain Phil Masinga, qui avait notamment disputé la Coupe du monde 1998 en France, est décédé dimanche à 49 ans d'un cancer a annoncé la Fédération sud-africaine de football. Masinga (58 sélections, 18 buts) a fait partie de la génération dorée des "Bafana Bafana" victorieuse de la Coupe d'Afrique des nations en 1996 et qualifiée pour les Coupes du monde 1998 et 2002.
300 personnes ont été blessées lors de violences ayant émaillé des matches de football durant la phase aller du championnat d'Algérie | AFP/Archives | DENIS CHARLET

Algérie: plus de 300 blessés en 4 mois lors de violences en marge de matches de foot

Plus de 300 personnes, dont environ 200 policiers, ont été blessées lors de violences ayant émaillé des matches de football durant la phase aller du championnat d'Algérie entre août et fin novembre, a annoncé dimanche la police algérienne.Environ 700 personnes ont été arrêtées sur la même période en raison de ces violences, a ajouté la police.
Ballon d'Or africain 2018: Salah, Mané et Aubameyang encore finalistes

Ballon d'Or africain 2018: Salah, Mané et Aubameyang encore finalistes

Le Ballon d'Or africain 2018, décerné le 8 janvier à Dakar par la Confédération africaine de football (CAF), récompensera un joueur parmi ces trois stars: Mohamed Salah (Egypte/Liverpool), tenant du titre, Sadio Mané (Sénégal/Liverpool) et Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon/Arsenal), désignés finalistes mardi, comme l'année précédente.
Luka Modric Photo BENOIT TESSIER, REUTERS

Ballon d'Or: Luka Modric met fin au règne de Ronaldo et Messi

Le Ballon d'Or 2018 a été attribué lundi au Croate Luka Modric, qui met fin au règne de Cristiano Ronaldo et de Lionel Messi, vainqueurs des dix derniers trophées récompensant le meilleur joueur de l'année, décerné par un panel de journalistes. Vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid et finaliste du Mondial avec la Croatie, Luka Modric a devancé Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann, seul représentant de la France, championne du monde, sur le podium.
Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations ©DR

La CAF retire l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun

La Confédération Africaine de Football a décidé de retirer l'organisation de la CAN-2019 au Cameroun, pénalisé par des retards dans l'avancée des travaux de préparation, a annoncé son président à Accra au Ghana. La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019 a été retirée vendredi au Cameroun à sept mois de la compétition prévue dans un nouveau format élargi à 24 équipes: une période floue s'ouvre, avec un cabinet mis en place pour "déterminer un nouveau pays organisateur d'ici la fin de l'année".
Issa Hayatou

Football : l’ex-président de la CAF, Issa Hayatou, condamné à 24,5 millions d’euros d’amende

Issa Hayatou a été condamné à 24,5 millions d'euros d'amende pour « abus de position dominante » dans l'octroi de droits de diffusion TV des compétitions africaines. L'ancien président de la Confédération africaine de football (CAF) dénonce une « diffamation » et a annoncé son intention de faire appel.
CAF-C2 : Vclub sombre en finale aller face à Raja (0-3) ©DR

CAF-C2 : Vclub sombre en finale aller face à Raja (0-3)

Après avoir réalisé un nul (0-0), en première période, l’As Vclub a été battu en seconde mi-temps par Raja Athletic Club (0-3), en finale aller de la coupe de la Confédération-CAF, disputée dimanche 25 novembre au stade Mohammed V de Casablanca (Maroc). Tout a bien commencé pour le club kinois jusqu'à la sortie sur civière à la 23e minute pour blessure du buteur maison, Jean-Marc Makusu. L’attaquant congolais est deuxième meilleur buteur de la compétition avec 10 buts.