La réponse de LeBron James, Kobe Bryant et Stephen Curry à Donald Trump

LeBron James et Kobe Bryant se paient Donald Trump.

Après l’annonce par Donald Trump de l’annulation de la venue des Golden State Warriors à la Maison Blanche, les stars de la Ligue n’ont pas tardé à réagir et à tacler violemment le président américain.

Entre Donald Trump et les stars de la NBA, le torchon brûle. Depuis l’élection du milliardaire à la présidence des États-Unis, certains des meilleurs basketteurs de la planète n’ont pas hésité à dire publiquement tout le mal qu’ils pensent de Trump et de ses idées, à commencer par LeBron James et Kevin Durant. Sacré champion en mai dernier avec les Golden State Warriors, ce dernier avait d’ailleurs annoncé ne pas vouloir se rendre à la Maison Blanche avec son équipe lors de la traditionnelle réception des champions.

Le point de départ d’une polémique qui agite les médias et les réseaux sociaux américains depuis quatre mois, et qui vient de déboucher sur une conclusion inattendue. Donald Trump a en effet annoncé ce samedi dans un tweet que la cérémonie était annulée, tout en fustigeant le comportement de Stephen Curry, l’autre star de l’équipe, qui avait pour sa part affirmé qu’il hésitait à venir à la Maison Blanche.

 

“Être reçu à la Maison Blanche était un grand honneur jusqu’à ce que tu te pointes”

Être reçu à la Maison Blanche constitue un grand honneur pour les équipes sacrées championnes. Stephen Curry hésite, par conséquent l’invitation est retirée!”, voilà, en version française, le message adressé par Trump à la NBA. Et forcément, les réponses ne se sont pas fait attendre. LeBron James, la superstar absolue de la Ligue et le meilleur joueur NBA depuis une dizaine d’années, a ainsi été le premier à dégainer.

 

En VF : “Espèce de clochard, Stephen Curry a déjà dit qu’il ne viendrait pas. Donc il n’y a pas d’invitation du tout. Être reçu à la Maison Blanche était un grand honneur jusqu’à ce que tu te pointes“. Cinglante, la réplique du “King” est immédiatement devenue virale et rapidement, d’autres icônes de la NBA se sont fendues d’un tweet anti-Trump, à l’image du légendaire Kobe Bryant, retraité depuis l’an passé.

 

 

 

 

En VF : “Un président des États-Unis qui à lui seul crée la division et la colère et dont les mots inspirent la dissension et la haine ne peut pas ‘rendre sa grandeur à l’Amérique’“. De son côté, Stephen Curry a lui aussi donné son sentiment sur le tweet présidentiel :“C’est surréaliste. Je ne sais pas pourquoi il ressent le besoin de cibler certaines personnes plutôt que d’autres. J’en ai une idée mais je pense c’est indigne de la part d’un dirigeant d’un pays de s’engager sur cette route. Ce n’est pas ce que font les leaders.”

 

 

 

Le double MVP (2015 et 2016) a également remercié ses collègues pour leur soutien. “C’est incroyable de voir tous ces gars s’exprimer d’une même voix, s’est réjoui le numéro 30 des Warriors. Nous n’essayons pas de diviser ce pays. Nous essayons de réunir les gens et de parler d’amour, de solidarité et d’égalité. Je crois que nous l’avons démontré après ce qu’il s’est passé.” Pas sûr, néanmoins, que la polémique en reste là.

Avec YahooSport

 

 

 

Videos

Sport

Omar Elabdellaoui

Football : L’international marocain Omar Elabdellaoui rejoint Galatasaray

L’international maroco-norvégien Omar Elabdellaoui sera prêté à la formation turque Galatasaray, en vertu d’un contrat de trois ans. Le joueur de 28 ans rejoint Istanbul pour un nouveau transfert, après avoir porté le maillot du club grec Olympiakos.Selon Galatasaray, cité par Daily Sabah, Elabdellaoui recevra 1,3 million d’euros pour sa première année au club. Avant de signer avec l’Olympiacos, Elabdellaoui a déjà joué pour le Feyenoord Rotterdam et l’Eintracht Braunschweig.
Choupo Moting célèbre son but qui envoi le PSG en demi-finale de la champions league

Ligue des champions : Le camerounais Choupo Moting qualifie le PSG pour les démi-finales de la ligue des Champions

Le capitaine des Lions indomptable, Choupo Moting a inscrit le but qui a permit à son club de se qualifier. ADS Le PSG affrontait en quart de finale, le club italien de l'Atalanta Bergame ce soir à Lisbonne. 
Youssoufa Moukoko, 15 ans, s'entraîne cet été avec le groupe pro de Dortmund.

Football - Dortmund : le phénomène camerounais, Youssouf Moukoko impressionne Erling Haaland.

Présenté depuis des années comme le futur prodige du foot allemand, originaire du Cameroun, Youssoufa Moukoko, 15 ans, s'entraîne cet été avec le groupe pro de Dortmund. Et il a déjà impressionné Erling Haaland.
Sélection nationale marocaine de football feminin

Maroc : Un «Plan Marshall» pour promouvoir et développer le Football Féminin

La Fédération Royale Marocaine de Football annonce la signature, ce jeudi 6 août, d’une convention pour le développement du football féminin sur tout le territoire national. L’Objectif annoncé : mettre en place les moyens techniques et financiers pour augmenter la pratique du football, le sport le plus plébiscité par les femmes au Maroc, à l’horizon 2024.  
L'équipe national du Cameroun en 1990

Le Cameroun va offrir des maisons aux mondialistes d’Italie 90

La célèbre équipe du Cameroun, qui a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 1990 en Italie, va enfin obtenir les maisons promises par le président Paul Biya il y a 30 ans. 
Mathurin de Chacus, président de la fédération du football béninois

Fédération béninoise de football : quand le changement vire au cauchemar

Élu à la tête de la Fédération béninoise de football le 25 Août 2018, Mathurin de Chacus avait suscité espoir et renouveau pour le sport roi au pays de Béhanzin, Toffa, Bio Guerra. Quasiment deux ans après cette élection, le bilan est une catastrophe sans nom. Gros plan sur une bombe à retardement qui pourrait avoir des répercussions terribles.
WILFRIED ZAHA

Football : un garçon de 12 ans arrêté par la police britannique pour injures racistes envers l'Ivoirien Wilfried Zaha

Interpellé dimanche soir par la police, un jeune supporter d'Aston Villa est soupçonné d'avoir proféré des injures racistes à l'encontre de Wilfried Zaha, attaquant de Crystal Palace et international ivoirien. Il risque une suspension de stade à vie.