La CAF valide le passage d’une CAN de 16 à 24 équipes dès 2019

Les Camerounais, vainqueurs de la CAN 2017, posent avec le trophée remis au vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations de football. | Pierre René-Worms / RFI

Une Coupe d'Afrique des nations (CAN) déplacée en été et élargie à 24 équipes dès l'édition 2019: la CAF a acté jeudi soir un bouleversement majeur de son tournoi emblématique.

Jusqu'ici, la CAN se disputait entre janvier et février, et avec 16 sélections seulement. Sa tenue en hiver, tous les deux ans, faisait grincer des dents les clubs européens, très réticents à laisser partir leurs joueurs en cours de saison.

Lors son élection à la surprise générale à la tête de la Confédération africaine (CAF), en mars dernier, Ahmad Ahmad, le successeur de l'indéboulonnable Issa Hayatou, s'était engagé à reformer la compétition.

La réforme aura donc été lancée tambour battant, à la suite d'un symposium de deux jours sur le football africain organisé à Rabat. Un groupe de travail est désormais chargé d'organiser les modalités pratiques de ce bouleversement, qui s'annonce délicat.

Au cours de son long mandat (1988-2017), Hayatou avait toujours refusé de déplacer la CAN entre juin et juillet, arguant qu'à cette saison, il fait trop chaud en Afrique du nord, trop humide en Afrique centrale et trop froid dans le sud.

Ahmad Ahmad aura vite pris le contre-pied, peut-être à la lumière de ce qui s'était passé pour le Cameroun lors de la CAN-2017.

- Trop d'absents -

En hiver dernier, six joueurs importants du futur champion d'Afrique, dont le joueur de Liverpool Joel Matip, avaient renoncé au tournoi pour privilégier leurs clubs.

Le passage à 24 équipes, sur le modèle de l'Euro en France, va également avoir des conséquences quant aux pays capables d'accueillir l'épreuve. Cela devrait nécessiter d'avoir six stades disponibles, contre quatre actuellement, un défi pour le Cameroun qui est censé accueillir le tournoi en 2019.

Jusqu'ici, l'hôte camerounais n'avait d'ailleurs guère semblé favorable à de tels changements. S'il venait à se désister, le Maroc ou l'Algérie se sont positionnés pour prendre la relève.

Dans son communiqué, la CAF cite bien le Cameroun comme pays organisateur, tout en indiquant qu'une "inspection sera conduite début septembre" dans le pays.

Cette nouvelle formule est en outre lancée alors que les éliminatoires de la CAN-2019 ont déjà commencé. Il faudra donc déterminer comment accorder les 8 billets supplémentaires du tournoi, quitte à diluer le niveau global de la compétition, après une édition 2017 relativement décevante.

Le comité exécutif de la CAF a également annoncé d'autres réformes ou chantiers à venir pour le football africain. Pour réduire les coûts dans les catégories de jeunes de la Coupe d'Afrique (U17, U20, U23), il va organiser les éliminatoires par zones géographiques, à l'image de ce qui existe actuellement dans le Championnat d'Afrique des nations (CHAN) réservé aux joueurs évoluant sur le continent.

Au titre des déclarations d'intention, la CAF a expliqué vouloir impliquer davantage les "footballeurs africains de légende" dans son fonctionnement. Elle veut aussi augmenter les indemnités payées aux arbitres et soutenir plus directement les solutions pour lutter contre "le trafic des âges", la présence sur le terrain de certains joueurs qui dissimulent leur véritable année de naissance.

AFP

Videos

Sport

Lukaku ©DR

Ligue des champions: le PSG subit une nouvelle "remontada" fatale

Un air de déjà-vu et un dénouement ahurissant : le PSG, renversé sur son terrain par Manchester United (3-1 au retour ; succès parisien 2-0 à l'aller), s'est de nouveau effondré dans les derniers instants d'un match crucial, quittant pour la troisième fois consécutive la Ligue des champions en 8e de finale."Excusez-nous, c'est le seul mot que je peux trouver pour le moment. C'est difficile d'expliquer, de parler aux supporters qui sont tristes, à nos familles qui sont là", s'est désolé le capitaine Thiago Silva au micro de RMC.
Coupe d'Afrique des nations

Gérard Dreyfus : "Le foot africain a-t-il encore un public ?"

« Nous avons un football local où les stades sont vides. Ca manque de passion… » J’entendais récemment les propos tenus par Didier Drogba sur les antennes d’un média que je connais bien, RFI. Bien sûr l’ancienne gloire ivoirienne des stades évoquait de la situation du football dans son pays, délaissé, sauf en de très très rares occasions, par les aficionados. Il mettait en accusation la Fédération et ses dirigeants.
Ligue des champions Grâce à Kimpembe puis Mbappé, le PSG a fait plier Manchester United

Ligue des champions Grâce à Kimpembe puis Mbappé, le PSG a fait plier Manchester United

Dans ce huitième de finale aller de Ligue des champions, le PSG a réalisé un très gros coup sur la pelouse de Manchester. Dans un match maîtrisé de bout en bout, Paris l'emporte 2-0 grâce à des buts de Kimpembe et Mbappé et devient ainsi la première équipe française à gagner à Old Trafford. Il faudra maintenant confirmer au match retour !
L'Egypte de Mohamed Salah dispose des infrastructures nécessaires pour organiser la CAN 2019, cet été. | AFP

Football. L’Égypte sera "prête" pour organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2019

La directrice de la communication de la Confédération africaine de football, Nathalie Rabe, a assuré ce mardi 5 février que l’Égypte sera opérationnelle pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations 2019, du 21 juin au 19 juillet. 
coupe d'afrique des nations

Le début de la CAN 2019 en Egypte reporté au 21 juin pour cause de ramadan ?

Alors que l’Egypte a demandé à ce que le début de la Coupe d’Afrique des nations 2019 soit avancé d’un jour, donc le 14 juin plutôt que le 15, la phase finale devrait  débuter au Caire une semaine plus tard qu’initialement prévu. C’est ce qu’indique un compte à rebours mis sur le site Internet de la Confédération africaine de football et qui annonce le coup d’envoi du tournoi au vendredi 21 juin.
Le joueur légendaire de la RDC, Ndaye Mutumbula/Photo Radio Okapi

RDC : Décès de Ndaye Mulamba, meilleur buteur sur une phase finale de la CAN

Léopard Ndaye Mutumbula Mulamba est décédé samedi 26 janvier en Afrique du Sud, où il suivait les soins depuis août dernier. Il demeure le meilleur buteur de l'histoire d'une phase finale de la coupe d'Afrique de nation, avec 9 réalisations. Il a été champion d'Afrique en 1974 avec les Léopards. Parcours du footballeur légendaire
L'ancien attaquant international sud-africain Phil Masinga

Afrique du Sud: décès à 49 ans de l'ancien attaquant Phil Masinga

L'ancien attaquant international sud-africain Phil Masinga, qui avait notamment disputé la Coupe du monde 1998 en France, est décédé dimanche à 49 ans d'un cancer a annoncé la Fédération sud-africaine de football. Masinga (58 sélections, 18 buts) a fait partie de la génération dorée des "Bafana Bafana" victorieuse de la Coupe d'Afrique des nations en 1996 et qualifiée pour les Coupes du monde 1998 et 2002.