Kobe Bryant "n'irait pas" à la Maison Blanche si Trump l'invitait

Kobe Bryant

L'ancien basketteur américain Kobe Bryant "n'irait pas" à la Maison Blanche si le président des Etats-Unis Donald Trump l'invitait, a-t-il affirmé samedi lors d'un passage en France pour les besoins d'une opération de communication avec l'un de ses sponsors. Questionné au sujet d'une hypothétique invitation à la Maison Blanche, l'ex-star du basket mondial a d'abord répondu: "Non, je n'irais pas". "Je pense que c'est avant tout une question de respect et une question de se battre pour ses opinions", a poursuivi l'ancien joueur des Los Angeles Lakers, 39 ans, qui a pris sa retraite en 2016. "Vous pouvez être d'accord ou ne pas être pas d'accord, ça me va, c'est la beauté de ce pays, de pouvoir parler au nom de ce qu'on croît, de porter ses opinions." "On peut être d'accord ou bien pas d'accord. Mais je respecte l'opinion des autres. Je pense que chaque opinion a sa place, donc je n'irais pas", a ajouté le "Black Mamba", son surnom, venu inaugurer un espace dédié au basket dans le XIXe arrondissement de Paris. Bryant faisait référence au conflit opposant Donald Trump et les sportifs américains. Depuis près d'un mois le président américain s'est engagé dans un bras de fer avec les joueurs de football américain de la NFL, dont beaucoup posent genou à terre pendant l'hymne national. Ce geste controversé, effectué pour dénoncer les tensions raciales aux États-Unis et parfois le président américain lui-même, est interprété par Donald Trump comme un manque de respect envers l'Amérique. Celui-ci s'en était pris aussi au basket, en retirant l'invitation à la Maison Blanche à Stephen Curry, le meneur de l'équipe de NBA des Golden State Warriors vainqueur du dernier championnat, qui avait exprimé sa défiance à l'égard de la nouvelle administration. Curry avait reçu le soutien de la star de la NBA, LeBron James, dans un tweet adressé au président américain qu'il traitait de "tocard". Avec AFP

Videos

Sport

Omar Elabdellaoui

Football : L’international marocain Omar Elabdellaoui rejoint Galatasaray

L’international maroco-norvégien Omar Elabdellaoui sera prêté à la formation turque Galatasaray, en vertu d’un contrat de trois ans. Le joueur de 28 ans rejoint Istanbul pour un nouveau transfert, après avoir porté le maillot du club grec Olympiakos.Selon Galatasaray, cité par Daily Sabah, Elabdellaoui recevra 1,3 million d’euros pour sa première année au club. Avant de signer avec l’Olympiacos, Elabdellaoui a déjà joué pour le Feyenoord Rotterdam et l’Eintracht Braunschweig.
Choupo Moting célèbre son but qui envoi le PSG en demi-finale de la champions league

Ligue des champions : Le camerounais Choupo Moting qualifie le PSG pour les démi-finales de la ligue des Champions

Le capitaine des Lions indomptable, Choupo Moting a inscrit le but qui a permit à son club de se qualifier. ADS Le PSG affrontait en quart de finale, le club italien de l'Atalanta Bergame ce soir à Lisbonne. 
Youssoufa Moukoko, 15 ans, s'entraîne cet été avec le groupe pro de Dortmund.

Football - Dortmund : le phénomène camerounais, Youssouf Moukoko impressionne Erling Haaland.

Présenté depuis des années comme le futur prodige du foot allemand, originaire du Cameroun, Youssoufa Moukoko, 15 ans, s'entraîne cet été avec le groupe pro de Dortmund. Et il a déjà impressionné Erling Haaland.
Sélection nationale marocaine de football feminin

Maroc : Un «Plan Marshall» pour promouvoir et développer le Football Féminin

La Fédération Royale Marocaine de Football annonce la signature, ce jeudi 6 août, d’une convention pour le développement du football féminin sur tout le territoire national. L’Objectif annoncé : mettre en place les moyens techniques et financiers pour augmenter la pratique du football, le sport le plus plébiscité par les femmes au Maroc, à l’horizon 2024.  
L'équipe national du Cameroun en 1990

Le Cameroun va offrir des maisons aux mondialistes d’Italie 90

La célèbre équipe du Cameroun, qui a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 1990 en Italie, va enfin obtenir les maisons promises par le président Paul Biya il y a 30 ans. 
Mathurin de Chacus, président de la fédération du football béninois

Fédération béninoise de football : quand le changement vire au cauchemar

Élu à la tête de la Fédération béninoise de football le 25 Août 2018, Mathurin de Chacus avait suscité espoir et renouveau pour le sport roi au pays de Béhanzin, Toffa, Bio Guerra. Quasiment deux ans après cette élection, le bilan est une catastrophe sans nom. Gros plan sur une bombe à retardement qui pourrait avoir des répercussions terribles.
WILFRIED ZAHA

Football : un garçon de 12 ans arrêté par la police britannique pour injures racistes envers l'Ivoirien Wilfried Zaha

Interpellé dimanche soir par la police, un jeune supporter d'Aston Villa est soupçonné d'avoir proféré des injures racistes à l'encontre de Wilfried Zaha, attaquant de Crystal Palace et international ivoirien. Il risque une suspension de stade à vie.