Interview- Ousmane Dembélé : «Je n'ai pas de pression, c'est le marché qui est un peu fou»

Ousmane Dembélé a été présenté aujourd'hui aux supporters barcelonais et à la presse. | AFP

Ousmane Dembélé, présenté lundi au FC Barcelone, est conscient des attentes générées par son transfert à prix d'or mais ne compte pas se focaliser dessus.

«Quelles sont vos premières sensations après avoir signé pour cinq ans au Barça ?Je suis très content d'être ici devant vous, mon rêve est devenu réalité en signant ici à Barcelone. Mon objectif est de bien m'intégrer dans l'équipe, de gagner le plus de titres possibles, de bien m'intégrer dans cet effectif, dans ce club. Je suis très content d'être dans le meilleur club du monde avec les meilleurs joueurs du monde. (...) La pression, c'est vrai qu'il y en a un peu mais je vais faire abstraction de tout ça. Je vais donner mon maximum pour remplir les objectifs et aider l'équipe.

Vous parlez de rêve. A quand remonte votre passion pour ce club ?Depuis que j'ai l'âge de 8 ans, je regarde des matches du FC Barcelone. C'était un rêve et il est devenu réalité. J'ai toujours regardé les matches, la manière de jouer de Barcelone. Ils ont gagné beaucoup de titres, de Ligues des champions, de Ligas. Ça m'a plu.

Vous avez manqué les entraînements avec Dortmund pour obtenir d'être transféré. Comment avez-vous vécu ce bras de fer ?Je savais que j'allais signer ici à Barcelone et que c'était une question de quelques jours, de quelques semaines. J'étais très confiant, très lucide, mais très content aussi. Tout ça s'est fait de la bonne manière, les deux parties ont été contentes et moi aussi je le suis. Cette période n'a pas été difficile, elle a juste été délicate parce que je n'étais pas sur les terrains. (...) Avec le Borussia Dortmund, ça s'était bien passé, sauf sur la fin où c'est entièrement de ma faute, parce que je l'ai voulu. Si ça ne s'était pas passé comme ça, ça aurait été difficile de venir à Barcelone. C'était mon rêve de venir ici et le BvB était au courant.

«Il y a une classe d'écart entre moi et Neymar»

Vous avez été transféré pour 105 millions d'euros plus 42 de bonus, soit le transfert le plus onéreux du football espagnol. Comment le vivez-vous ?Cela ne me met pas de pression, c'est le marché des transferts qui est devenu un peu fou. Franchement, je ne fais pas attention à ça. Je n'ai que 20 ans, j'essaie de faire mon boulot sur le terrain, d'aider l'équipe.

Ressentez-vous la pression de devoir faire oublier l'attaquant brésilien Neymar, qui a quitté Barcelone cet été pour rejoindre le Paris SG ?Il y a une classe d'écart entre moi et Neymar. Neymar est l'un des meilleurs joueurs du monde, c'est un très grand joueur. Moi, je suis tout jeune et c'est ma deuxième saison en professionnel. J'apprends tous les jours, je n'ai que 20 ans. Je m'améliore de jour en jour, j'essaie de grandir et je suis venu dans ce club pour grandir encore plus. (...) Je ne suis pas là pour remplacer Neymar. Le FC Barcelone avait besoin d'un joueur dans cette position. Ils ont fait appel à moi et je vais tout donner pour l'équipe, pour le club, je vais essayer de bien progresser.

Avez-vous hâte de côtoyer la star Lionel Messi, quintuple Ballon d'Or ?C'est un honneur, un plaisir, de faire partie de l'équipe de Lionel Messi. Je vais apprendre, regarder ce qu'il fait. C'est un très, très grand joueur, le meilleur joueur du monde et de l'histoire du football.

On vous dit aussi habile du pied gauche que du pied droit. Quel est votre pied fort ?J'essaie d'utiliser les deux pieds. Un peu plus jeune j'ai progressé sur ça, je me suis donné les moyens de frapper pied droit, pied gauche. Comme je dis souvent, je préfère conduire le ballon du pied gauche et frapper du pied droit.»

Avec l'AFP

Videos

Sport

Le trophée des vainqueurs de la Coupe d'Afrique des nations Le trophée des vainqueurs de la Coupe d'Afrique des nations Photo : Getty Images / GABRIEL BOUYS

Football: la Coupe d'Afrique repoussée en 2022

En raison du coronavirus, l'édition 2021 de la Coupe d'Afrique des Nations prévue au Cameroun est d'ores et déjà repoussée d'une année. La compétition, qui était agendée du 9 janvier au 6 février 2021, a été repoussée à 2022, mais ses prochaines dates exactes ne sont pas encore connues. Pour rappel, la dernière édition, en 2019, avait été remportée par l'Algérie.
Mohamed Salah l'Egyptien et Sadio Mané le Sénégalais

Liverpool champion d'Angleterre, les stars africaines du club de football plébiscitées

Cela ne lui était pas arrivé depuis 30 ans ! Un bail pour un des clubs de football les plus prestigieux d'Angleterre. Mais le Liverpool FC est enfin champion, dès la 31e journée, et ce sans avoir joué, en raison de la défaite de son dauphin Manchester City à Chelsea. Et pour Clarence DB, supporteur inconditionnel, "l'Afrique l'a fait pour Liverpool". Sur un tweet, il rappelle la forte présence de joueurs du continent dans l'équipe : quatre joueurs essentiels.
Sport en Afrique, centre de formation

Face à l'épidémie de Covid-19, le sport africain dans le creux de la vague

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, le sport africain vit un paradoxe. Celui d’avoir vécu un arrêt des compétitions prématuré, alors que le virus n’était pas encore très répandu sur le continent. Toutes les compétitions sont suspendues depuis trois mois et l’impact pour les sportifs et le sport africain dans son ensemble est considérable. Mais alors que les compétitions reprennent progressivement en Europe, la propagation de plus en plus rapide du virus en Afrique inquiète les acteurs du monde du sport africain.
Le Prix Marc-Vivien Foé qui récompense le meilleur joueur africain du Championnat de France (Ligue 1)

Les nommés pour le prix Marc-Vivien Foé 2020

Le 29 juin, Radio France Internationale (RFI) et France 24 dévoileront le nom du lauréat du Prix Marc-Vivien Foé qui récompense le meilleur joueur africain du Championnat de France (Ligue 1).
 l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumé

RDC : la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba abandonné à la morgue

Après presque deux mois passés dans la morgue de la clinique Ngaliema, la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumée. Le dossier traînerait au niveau du ministère de Budget.
L’attaquant congolais Streli Mamba

Football : L’attaquant congolais Streli Mamba plaît à Borussia Monchegladbach

Le mercato d’été est déjà actif et des négociations sont entamées même si l’on est encore officiellement dans la période des transferts.
L’ailier international congolais du Sporting Portugal, Yannick Yala Bolasie

Transfert : l’agent de Bolasie confirme son départ du Sporting Portugal

 L'ailier congolais pourrait ne plus continuer son aventure au SC Portugal, club de Lisbonne, a indiqué son agent Khalid Rahman, et va vraisemblablement retourner à Everton en Angleterre avec peu de chance de jouer, ou plutôt attendre une autre offre de prêt.