France: le fils de Marc-Vivien Foé devant les assises

La cour d'appel au tribunal de Lyon, le 4 avril 2018.

Fils d'un célèbre footballeur brutalement décédé sur le terrain, Marc Foé a comparu lundi devant la cours d'assises de Lyon (centre-est de la France), accusé de vol avec arme et de séquestration, presque quinze ans jour pour jour après le drame qui a marqué son existence.

L'accusé est le fils de l'international camerounais Marc-Vivien Foe, foudroyé par une crise cardiaque le 26 juin 2003, alors qu'il disputait la Coupe des Confédérations dans cette même ville de Lyon.

L'homme de 22 ans devait répondre de l’agression d’un prêtre, à Genay (au nord de Lyon), dans la nuit du 28 novembre 2015.

Marc Foé reconnaît avoir attaqué le prêtre, avec Sofiane Bardot, 20 ans, son complice présumé, à la recherche d’un coffre-fort situé dans le presbytère.

Porteur d’une arme de poing, acquise quelques jours plus tôt dans une armurerie, Foé avoue avoir menacé, frappé et menotté le prêtre. Au bout de deux heures de vaine fouille de l'appartement, il a été mis en fuite par une alarme puis interpellé par une patrouille de gendarmerie, alors qu'il revenait sur les lieux, à la recherche de l’arme oubliée.

Au-delà des faits, assez simples et reconnus, pour lesquels il encourt 30 ans de réclusion criminelle, l’histoire familiale de Marc Foé a monopolisé les débats.

"Son père a perdu la vie devant les caméras du monde entier. Il avait huit ans. Cet événement a bouleversé son parcours", a soutenu son avocat, Alexandre Plantevin.

Né à Lille (nord de la France), le jeune homme a été balloté d’un pays à l’autre, d’une école à l’autre, en suivant la carrière de son père. Une enfance à la fois dorée et marquée par la figure paternelle, qui a basculé au décès du joueur au stade de Gerland.

Sa mère, Marie-Louise Foé, a fait part de son désarroi de voir son fils impliqué dans l’agression d’un religieux, alors qu’elle fréquentait l’église de la victime. "Il est perdu, il n’arrive pas à retrouver son chemin", dit-elle, persuadée que son fils a été influencé et manipulé.

La mère de l’autre accusé dit la même chose de Sofiane, presque mot pour mot. Le verdict est prévu mercredi.

Avec AFP

Videos

Sport

 l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumé

RDC : la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba abandonné à la morgue

Après presque deux mois passés dans la morgue de la clinique Ngaliema, la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumée. Le dossier traînerait au niveau du ministère de Budget.
L’attaquant congolais Streli Mamba

Football : L’attaquant congolais Streli Mamba plaît à Borussia Monchegladbach

Le mercato d’été est déjà actif et des négociations sont entamées même si l’on est encore officiellement dans la période des transferts.
L’ailier international congolais du Sporting Portugal, Yannick Yala Bolasie

Transfert : l’agent de Bolasie confirme son départ du Sporting Portugal

 L'ailier congolais pourrait ne plus continuer son aventure au SC Portugal, club de Lisbonne, a indiqué son agent Khalid Rahman, et va vraisemblablement retourner à Everton en Angleterre avec peu de chance de jouer, ou plutôt attendre une autre offre de prêt.
Le camerounais, Pascal Siakam, champion NBA 2018-2019 avec les Toronto Raptors

Coronavirus : La NBA étudie la possibilité de mettre fin au championnat

Alors que le pays connaît une prolifération considérable de l’épidémie de coronavirus, la puissante NBA réfléchirait déjà à mettre un terme définitif à la saison 2019-2020.Selon le site de l’Equipe.fr, se basant sur les confidences d’un journaliste réputé de la chaîne américaine ESPN, la NBA serait actuellement en train de réfléchir à la possibilité d’un arrêt définitif du championnat.
Pape Diouf avait été président de l'OM entre 2005 et 2009

Victime du coronavirus, Pape Diouf est mort à l'âge de 68 ans

L'ancien président de l'OM, Pape Diouf, est décédé ce mardi au Sénégal, après avoir été contaminé par le coronavirus.Après avoir été contracté le coronavirus, chez lui au Sénégal, il devait être rapatrié dans la nuit en France. Mais il n'a tenu jusque-là. Selon la télévision nationale sénégalaise, ce que ses proches ont confirmé, Pape Diouf est mort, ce mardi à Dakar. L'ancien président de l'OM (2005-2009) était âgé de 68 ans.
CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

Le Cameroun, pays-hôte en avril du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2020), a hérité d'un groupe où figure le Mali, selon le tirage effectué lundi à Yaoundé, tandis que le Maroc, tenant de ce trophée réservé aux joueurs évoluant sur le continent, affrontera le Togo. Ainsi le Cameroun affrontera lors du match d'ouverture le Zimbabwe, mais il sera aussi opposé au Mali et au Burkina Faso dans le groupe A. Outre le Togo, le groupe du Maroc est complété par le Rwanda et l'Ouganda.
Moussa Marega, retenu par ses camarades et ses adversaires, a quitté le match face à Guimaraes après avoir été la cible de chants et cris racistes. AFP/Miguel Riopa

Foot : l'attaquant de Porto Moussa Marega quitte le terrain, victime de cris racistes

L'attaquant franco-malien de Porto, Moussa Marega (28 ans), victime de cris racistes sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (bien Guimaraes), a décidé de quitter le terrain à la 71e minute d'un match du Championnat du Portugal dimanche. Après avoir signé le but de la victoire 2-1 de son équipe (60e), Marega l'a célébré avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins, ce qui lui a valu un carton jaune.