Football : La sorcellerie est-elle une forme de dopage ?

Sur la chaussure de ce joueur, on lit une mention « Sainte Trinité », les joueurs se recueillant aussi avant le jeu. (Photo : Uros Kovac)

Les pratiques spirituelles chez les footballeurs relèvent-elles du dopage ? Elles sont courantes parmi les équipes ouest-africaines et sont prises très au sérieux en Afrique de l’Ouest, plus même que le dopage chimique.

« Le football est 100 % propre », aurait déclaré Cristiano Ronaldo, des propos rapportés dans une récente enquête de France Info sur les rares cas de dopage dans le monde du foot.

Mais qu’entend-on vraiment par le terme dopage ? L’Agence mondiale antidopage (AMA) – faisant autorité sur le sujet – définit le dopage comme le recours à des méthodes ou prise de substances interdites visant à améliorer les performances athlétiques.

Or, ces substances doivent-elles être uniquement définies par leur composition chimique ? En tout cas pas au sein des équipes ouest-africaines qui considèrent le recours à des pratiques spirituelles tout à fait sérieusement.

Le football en Afrique de l’Ouest est souvent associé à la sorcellerie. Au Nigéria comme au Cameroun, ces pratiques sont connues sous le terme de « juju ».

Les athlètes en font usage afin d’améliorer leurs performances sur le même mode que celui décrit par l’AMA, allant même plus loin car certains les utilisent même afin de saboter le jeu de leurs opposants. Mais, contrairement au dopage « traditionnel » fondé sur les substances chimiques, le cœur de ces pratiques repose sur les pouvoirs spirituels attribués aux juju.

Dopage spirituel

Selon les joueurs camerounais auprès de qui j’ai réalisé mon travail de terrain en 2015, le monde spirituel se superpose au monde matériel, et les actions entreprises dans le premier ont de lourdes conséquences dans le second. Beaucoup ont d’ailleurs aussi recours à des séances de prières collectives avant d’entrer sur le terrain.

En Afrique de l’Ouest, les accusations de recours à des pratiques de sorcellerie pour interférer dans le jeu sont prises très au sérieux, plus même que les pratiques de dopage liées aux drogues ou autres substances chimiques.

Le concept du sort est difficile à expliciter notamment en raison du secret qui l’entoure et de la volatilité des pratiques. Les informations recueillies sont issues de rumeurs, d’accusation. Sont ainsi évoquées différentes pratiques comme la conservation de certaines herbes, d’écorces, ou de cordelettes portées par les joueurs et acquises auprès de guérisseurs qui les auraient auparavant imprégnées de pouvoirs surnaturels.

Les joueurs savent que les arbitres camerounais les sanctionneraient s’ils trouvaient de tels objets sur eux. Ils les cachent donc dans leurs protège-tibias, leurs chaussures ou dans les élastiques de leurs shorts. D’autres utilisent les herbes sous forme de décoctions qu’ils boivent ou dont ils s’aspergent ou lavent le visage, les mains et les pieds.

Si les autorités de la FIFA ont exprimé leur vigilance quant à ces formes supposées de dopage, ils ont surtout concentré leur attention sur la portée chimique des contenus et non sur leurs propriétés spirituelles.

Certains pourraient argumenter que les sorts ne sont que des illusions psychologiques, des placebos, des superstitions. Mais le fait que les joueurs s’observent entre eux pendant le jeu, à l’affût d’éventuelles traces de sorcellerie, démontre l’importance de leur usage et leur impact sur le moral des équipes.

Un joueur m’a ainsi raconté comment, un jour de match, ses adversaires l’ont obligé à se déshabiller pendant la rencontre, au milieu du terrain, ne lui laissant que son caleçon. Ils insistaient sur la présence d’une amulette. Certains joueurs ont aussi expliqué avoir été pointés du doigt en raison de l’odeur qu’ils dégageaient après s’être enduits de potions.

La plupart des footballeurs camerounais sont sévères quant à ces pratiques, tout comme le dopage, et insistent pour qu’elles cessent. D’autres ont recours à des astuces beaucoup plus pragmatiques.

Rééquilibrer les forces

La triche sur l’âge des joueurs est un secret de polichinelle : la plupart des athlètes produisant des documents attestant qu’ils ont moins de 19 ans avant de rejoindre leur futur club ont bien souvent dépassé l’âge requis.

Au Cameroun, obtenir de tels documents en vue de rejoindre un club européen est une pratique courante : si les clubs et les autorités locales cherchent à limiter la triche, la plupart des joueurs ne considèrent pas cette pratique comme méprisable.

Lire la suite ICI

Videos

Sport

L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne d'Afrique à l'issue de sa victoire sur les Egyptiens d'Al-Ahly au stade de Radès, le 9 novembre 2018 afp.com - FETHI BELAID

Ligue des champions d'Afrique: Saad Bguir donne le 3e titre à l'Espérance

Le milieu offensif Saad Bguir, auteur d'un doublé, a donné la troisième Ligue des champions d'Afrique à l'Espérance Tunis, vainqueur d'Al-Ahly 3-0 lors de la finale retour, vendredi, se vengeant ainsi de la défaite 3-1 enregistrée en Egypte à l'aller. Dans un stade olympique de Radès chauffé à blanc, les Sang et Or, qui fêtent leur centenaire cette année, savaient qu'ils n'avaient pas le choix: il fallait gagner face au géant égyptien et ses huit sacres continentaux.
Luis Suarez bourreau du Real Madrid © Getty Images

Espagne -Liga : Suarez humilie le Real et enfonce Lopetegui

Luis Suarez bourreau du Real Madrid! Suppléant son ami Lionel Messi blessé, l'avant-centre de Barcelone a signé un somptueux triplé dimanche dans le clasico du Championnat d'Espagne (5-1), laissant à l'agonie l'entraîneur madrilène Julen Lopetegui qui pourrait céder sa place à l'Italien Antonio Conte. Au Camp Nou, le leader Barcelone a marché sur le Real pendant toute la première période, marquant par Philippe Coutinho (11e) puis Suarez, qui a obtenu et transformé un penalty concédé par Raphaël Varane (30e).
Mathurin de Chacus, Président de la Fédération du Football Béninois

Bénin: Mathurin de Chacus et les 10 raisons de son échec à la FBF

Près de deux mois que Bénin Football nouveau Départ est devenu l'instance faîtière du football béninois. Si au départ cela a suscité l'espoir dans le rang des supporters du Onze national, depuis plusieurs semaines malgré les bons résultats des Écureuils A, l'heure est plutôt à la désillusion. La fédération sous  Mathurin de Chacus n'a ni boussole ni gouvernail. 
Mathurin de Chacus, Président de la Fédération du Football Béninois

Bénin: scandale à la fédération de football

Depuis l'élection le 25 Août dernier d'un nouveau comité exécutif à la tête du football béninois, le sport roi semblait avoir définitivement tourné le dos aux sombres années et pratiques de l'ère Anjorin Moucharaf. Mais près deux mois après le constat est amer. Selon des sources bien renseignées au sein du milieu sportif de notre pays on apprend que l'actuel Secrétaire général, Claude Paqui et l'ex-Secrétaire Administratif, Zephirin Déguénon seraient mêlés à des détournements. 
Le Ghanéen Alex Amankwah participe aux 800 mètres hommes lors des JO de Rio de Janeiro, Brésil, le 12 août 2016.

Le Sénégal désigné pour organiser les JOJ-2022

Le Sénégal a été officiellement désigné par le Comité international olympique pour organiser les Jeux olympiques de la Jeunesse en 2022, lundi lors de la session du CIO à Buenos Aires.Les membres du CIO, réunis lors de leur 133e session, ont ainsi validé la résolution de la commission exécutive prise début septembre de recommander la candidature du Sénégal, face à trois autres postulants: la Tunisie, le Botswana et le Nigeria.
eliud Kopchige réalise le record du monde au marathon de Berlin (2h01'39). | REUTERS

Marathon de Berlin. Kipchoge pulvérise le record du monde, un exploit hors norme

Eliud Kipchoge a amélioré le record du monde du marathon en 2 h 01’39. Le Kényan s’est retrouvé isolé dès le 25e kilomètre mais a su maintenir l’allure à plus de 20 km/h. Stupéfiant.Cette fois la pluie et la chaussée glissante n’ont pas contrarié son ambition, comme en 2017, lorsqu’il avait dû se contenter de remporter Berlin en 2 h 03’32, alors qu'il tenait une condition physique similaire.
Le sélectionneur du Gabon José Antonio Camacho donne des instructions lors de la CAN-2017 face au Cameroun, le 22 janvier 2017 à Libreville | AFP/Archives | GABRIEL BOUYS

Gabon: après des contre-performances le sélectionneur Camacho "ne sera pas reconduit"

Le sélectionneur du Gabon José Antonio Camacho ne "sera pas reconduit" à son poste à la fin de son contrat en novembre, a indiqué à l'AFP le ministre des Sports gabonais Alain-Claude Bilie-By-Nze au lendemain d'une défaite 1-0 en amical contre la Zambie."J'ai convoqué la Fegafoot (fédération gabonaise de football, nldr) ce matin pour signifier que nous n'acceptons pas les contre-performances de l'équipe nationale", a déclaré à l'AFP par téléphone M. Bilie-By-Nze.