Espagne -Liga : Suarez humilie le Real et enfonce Lopetegui

Luis Suarez bourreau du Real Madrid © Getty Images

Luis Suarez bourreau du Real Madrid! Suppléant son ami Lionel Messi blessé, l'avant-centre de Barcelone a signé un somptueux triplé dimanche dans le clasico du Championnat d'Espagne (5-1), laissant à l'agonie l'entraîneur madrilène Julen Lopetegui qui pourrait céder sa place à l'Italien Antonio Conte.

Au Camp Nou, le leader Barcelone a marché sur le Real pendant toute la première période, marquant par Philippe Coutinho (11e) puis Suarez, qui a obtenu et transformé un penalty concédé par Raphaël Varane (30e).

Et lorsque l'équipe de Lopetegui a enfin eu un sursaut d'orgueil avec la réduction du score de Marcelo (50e) puis un tir de Luka Modric sur le poteau (55e), Suarez, récent papa d'un troisième enfant, a enfoncé le clou d'une tête splendide (75e) puis d'un petit ballon piqué au-dessus du gardien (83e). Arturo Vidal a clos le score sur une passe d'Ousmane Dembélé (87e).

"Presque chaque saison, j'ai réussi à marquer face au Real", a savouré Suarez au micro de beIN Sports Espagne, fier de la belle performance collective de l'équipe d'Ernesto Valverde malgré l'absence de Messi. "Nous avons démontré aujourd'hui que nous sommes une grande équipe et que nous avons un grand entraîneur", a-t-il ajouté

Cette démonstration lors de la 10e journée permet au Barça (1er, 21 pts) de conserver les commandes du classement devant l'épatant Alavés (2e, 20 pts), tombeur de Villarreal 2-1. Relégué à sept longueurs de la tête, le Real Madrid (9e, 14 pts) paraît à la dérive, battu lors de cinq de ses sept derniers matches.

Il sera difficile pour Lopetegui de survivre à cette humiliation, digne du 4-0 encaissé en novembre 2015 par l'infortuné Rafael Benitez, qui avait fini par être remplacé par Zinédine Zidane.

"Je me sens triste, mais assez fort pour continuer à diriger cette équipe, a assuré Lopetegui, tout en se montrant fataliste. Je ne suis pas celui qui prend les décisions."

- Lopetegui perd son crédit -

De fait, son bail pourrait être rapidement écourté puisqu'il a abandonné dimanche le peu de crédit qui lui restait, ouvrant la voie à son remplacement, peut-être dès lundi, par l'Italien Antonio Conte (ex-Chelsea), pressenti comme favori selon la presse espagnole.

"On verra ce qui arrive dans les prochaines heures", s'est borné à dire le capitaine Sergio Ramos.

L'équipe madrilène a livré une performance longtemps indigeste avant de se reprendre brièvement en seconde période, à l'orgueil, puis de retomber dans ses travers.

Nacho et Bale ont laissé un boulevard dans leur dos à Jordi Alba, qui a cavalé et servi en retrait Coutinho, buteur d'un plat du pied (11e).

Puis Raphaël Varane, méconnaissable depuis son retour de la Coupe du monde remportée avec les Bleus, a accroché le pied d'appui de Suarez dans la surface. Résultat: penalty, après recours à l'assistance vidéo (VAR), et Suarez qui transforme avant de dévoiler un t-shirt dédié à son troisième enfant, prénommé Lauti et né mardi (30e).

- Le poison Suarez -

A la pause, Lopetegui a tenté un coup: il a fait sortir l'infortuné Varane, peut-être touché physiquement, pour lancer l'ailier Lucas Vazquez et repositionner son équipe en 3-4-3 avec Casemiro associé aux deux défenseurs centraux.

Après un bon centre de Lucas Vazquez, le Real a cru se relancer avec un but de Marcelo en se jetant (50e), qui a coïncidé avec la meilleure période du Real. La "Maison blanche" a d'ailleurs failli égaliser sur un tir rasant de Luka Modric expédié sur le poteau (55e).

Mais l'embellie n'a pas duré et c'est la faute de Suarez: véritable poison, l'Uruguayen a frappé deux fois supplémentaires (75e, 83e) pour signer un triplé retentissant et porter à neuf buts en 10 matches son bilan dans les clasicos. Il a aussi trouvé le poteau (61e) et expédié une volée brûlante du talon (89e).

Bref, même sans Messi (bras fracturé), "Lucho" a incarné ce qui manque le plus au Real en ce moment: le goût du combat et la capacité de finition, deux qualités sans doute parties cet été pour la Juventus Turin dans les valises de Cristiano Ronaldo...

Quant aux bagages de Lopetegui, ils doivent déjà être prêts.

Avec l'AFP

Videos

Sport

Les Lions U17

CAN U17 : Le Cameroun, la Guinée et la Tanzanie épinglés pour fraude sur l’âge

La CAN des moins de 17 ans, qui a débuté ce dimanche en Tanzanie, est déjà éclaboussée par plusieurs cas de tricherie sur l'âge. La Confédération africaine de football (CAF) a exclu six joueurs qui devaient participer à la CAN des moins de 17 ans (14-28 avril). Les tests IRM effectués en amont ont révélé déjà six cas. Ils concernent deux tanzaniens, trois camerounais et un guinéen.
Le tirage au sort de la CAN 2019 a été effectué vendredi, au Caire (au pied du Sphinx et des pyramides). Retrouvez le tirage au complet avec quelques affiches au programme.

CAN 2019 : Sénégal-Algérie et Maroc-Côte d'Ivoire à l'affiche

Deux affiches classiques et un grand favori relativement épargné : Maroc-Côte d'Ivoire et Sénégal-Algérie seront les chocs du premier tour de la CAN-2019, tandis que l'Egypte, pays-hôte, jouera le match d'ouverture contre le Zimbabwe, le 21 juin, selon le tirage au sort effectué vendredi.
Lukaku ©DR

Ligue des champions: le PSG subit une nouvelle "remontada" fatale

Un air de déjà-vu et un dénouement ahurissant : le PSG, renversé sur son terrain par Manchester United (3-1 au retour ; succès parisien 2-0 à l'aller), s'est de nouveau effondré dans les derniers instants d'un match crucial, quittant pour la troisième fois consécutive la Ligue des champions en 8e de finale."Excusez-nous, c'est le seul mot que je peux trouver pour le moment. C'est difficile d'expliquer, de parler aux supporters qui sont tristes, à nos familles qui sont là", s'est désolé le capitaine Thiago Silva au micro de RMC.
Coupe d'Afrique des nations

Gérard Dreyfus : "Le foot africain a-t-il encore un public ?"

« Nous avons un football local où les stades sont vides. Ca manque de passion… » J’entendais récemment les propos tenus par Didier Drogba sur les antennes d’un média que je connais bien, RFI. Bien sûr l’ancienne gloire ivoirienne des stades évoquait de la situation du football dans son pays, délaissé, sauf en de très très rares occasions, par les aficionados. Il mettait en accusation la Fédération et ses dirigeants.
Ligue des champions Grâce à Kimpembe puis Mbappé, le PSG a fait plier Manchester United

Ligue des champions Grâce à Kimpembe puis Mbappé, le PSG a fait plier Manchester United

Dans ce huitième de finale aller de Ligue des champions, le PSG a réalisé un très gros coup sur la pelouse de Manchester. Dans un match maîtrisé de bout en bout, Paris l'emporte 2-0 grâce à des buts de Kimpembe et Mbappé et devient ainsi la première équipe française à gagner à Old Trafford. Il faudra maintenant confirmer au match retour !
L'Egypte de Mohamed Salah dispose des infrastructures nécessaires pour organiser la CAN 2019, cet été. | AFP

Football. L’Égypte sera "prête" pour organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2019

La directrice de la communication de la Confédération africaine de football, Nathalie Rabe, a assuré ce mardi 5 février que l’Égypte sera opérationnelle pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations 2019, du 21 juin au 19 juillet. 
coupe d'afrique des nations

Le début de la CAN 2019 en Egypte reporté au 21 juin pour cause de ramadan ?

Alors que l’Egypte a demandé à ce que le début de la Coupe d’Afrique des nations 2019 soit avancé d’un jour, donc le 14 juin plutôt que le 15, la phase finale devrait  débuter au Caire une semaine plus tard qu’initialement prévu. C’est ce qu’indique un compte à rebours mis sur le site Internet de la Confédération africaine de football et qui annonce le coup d’envoi du tournoi au vendredi 21 juin.