Espagne -Liga : Suarez humilie le Real et enfonce Lopetegui

Luis Suarez bourreau du Real Madrid © Getty Images

Luis Suarez bourreau du Real Madrid! Suppléant son ami Lionel Messi blessé, l'avant-centre de Barcelone a signé un somptueux triplé dimanche dans le clasico du Championnat d'Espagne (5-1), laissant à l'agonie l'entraîneur madrilène Julen Lopetegui qui pourrait céder sa place à l'Italien Antonio Conte.

Au Camp Nou, le leader Barcelone a marché sur le Real pendant toute la première période, marquant par Philippe Coutinho (11e) puis Suarez, qui a obtenu et transformé un penalty concédé par Raphaël Varane (30e).

Et lorsque l'équipe de Lopetegui a enfin eu un sursaut d'orgueil avec la réduction du score de Marcelo (50e) puis un tir de Luka Modric sur le poteau (55e), Suarez, récent papa d'un troisième enfant, a enfoncé le clou d'une tête splendide (75e) puis d'un petit ballon piqué au-dessus du gardien (83e). Arturo Vidal a clos le score sur une passe d'Ousmane Dembélé (87e).

"Presque chaque saison, j'ai réussi à marquer face au Real", a savouré Suarez au micro de beIN Sports Espagne, fier de la belle performance collective de l'équipe d'Ernesto Valverde malgré l'absence de Messi. "Nous avons démontré aujourd'hui que nous sommes une grande équipe et que nous avons un grand entraîneur", a-t-il ajouté

Cette démonstration lors de la 10e journée permet au Barça (1er, 21 pts) de conserver les commandes du classement devant l'épatant Alavés (2e, 20 pts), tombeur de Villarreal 2-1. Relégué à sept longueurs de la tête, le Real Madrid (9e, 14 pts) paraît à la dérive, battu lors de cinq de ses sept derniers matches.

Il sera difficile pour Lopetegui de survivre à cette humiliation, digne du 4-0 encaissé en novembre 2015 par l'infortuné Rafael Benitez, qui avait fini par être remplacé par Zinédine Zidane.

"Je me sens triste, mais assez fort pour continuer à diriger cette équipe, a assuré Lopetegui, tout en se montrant fataliste. Je ne suis pas celui qui prend les décisions."

- Lopetegui perd son crédit -

De fait, son bail pourrait être rapidement écourté puisqu'il a abandonné dimanche le peu de crédit qui lui restait, ouvrant la voie à son remplacement, peut-être dès lundi, par l'Italien Antonio Conte (ex-Chelsea), pressenti comme favori selon la presse espagnole.

"On verra ce qui arrive dans les prochaines heures", s'est borné à dire le capitaine Sergio Ramos.

L'équipe madrilène a livré une performance longtemps indigeste avant de se reprendre brièvement en seconde période, à l'orgueil, puis de retomber dans ses travers.

Nacho et Bale ont laissé un boulevard dans leur dos à Jordi Alba, qui a cavalé et servi en retrait Coutinho, buteur d'un plat du pied (11e).

Puis Raphaël Varane, méconnaissable depuis son retour de la Coupe du monde remportée avec les Bleus, a accroché le pied d'appui de Suarez dans la surface. Résultat: penalty, après recours à l'assistance vidéo (VAR), et Suarez qui transforme avant de dévoiler un t-shirt dédié à son troisième enfant, prénommé Lauti et né mardi (30e).

- Le poison Suarez -

A la pause, Lopetegui a tenté un coup: il a fait sortir l'infortuné Varane, peut-être touché physiquement, pour lancer l'ailier Lucas Vazquez et repositionner son équipe en 3-4-3 avec Casemiro associé aux deux défenseurs centraux.

Après un bon centre de Lucas Vazquez, le Real a cru se relancer avec un but de Marcelo en se jetant (50e), qui a coïncidé avec la meilleure période du Real. La "Maison blanche" a d'ailleurs failli égaliser sur un tir rasant de Luka Modric expédié sur le poteau (55e).

Mais l'embellie n'a pas duré et c'est la faute de Suarez: véritable poison, l'Uruguayen a frappé deux fois supplémentaires (75e, 83e) pour signer un triplé retentissant et porter à neuf buts en 10 matches son bilan dans les clasicos. Il a aussi trouvé le poteau (61e) et expédié une volée brûlante du talon (89e).

Bref, même sans Messi (bras fracturé), "Lucho" a incarné ce qui manque le plus au Real en ce moment: le goût du combat et la capacité de finition, deux qualités sans doute parties cet été pour la Juventus Turin dans les valises de Cristiano Ronaldo...

Quant aux bagages de Lopetegui, ils doivent déjà être prêts.

Avec l'AFP

Videos

Sport

Souvent favori mais jamais titré, le Sénégal de Sadio Mané a prolongé sa longue série de déceptions à la CAN, en chutant face à l'Algérie (1-0), vendredi au Caire, lors d'une finale qu'il a dominée.

CAN 2019: à la fin, c'est le Sénégal qui perd

Souvent favori mais jamais titré, le Sénégal de Sadio Mané a prolongé sa longue série de déceptions à la CAN, en chutant face à l'Algérie (1-0), vendredi au Caire, lors d'une finale qu'il a dominée. Mais son futur reste dégagé. . Cruels détails Durant tout le tournoi, les Lions de la Teranga ont donné tort à ceux qui moquaient leur fébrilité mentale qui les avait fait tressaillir dans les moments chauds lors des précédentes éditions. Ils ont encore été costauds face aux Fennecs pour se remobiliser après le but encaissé dès la 2e minute.
Inforgraphie Facebook sur la Can 2019

La CAN 2019 a rassemblé plus de 10 millions de fans sur Facebook

Démarrée le 21 Juin en Égypte, la Coupe d’Afrique des Nations 2019 (CAN), qui regroupait pour la première fois 24 équipes participantes venues des quatre coins du continent, a une fois de plus tenu toutes ses promesses. Au fil des semaines, des millions d’Africains n’ont cessé de vibrer au rythme des matchs et ont choisi Facebook pour partager leurs émotions tout au long de la compétition.Sur la base des informations que nous avons mesurées entre le match d’ouverture le 21 Juin et les demi-finales le 14 Juillet 2019: 
Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent en finale, pour un match au sommet de la Coupe d'Afrique des Nations. | REUTERS.

CAN 2019 : La finale entre le Sénégal et l'Algérie, un rêve devenu réalité

L'attente est aussi longue que l'excitation, grande. Entre le Sénégal de Sadio Mané et l'Algérie de Riyad Mahrez, les deux meilleures équipes depuis le début de CAN-2019 se retrouvent en finale. Deux pays en quête de gloire continentale depuis des décennies, et dont le sort sera scellé ce vendredi 19 juillet au Caire à 21h00.
le football en République démocratique du Congo (RDC) accumule les cartons jaunes depuis l'élimination des Léopards en 8e de finale de la CAN.

CAN-2019: le foot congolais en débandade

Quatre joueurs sous contrat qui s'enfuient au Maroc, des tonnes de bagages abandonnés à l'aéroport du Caire, une plainte contre le président de la Fédération: le football en République démocratique du Congo (RDC) accumule les cartons jaunes depuis l'élimination des Léopards en 8e de finale de la CAN. On se croirait dans un pays soviétique à l'époque de la guerre froide: l'AS Vita, club mythique de Kinshasa, a dénoncé la fuite de quatre de ses joueurs "pour le Maroc via Brazzaville en traversant le fleuve Congo par pirogue".
Clarence Seeford et Patrick Kluivert

Le sélectionneur du Cameroun Clarence Seedorf et son adjoint Patrick Kluivert limogés

Après le fiasco de la CAN, le grand ménage: Clarence Seedorf a été limogé du poste de sélectionneur du Cameroun, de même que son adjoint Patrick Kluivert, a indiqué mardi la fédération de football du pays (Fecafoot). Le Cameroun a abandonné sa couronne dès les 8es de la CAN, éliminé par le Nigeria (3-2). Fragilisé par les choix de Seedorf, et inefficace en attaque, le pays a deux ans pour se reconstruire avant d'accueillir la prochaine édition. Avec AFP
La qualification jeudi soir de l’équipe d’Algérie en demi-finale de la CAN a été entachée par de nombreux débordements dans la capitale. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

France : Indignation après les incidents en marge de la victoire de l'équipe de foot l'Algérie

Un véhicule qui fauche une famille à Montpellier, des magasins pillés près des Champs-Elysées et au total 74 interpellations: les rassemblements jeudi soir pour fêter la victoire de l'équipe de foot d'Algérie ont été ternis par des débordements, qualifiés d'"inacceptables" par le gouvernement. A Montpellier, un supporter qui a perdu le contrôle de son véhicule a fauché une famille, tuant la mère et blessant grièvement son bébé, a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier. Le conducteur a été placé en garde à vue.
Serge Aurier s'est blessé à la main en tapant sur une table à la mi-temps du match Côte d'Ivoire -Mali, en huitièmes de finale de la CAN 2019. | PHOTO : AFP

CAN 2019 : Serge Aurier se blesse après un coup de sang dans les vestiaires

Serge Aurier, blessé à la cheville et forfait avec la Côte d'Ivoire face au Mali en huitièmes de finale de la CAN, a tapé du poing sur la table à la mi-temps du match. Au sens propre du terme... L'ancien parisien et capitaine des Éléphants est venu en conférence de presse d'après-match avec une attelle sur la main droite, expliquant qu'il espérait être rétabli pour le quart, jeudi, face à l’Algérie.