En battant la RDC, le Madagascar continue son incroyable parcours

Les Barea sont venus à bout de la République Démocratique du Congo à Alexandrie.

Les Barea sont venus à bout de la République Démocratique du Congo à Alexandrie. Après 90 minutes de jeu et des prolongations, les équipes étant à égalité (2-2), il a fallu procéder aux tirs au but. Les joueurs malgaches se sont montrés les plus adroits (4 tab 2). Déception pour les Congolais revenus deux fois au score. Madagascar poursuit son incroyable chemin dans cette Coupe d’Afrique des Nations Total 2019. Renversant !

Madagascar a débuté le match avec la confiance d’une équipe qui a fini première du groupe B devant le Nigeria et la Guinée. Et les Barea transforment l’essai dès la 9e minute.

Après un bon travail dans la défense congolaise, Lalaina Nomenjanahary décale Ibrahim Samuel Amada qui déclenche une lourde frappe imparable pour le portier Matampi (1-0).

Ce premier but ne refroidit pas les ardeurs des Léopards qui, contrairement à leur premier match contre l’Ouganda, réagissent un quart d’heure après l’ouverture du score. 

Ngonda Muzinga déborde sur la gauche et adresse un bon centre entre les deux défenseurs malgaches. Bakambu profite d’une erreur de marquage pour égaliser (1-1). C’est le troisième but de la compétition de l’attaquant congolais qui évolue en Chine.

La RDC prend confiance à la demi-heure de jeu mais la volée de Chancel Mbemba manque le cadre.

Au retour des vestiaires, Florent Ibenge procède à un changement pour apporter de la vitesse et Meshack Elia remplace Wilfried Moke. Cependant, c’est Madagascar qui crée le danger avec Jerome Mombris dont la frappe est sauvée par le portier congolais.

Le gardien malgache, Pascal Razakanantenaina, lui parvient à arrêter à un mètre de sa ligne de but une tentative dangereuse de Bakambu.

La partie est équilibrée mais ce sont les Barea qui reprennent l’avantage à la 76e minute grâce à leur capitaine. Faneva Andriatsima marque d'une jolie tête au poteau gauche après un bon centre de Romain Metanire (2-1).

La RDC ne perd pas espoir et se retrouve récompensée en toute fin de match. Chancel Mbemba place une tête gagnante (2-2) qui envoie les deux équipes en prolongations.

Lors des prolongations, la RDC se crée les meilleures occasions. Le tir de Muzinga est dévié en corner. Quelques minutes plus tard, Mbemba se démarque et reprend un corner mais sa tête qui se dirigeait vers la gauche du but est sauvée par le gardien malgache Melvin Adrien.

À quatre minutes de la fin, Yannick Bolasie a la balle de match. Il récupère une passe courte dans sa course et tente de battre le gardien à mi-distance, mais son tir passe juste à côté du poteau droit

Les deux équipes sont contraintes de se départager aux tirs au but et les Congolais se montrent les plus maladroits : Marcel Tosserand et Yannick Bolasie échouent et permettent à Madagascar d'accéder au nirvana (4 tab 2).

La Grande île est devenue une grande nation du football continental, le temps de la Coupe d’Afrique des Nations Total 2019. Les Barea affronteront le Ghana ou la Tunisie lors d’un quart de finale prometteur.

Videos

Sport

 l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumé

RDC : la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba abandonné à la morgue

Après presque deux mois passés dans la morgue de la clinique Ngaliema, la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumée. Le dossier traînerait au niveau du ministère de Budget.
L’attaquant congolais Streli Mamba

Football : L’attaquant congolais Streli Mamba plaît à Borussia Monchegladbach

Le mercato d’été est déjà actif et des négociations sont entamées même si l’on est encore officiellement dans la période des transferts.
L’ailier international congolais du Sporting Portugal, Yannick Yala Bolasie

Transfert : l’agent de Bolasie confirme son départ du Sporting Portugal

 L'ailier congolais pourrait ne plus continuer son aventure au SC Portugal, club de Lisbonne, a indiqué son agent Khalid Rahman, et va vraisemblablement retourner à Everton en Angleterre avec peu de chance de jouer, ou plutôt attendre une autre offre de prêt.
Le camerounais, Pascal Siakam, champion NBA 2018-2019 avec les Toronto Raptors

Coronavirus : La NBA étudie la possibilité de mettre fin au championnat

Alors que le pays connaît une prolifération considérable de l’épidémie de coronavirus, la puissante NBA réfléchirait déjà à mettre un terme définitif à la saison 2019-2020.Selon le site de l’Equipe.fr, se basant sur les confidences d’un journaliste réputé de la chaîne américaine ESPN, la NBA serait actuellement en train de réfléchir à la possibilité d’un arrêt définitif du championnat.
Pape Diouf avait été président de l'OM entre 2005 et 2009

Victime du coronavirus, Pape Diouf est mort à l'âge de 68 ans

L'ancien président de l'OM, Pape Diouf, est décédé ce mardi au Sénégal, après avoir été contaminé par le coronavirus.Après avoir été contracté le coronavirus, chez lui au Sénégal, il devait être rapatrié dans la nuit en France. Mais il n'a tenu jusque-là. Selon la télévision nationale sénégalaise, ce que ses proches ont confirmé, Pape Diouf est mort, ce mardi à Dakar. L'ancien président de l'OM (2005-2009) était âgé de 68 ans.
CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

Le Cameroun, pays-hôte en avril du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2020), a hérité d'un groupe où figure le Mali, selon le tirage effectué lundi à Yaoundé, tandis que le Maroc, tenant de ce trophée réservé aux joueurs évoluant sur le continent, affrontera le Togo. Ainsi le Cameroun affrontera lors du match d'ouverture le Zimbabwe, mais il sera aussi opposé au Mali et au Burkina Faso dans le groupe A. Outre le Togo, le groupe du Maroc est complété par le Rwanda et l'Ouganda.
Moussa Marega, retenu par ses camarades et ses adversaires, a quitté le match face à Guimaraes après avoir été la cible de chants et cris racistes. AFP/Miguel Riopa

Foot : l'attaquant de Porto Moussa Marega quitte le terrain, victime de cris racistes

L'attaquant franco-malien de Porto, Moussa Marega (28 ans), victime de cris racistes sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (bien Guimaraes), a décidé de quitter le terrain à la 71e minute d'un match du Championnat du Portugal dimanche. Après avoir signé le but de la victoire 2-1 de son équipe (60e), Marega l'a célébré avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins, ce qui lui a valu un carton jaune.