COUPE DU MONDE 2018 : NIGERIA, OBJECTIF QUARTS !

Equipe nationale du Nigeria

Avec une moyenne d’âge de 25,4 ans, le Nigéria est la sélection la plus jeune de la Coupe du Monde. La nouvelle génération des « Super Eagles » est décidée à voler haut dans le ciel russe.

Sur les sept dernières Coupes du Monde, le Nigeria n’en a raté qu’une seule, en Allemagne lors de l’édition 2006. Les « Super Eagles » sont des grands habitués de la compétition. Mieux, en cinq participations, le pays le plus peuplé d’Afrique (190 millions d’habitants) s’est qualifié trois fois pour les 8èmes de finale. Depuis le début des années 90, le Nigeria s’est affirmé comme une place forte du football africain et adversaire redouté sur l’échiquier mondial. 

Les générations n’ont pas de mal à se renouveler et aux Kanu, West et autres Yekini ont succédé aujourd’hui Iwobi, Moses ou encore Ndidi. L’ADN football des « Green Eagles » est resté intact : une équipe mêlant puissance physique, explosivité et un zest de technique. Le vainqueur de la CAN 2013 a d’ailleurs survolé les qualifications dans un groupe de la mort en compagnie de l’Algérie, du Cameroun et de la Zambie. Sous la houlette de Gernot Rohr, ce Nigeria « new-look » a marché sur ses adversaires avec une facilité déconcertante.

L’ancien coach du Niger ou du Burkina Faso a su façonner une équipe redoutable. Aux côtés du cadre et capitaine, Obi Mikel, s’est articulé un onze intéressant. Moses, Iwobi, Iheanacho, Ighalo ou encore Musa sont capables de dynamiter n’importe quelle défense. Avec 25,4 ans de moyenne d’âge, l’équipe est jeune et promise à un grand avenir. La Coupe du Monde est l’occasion rêvée pour engranger de l’expérience et continuer de progresser. La mission s’annonce toutefois compliquée dans un groupe difficile en compagnie de l’Argentine, de la Croatie et de l’Islande. Les « Green Eagles » peuvent très bien créer la surprise comme finir avec la cuillère de bois. Bien que l’obstacle semble dur à surmonter, l’objectif non-avoué reste une qualification historique pour les quarts de finale. Plus facile à dire qu’à faire.     

Liste des 23

Défenseurs : Abdullahi Shehu (Bursaspor, TUR) Tyronne Ebuehi (Ado Den Haag, P-B) Elderson Echiejile (Cercle Bruges, BEL) Brian Idowu (Amkar Perm, RUS) Chidozie Awaziem (Nantes, FRA) William Ekong (Bursaspor, TUR) Leon Balogun (Mayence, ALL) Kenneth Omeruo (Kasimpasa, TUR)

Milieux :  Mikel John Obi (Tianjin Teda, CHN) Ogenyi Onazi (Trabzonspor, TUR) Wilfred Ndidi (Leicester, ANG) Oghenekaro Etebo (Las Palmas, ESP) John Ogu (Hapoel Beer Sheva, ISR) Joel Obi (Torino, ITA)

Attaquants :  Ahmed Musa (CSKA Moscou, RUS) Kelechi Iheanacho (Leicester, ANG) Victor Moses (Chelsea, ANG) Odion Ighalo (Changchun Yatai, CHN) Alex Iwobi (Arsenal, ANG) Nwankwo Simeon (Crotone, ITA)

Videos

Sport

 Anjorin Moucharaf et Patrice Talon | Montage Oeil d'Afrique

Bénin / Football: le pied de nez de Anjorin Moucharaf à Patrice Talon

Le comité exécutif de la fédération béninoise de Football sera renouvelé le 25 Août prochain avec l'installation de 19 nouveaux membres issus de la liste Benin Football nouveau départ. À la tête de cette liste, on retrouve l'homme d'affaires Mathurin de Chacus, ouvertement soutenu par le gouvernement de Patrice Talon et son ministre des Sports. Une élection de Mathurin de Chacus était sensé tourner le dos à 17 ans de mainmise de l'insubmersible Anjorin Moucharaf mais hélas, ce serpent qui a reçu un coup n'a pas vu sa tête coupée ! 
Usain Bolt fait une démonstration pour la Fifa à Nanterre, près de Paris, le 12 juin 2018.

Usain Bolt va se lancer dans une carrière de footballeur en Australie

Le Jamaïcain Usain Bolt, multiple médaillé d'or sur 100 mètres et jeune retraité de l'athlétisme, est sur le point de s'engager avec le club de australien des Central Coast Mariners, pour accomplir son rêve de devenir footballeur professionnel.Agé de 31 ans, le recordman du monde des 100 mètres et 200 mètres s'est entraîné en juin avec le club norvégien Stromsgodset et en mars avec la formation de allemande du Borussia Dortmund.
Kolinda Grabar-Kitarovic, la présidente croate. Damir Sagolj / REUTERS

Fair-play et fan de foot, la présidente croate a fait sensation

À la tête du pays depuis trois ans, Kolinda Grabar-Kitarovic a largement affiché son amour pour son équipe pendant la Coupe du monde. Et pour cause...Elle a été de tous les matchs de la sélection croate. Parfois avec l'écharpe à damiers autour du cou -le symbole du pays- souvent avec le maillot des Vatreni, "les Flamboyants" du nom de l'équipe Croate.  
Anne MBUGUJE, nouvelle présidente de la ligue nationale de boxe féminine nommée depuis mars 2018

Interview / Anne MBUGUJE, Présidente de la ligue nationale de boxe féminine de RDC

Du 18 au 28 juillet 2018 se tiendront à Alger en Algérie, les Jeux Africains de la Jeunesse. La Fédération Congolaise de Boxe y alignera ses pugilistes dont 6 femmes de la ligue nationale de boxe féminine. L’occasion pour nous de faire le point sur les activités et actions de cette ligue avec Anne MBUGUJE, sa nouvelle présidente nommée depuis mars 2018.
Le Sénégal n’a pas fini de nourrir des regrets. Battus par la Colombie (1-0)

Coupe du monde 2018: Zéro pointé pour l'Afrique

Éliminé à son tour, le Sénégal n’a pu faire mieux que le Nigeria, le Maroc, l’Egypte ou la Tunisie. L’Afrique n’aura aucun représentant en huitièmes de finale.
Sur la chaussure de ce joueur, on lit une mention « Sainte Trinité », les joueurs se recueillant aussi avant le jeu. (Photo : Uros Kovac)

Football : La sorcellerie est-elle une forme de dopage ?

Les pratiques spirituelles chez les footballeurs relèvent-elles du dopage ? Elles sont courantes parmi les équipes ouest-africaines et sont prises très au sérieux en Afrique de l’Ouest, plus même que le dopage chimique.« Le football est 100 % propre », aurait déclaré Cristiano Ronaldo, des propos rapportés dans une récente enquête de France Info sur les rares cas de dopage dans le monde du foot.
coupe du monde 2018 : Senegal vs Colombia

Coupe du monde : Pourquoi le Sénégal a été éliminé ?

Défait par la Colombie, le Sénégal a terminé 3e en raison d'un trop grand nombre d'avertissements reçus.Le Sénégal a été victime d'une première historique lors d'une Coupe du monde. A égalité de points, avec la même différence de buts générale (0), la même attaque (4 buts marqués) et un nul entre eux deux (2-2), Sénégalais et Japonais ont été départagés au fair-play !