Coupe du Monde 2018 : jusqu’au peuvent aller les nations africaines ?

Sélection sénégalaise lors de leur qualification pour la coupe du monde 2018

A quelques heures de l’ouverture officielle de la coupe du monde 2018, les pronostics se font de plus en plus précis. D’autres collés à leurs smartphones sont près pour des paris en direct. Mais qui des 5 nations représentant le continent Africain créera la surprise ? 

 

Après une saison en club puis des semaines de préparation avec la sélection nationale, les joueurs vont finalement pouvoir s’exprimer sur les terrains du mondial russe.  

 

Bien que les potentiels vainqueurs de la coupe du monde 2018 soient connus, les outsiders n'ont pas dit leur dernier mot. En Afrique, les Pharaons d'Egypte, les Lions de la Teranga pour le Sénégal, le Ghana, le Maroc et la Tunisie comptent bien surprendre et faire monter la température. 

 

Sous l'arbre à palabre les débats vont bon train. La série AUQUARTIER produit par TOTEM Experiencie pour Canal + Afrique relate parfaitement ce que l'ont voir aujourd'hui lors des échanges sur la coupe du monde russe. 

 

 

La composition des groupes de la Coupe du monde 2018 : Groupe A : Russie, Arabie Saoudite, Egypte, Uruguay ; Groupe B : Portugal, Espagne, Maroc, Iran ; Groupe C : France, Australie, Pérou, Danemark ; Groupe D : Argentine, Islande, Croatie, Nigéria , Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie ; Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud ; Groupe G : Belgique, Panama, Tunisie, Angleterre ; Groupe H : Pologne, Sénégal, Colombie, Japon.  

 

Les groupes du 1er tour de cette Coupe du monde 2018 ont été constitués lors du tirage au sort, au mois de décembre dernier. La France a été plutôt bien servie, au contraire du Portugal, par exemple, qui affrontera l'Espagne, l'un des principaux prétendants au titre. L'Allemagne, vainqueur en 2014, n'aura pas la partie facile face au Mexique et à la Suède. Le Brésil, autre prétendant à la victoire, a, lui, été plutôt épargné avec comme adversaires au premier tour la Suisse, le Costa Rica et la Serbie. La Belgique et l'Angleterre, souvent cités comme outsiders de cette Coupe du monde, se retrouveront dans le groupe H. 

 

Le Sénégal, 27e nation au classement Fifa, s’est qualifié le 10 novembre dernier pour la deuxième Coupe du monde de son histoire. Un retour sur le devant la scène après plusieurs années de disette. Quart de finaliste pour leur première participation en 2002, les Lions, qui ont hérité du Groupe H avec la Colombie, la Pologne et le Japon, auront pour mission de faire oublier l’ancienne génération incarnée par El-Hadji Diouf. Avec désormais Sadio Mané comme leader et emmenés par de nombreux joueurs de Ligue 1 et du Stade Rennais, les Sénégalais voudront jouer les trouble-fêtes, en Russie. 

 

Le sélectionneur : Aliou Cissé 

Aliou Cissé est un nom bien connu en France pour avoir joué successivement à Lille, Sedan, Paris et Montpellier. Après une aventure en Angleterre, l’ancien défenseur rentre en France avant de terminer sa carrière en 2009 à Nîmes. Il est, en 2002, le capitaine des Lions qui se hissent à la surprise générale en quarts de finale de la Coupe du monde, et contribue à la chute précipitée des Bleus, pourtant champions du monde en titre. À la tête de la sélection du Sénégal depuis 2015, Aliou Cissé, qui fait l’unanimité au sein du vestiaire et de la fédération, présente un bilan largement favorable avec 19 victoires, 6 nuls et 4 défaites. Il est d’ailleurs, comme dit ci-dessus, resté invaincu dans le Groupe D lors de la phase de qualifications. 

 

L’équipe-type 

Ndiaye - GassamaSanéKoulibalySabaly - Gueye, Ndiaye - Sarr, Mané, Niang - Sakho. 

 

De l'autre côté il y a le Maroc. Il a réussi un incroyable parcours pour se qualifier. Les Marocains ont terminé en tête de son groupe de qualification à la Coupe du monde, en allant battre la Côte d'Ivoire lors de la dernière journée chez elle (0-2). Dans leur groupe se trouvait également le Gabon et le Mali.  

 

Avec Mehdi Benatia, l'un des meilleurs défenseurs en Afrique et en Europe, son efficacité et sa rigueur lui ont permis d'évoluer tout au long de sa carrière. Passé par le centre de formation de l'OM, où on ne lui a pas fait confiance, il s'est d'abord construit en Ligue 2 (Clermont, Tours) avant de prendre la direction de l'Italie où il a totalement éclos à l'Udinese. Transféré à la Roma, il passera ensuite au Bayern Munich avant de revenir dans le Calcio à la Juventus. 

 

CE QUE L’ÉQUIPE PEUT ESPÉRER 

Placé dans le même groupe que le champion d'Europe, le Portugal et l'une des meilleures formations au monde, l'Espagne, le Maroc n'aura pas vraiment la tâche aisée dans cette poule. Les Marocains tenteront d'abord de battre l'Iran pour s'éviter la dernière place avant pourquoi pas d'embêter les deux gros. 

 

LE ONZE DE DÉPART 

Munir - DirarBenatia (cap.), SaissHakimi - Boussoufa, El Ahmadi, Belhanda - ZiyechBoutaïbAmrabat. 

SON GROUPE 

Le Maroc a été placée dans le groupe B, en compagnie de l'Espagne, de le Portugal et de l’Iran. 

 

 

Videos

Sport

Le président de l'Assemblée Nationale, Guillaume Soro et le footballeur international Samuel Eto'o ont eu une séance de travail ce lundi, à l'hémicycle en présence de plusieurs députés. ©APA

Samuel Eto'o annonce la construction d’une école primaire en Côte d’Ivoire

Samuel Eto'o annonce la construction d’une école primaire en Côte d’Ivoire Le footballeur international camerounais, Samuel Eto'o Fils a annoncé lundi à Abidjan, qu'il a en projet de faire «beaucoup de choses » en Côte d'Ivoire, notamment la construction d'une école primaire.
La sélection sénégalaise célébrant le but de Mbaye Niang à l’heure de jeu (60e)

Coupe du monde 2018: Le Sénégal bat la Pologne 2-1

Nouvelle surprise dans ce groupe H avec le succès du Sénégal face à la Pologne (2-1). La première victoire africaine dans ce Mondial.
L'Iranien Masoud Shojaei et le Marocain Younes Belhanda lors du match du groupe B entre le Maroc et l'Iran à la Coupe du monde de football 2018 à Saint-Pétersbourg, Russie, le 15 juillet 2018.

Coupe du monde 2018 : l’Iran s’impose face au Maroc au bout du suspense

Les Lions d’Atlas ont perdu en toute fin de match contre l’Iran 0-1 à cause d'un but contre leur camp dans le temps additionnel. Les Marocains ont semblé pourtant prendre en mains le jeu au début de la partie. Mais les Iraniens se sont vite ressaisis pour revenir dans le match.C’est à la 90’+5 que le défenseur Aziz Bouhaddouz, tentant de dégager un ballon, a trompé son portier pour envoyer le cuir dans la lucarne. Un but contre son camp. Certains diraient, simplement un couperet. Car, le but coïncidait quasiment avec la fin du match.
 Maroc-Iran : un duel que tout oppose

Coupe du monde 2018 : Maroc-Iran : un duel que tout oppose

Le Maroc et l'Iran se retrouvent face à face vendredi au stade de Saint-Petersbourg pour leur premier match de cette Coupe du monde 2018, une rencontre qui porte une forte charge géopolitique, entre la rupture de leurs relations diplomatiques et les sanctions américaines contre Téhéran.Sur le plan sportif, ce match oppose les deux outsiders du groupe B où figurent les poids-lourds espagnol et portugais. 
La délégation de l'équipe marocaine débarque à l'aéroport international de Voronej, le 10 juin 2018, pour la Coupe du monde russe | AFP/Archives | -

Mondial-2018: 20 ans après, le Maroc fébrile

Vols spéciaux vers la Russie, affiches publicitaires géantes, vente de décodeurs TV piratés... après un passage à vide de 20 ans, la participation du Maroc au Mondial-2018 suscite la fébrilité dans un pays où le football est roi.Au cœur de la vieille ville de Rabat, Mohamed se frotte les mains car la demande en décodeurs TV piratés "a beaucoup augmenté ces dernières semaines". Selon le vendeur, "beaucoup, aussi, viennent se renseigner pour savoir si des chaînes diffuseront gratuitement les matchs".
Coupe du monde

Le Maroc sera candidat à l'organisation du Mondial 2030

Le Maroc sera candidat à l'organisation du Mondial-2030 de football, a annoncé vendredi son ministre des Sports Rachid Talbi Alami, au lendemain de l'échec du royaume à obtenir l'organisation de la Coupe du monde 2026, attribuée mercredi au trio USA/Canada/Mexique."Sur instruction de Sa Majesté le roi Mohammed VI, nous allons candidater pour l'organisation du Mondial-2030", a dit à l'AFP le ministre de la Jeunesse et des sports, confirmant une information parue dans la presse locale.
Mohamed Salah, centre, lutte pour le ballon contre le Delvin N'Dinga, à droite, et Tobias Badila lors du match de qualification de la Coupe du Monde 2018 au stade Borg El Arab à Alexandrie, en Egypte, le 8 octobre 2017 .

Salah "presque" assuré "à 100%" de jouer le Mondial 2018

Je peux presque vous assurer à 100% qu'il jouera" a indiqué jeudi le sélectionneur de l'Eqypte Hector Cuper au sujet de son joueur vedette, Mohamed Salah, blessé lors de la finale de la Ligue des champions le 26 mai, alors que les Pharaons rencontrent vendredi l'Uruguay au Mondial-2018 en Russie."Salah va bien et récupère très vite. Nous devons encore voir comment l'entraînement va se dérouler aujourd'hui (...) nous sommes tous très optimistes pour sa présence sur le terrain", a ajouté le sélectionneur au sujet du crack de Liverpool.