CHAN-2018: le Maroc veut y voir un "échauffement" pour sa candidature au Mondial-2026

Coupe de la CHAN

Le Maroc cherche à promouvoir le déroulement de le CHAN sur son sol comme un atout pour sa candidature au Mondial-2026, même si ses chances de décrocher l’organisation d’un des plus grands évènements sportifs de la planète semblent minces.

"Notre succès dans l'organisation du Championnat d'Afrique des nations est la preuve que nous sommes aptes à abriter des événements sportifs internationaux": pour le président de la Fédération marocaine (FRMF), Faouzi Lekjaa, le CHAN, qui se déroule jusqu'au 4 février dans le royaume, est un test réussi, un "échauffement" en vue de la Coupe du monde 2026, selon ses propres mots.

La compétition en cours met en lumière "nos capacités organisationnelles et nos infrastructures", a renchéri le président du comité de candidature Mondial-2026, Moulay Hafid Elalamy, lors de la récente présentation du projet marocain.

Par quatre fois candidat malheureux à l'organisation de l'épreuve reine (1994, 1998, 2006 et 2010), le Maroc a annoncé en août sa décision de repartir pour une nouvelle campagne. Face à la candidature conjointe Etats-Unis/Canada/Mexique, il fait toutefois figure de simple oustider.

- 'Tout le continent' -

Pour renforcer ses chances, le royaume a présenté sa candidature au nom de "tout le continent africain", arguant également de sa stabilité, de sa situation géographique -l'Europe est à deux pas- et de son fuseau horaire, par rapport au continent américain.

Avec le CHAN, compétition réservée aux joueurs évoluant dans des clubs du continent, le Maroc entend aussi faire oublier de récentes mésaventures en terme d'organisation d'évènements sportifs.

En décembre 2014, les conditions de jeu désastreuses du Mondial des clubs, organisé pour la deuxième année consécutive au Maroc, avaient suscité une vive polémique - au point de coûter son poste au ministre marocain des Sports de l'époque.

Un mois plus tôt, le royaume avait connu une autre déconvenue: la CAN-2015, la plus importante compétition sportive du continent, lui avait été retirée par la Confédération africaine (CAF), après un bras-de-fer lié à une exigence de report formulée par Rabat en raison de craintes de propagation du virus Ebola.

Pour la cérémonie d'ouverture du CHAN-2018, le 13 janvier dans le stade vétuste de Casablanca, le royaume a monté un spectacle son et lumière, sobre et élégant, placé "sous le signe de l'africanité du Maroc", pour un coût d'environ 350.000 euros, selon la presse locale.

La compétition se déroule depuis sans accrocs, même si l'engouement n'a pas toujours été au rendez-vous: des stades sont restés à moitié vides pour les premiers matchs, sauf pour les rencontres du pays hôte.

Pour le président du comité d'organisation du CHAN-2018, Hamza El Hajoui, le royaume a d'ores et déjà relevé les "défis d'organisation et d'accueil du public de la première partie du CHAN".

Mais, même en réussisant cet examen de passage, de nombreux observateurs relève qu'un gouffre sépare l'organisation d'une telle compétition de celle d'un Mondial, a fortiori l'édition de 2026, qui sera la première à 48 nations, et non 32.

- 'Facile à organiser' -

"Le CHAN est facile à organiser (...), le président de la FRMF exagère quand il dit qu'une compétition comme celle-là va démontrer au monde les capacités à organiser un Mondial", dit à l'AFP Yahya Saïdi, journaliste et juriste spécialisé en droit du sport.

Moins prestigieux que sa grande sœur la CAN --lors de laquelle les sélections peuvent faire appel aux joueurs évoluant en Europe par exemple--, le CHAN met en compétition seize équipes qui évoluent dans quatre stades uniquement.

Avec 48 équipes, le Mondial-2026 nécessitera pour sa part une douzaine de stades dernier cri, avec des millions de supporters attendus et un cahier des charges autrement plus exigeant en matière d'organisation et de logistique, face aux enjeux financiers et de sécurité énormes.

Vendredi, la Confédération africaine de football (CAF) doit tenir son assemblée générale à Casablanca.

Les Marocains espèrent profiter de cette réunion pour obtenir le soutien massif des 53 délégations africaines, arguant que pour la première fois le pays hôte d'un Mondial sera désigné par l'ensemble des 211 fédérations membres de la Fédération internationale (Fifa), et non par un conseil restreint.

Ce vote se tiendra le 13 juin à Moscou. Le Maroc saura alors s'il est parvenu à déjouer tous les pronostics.

Videos

Sport

Le pivot de Philadelphie Joel Embiid au All Star Game 2018

NBA - le premier choix de Embiid sera le Cameroun

Le pivot de Philadelphie Joel Embiid a déclaré samedi, en marge du All Star Week End à Los Angeles, que son premier choix serait le Cameroun.De nationalité camerounaise, Embiid n'a jamais joué pour les "Lions Indomptables".Présélectionné par le Cameroun pour le championnat d'Afrique de basket en 2017 (AfroBasket), il avait dû renoncer à cause d'une blessure au genou.
L'Etoile sportive du Sahel (ESS) va porter plainte pour "soupçons de corruption" | AFP/Archives | DENIS CHARLET

Tunisie: un club porte plainte pour corruption après un match houleux

L'Etoile sportive du Sahel (ESS), l'un des principaux clubs de Tunisie, a annoncé dimanche qu'il allait porter plainte pour "soupçons de corruption" après un match houleux perdu (2-3) face à l'Espérance sportive de Tunis (EST).L'Etoile du Sahel a précisé dans un communiqué que sa plainte au pénal concernerait également des soupçons de "manipulation du résultat" de cette rencontre de la 18e journée de championnat, disputée jeudi.
Bakambu

Bakambu affirme que l’officialisation de son transfert est "juste une histoire de 'timing'"

"Ce n'est pas une complication, juste une histoire de 'timing'", assure jeudi l'attaquant Cédric Bakambu, alors que son transfert en Chine, au Beijing Guoan, n'a toujours pas été officialisé, plus d'un mois après son départ du club espagnol de Villarreal.
Le Brésilien Neymar Jr, joue pour le PSG. Le Portugais Cristiano Ronaldo, joue pour le Real Madrid.

Real Madrid vs PSG ; Ronaldo et Neymar nés sous la même étoile

Cristiano Ronaldo l'astre roi, Neymar l'étoile montante: nés un 5 février, les deux attaquants-stars entrent en collision mercredi lors du choc Real Madrid-Paris SG en Ligue des champions. Auréolés d'une rumeur insistante: et si "Ney" remplaçait un jour "CR7" parmi les "Galactiques" ?Pour le Portugais comme pour le Brésilien, les premiers mois de la saison ont été agités.
Le footballeur ivoirien Dja Djédjé

Levée de la garde à vue du footballeur ivoirien Dja Djédjé en France

La garde à vue de l'international ivoirien du club français RC Lens Brice Dja Djédjé, soupçonné de violences conjugales, a été levée vendredi soir et une enquête préliminaire a été ouverte, indique samedi une source judiciaire.Cette enquête préliminaire vise à "voir ce qui s'est passé et l'environnement du couple, sachant que Madame n'est pas en danger puisqu'ils ont plusieurs appartements et qu'elle vit à Orléans", dans le centre de la France, a affirmé à l'AFP le parquet d'Arras (nord).
Au Togo, Teddy Riner a vécu sa première mission en tant qu’ambassadeur Unicef. À 28 ans, le judoka pense déjà à lancer sa propre fondation, à terme. | Philippe Millereau

Togo : le combat de Teddy Riner pour les enfants démunis

Dix fois champion du monde, deux fois médaillé d’or aux Jeux Olympiques, le judoka Teddy Riner démarre un nouveau combat. Désormais ambassadeur de l’Unicef, une première pour un sportif français, il est allé voir les enfants du Togo, en décembre dernier. Une expérience marquante.
Le Maroc, vainqueur du CHAN 2018, le 4 février 2018.

Le Maroc remporte le CHAN 2018 en dominant le Nigeria 4 à 0

Le Maroc a remporté pour la première fois l'édition 2018 du CHAN qu'il accueillait en battant 4-0 le Nigeria, réduit à dix pendant 42 minutes, en finale dimanche à Casablanca grâce notamment au 9e but dans l'épreuve de son jeune attaquant Ayoub El-Kaabi.Le Maroc, follement encouragé par ses nombreux supporteurs du Complexe Mohammed V, a ouvert la marque par Zakaria Hadraf (45e) avant d'ajouter deux autres buts en trois minutes par Walid El-Karti (61e) et Zakaria Hadraf (64e).