CAN 2019 : La finale entre le Sénégal et l'Algérie, un rêve devenu réalité

Le Sénégal et l'Algérie se retrouvent en finale, pour un match au sommet de la Coupe d'Afrique des Nations. | REUTERS.

L'attente est aussi longue que l'excitation, grande. Entre le Sénégal de Sadio Mané et l'Algérie de Riyad Mahrez, les deux meilleures équipes depuis le début de CAN-2019 se retrouvent en finale. Deux pays en quête de gloire continentale depuis des décennies, et dont le sort sera scellé ce vendredi 19 juillet au Caire à 21h00.

De Dakar à Alger, en passant par la France, où la diaspora des deux pays est très présente, les supporters des deux camps rêvent d'un moment historique: le premier sacre des Lions de la Teranga en Coupe d'Afrique des Nations, abonnés à la « lose », ou la deuxième étoile des Fennecs, après le titre à domicile de 1990. 

Cissé et Belmadi, amis dans la vie, adversaires en finale

Un dispositif de sécurité important sera mis en place dans les grandes villes françaises après les incidents qui ont marqué la liesse populaire à la hauteur du beau parcours des Verts.

Les groupes pour les qualifications de la CAN 2021

Même Le Caire, endormi après l'élimination précoce de l'Egypte dès les 8e de finale, reprendra vie côté tribunes: environ 10.000 Algériens sont attendus dans la capitale, dans un contexte d'ébullition politique inédit. L'affiche vaut le coup, entre le grand favori et l'outsider inattendu. C'est aussi l'histoire intime de retrouvailles entre deux gamins de Champigny-sur-Marne en banlieue parisienne, Aliou Cissé et Djamel Belmadi, au sommet du foot africain.

Le Nigéria s'impose face à la Tunisie lors de la petite finale

Fort de son statut de mondialiste, de première nation africaine au classement Fifa, et de l'apport de son champion d'Europe Mané, le Sénégal était programmé pour aller en finale. Au contraire de la surprenante Algérie de Belmadi, engluée dans l'instabilité au poste de sélectionneur ces deux dernières années, et incapable de dépasser le premier tour de l'édition 2017.

L'attente est aussi longue que l'excitation, grande. Entre le Sénégal de Sadio Mané et l'Algérie de Riyad Mahrez, les deux meilleures équipes depuis le début de CAN-2019 se retrouvent en finale. Deux pays en quête de gloire continentale depuis des décennies, et dont le sort sera scellé ce vendredi 19 juillet au Caire à 21h00.

De Dakar à Alger, en passant par la France, où la diaspora des deux pays est très présente, les supporters des deux camps rêvent d'un moment historique: le premier sacre des Lions de la Teranga en Coupe d'Afrique des Nations, abonnés à la « lose », ou la deuxième étoile des Fennecs, après le titre à domicile de 1990. 

Cissé et Belmadi, amis dans la vie, adversaires en finale

Un dispositif de sécurité important sera mis en place dans les grandes villes françaises après les incidents qui ont marqué la liesse populaire à la hauteur du beau parcours des Verts.

Les groupes pour les qualifications de la CAN 2021

Même Le Caire, endormi après l'élimination précoce de l'Egypte dès les 8e de finale, reprendra vie côté tribunes: environ 10.000 Algériens sont attendus dans la capitale, dans un contexte d'ébullition politique inédit. L'affiche vaut le coup, entre le grand favori et l'outsider inattendu. C'est aussi l'histoire intime de retrouvailles entre deux gamins de Champigny-sur-Marne en banlieue parisienne, Aliou Cissé et Djamel Belmadi, au sommet du foot africain.

Le Nigéria s'impose face à la Tunisie lors de la petite finale

Fort de son statut de mondialiste, de première nation africaine au classement Fifa, et de l'apport de son champion d'Europe Mané, le Sénégal était programmé pour aller en finale. Au contraire de la surprenante Algérie de Belmadi, engluée dans l'instabilité au poste de sélectionneur ces deux dernières années, et incapable de dépasser le premier tour de l'édition 2017.

« Dès le départ, c'était clair. Avec l'équipe et le staff que l'on a, j'avais dit dès le début que nous étions favoris cette année. Sans prétention aucune -je pense être assez modeste-, il faut à un moment donné ne pas se voiler la face et dire les choses telles qu'elles sont », a confié mardi Sadio Mané dans un entretien à la BBC.

« Maintenant, nous avons la chance d'être (en finale), nous devons la saisir », a-t-il ajouté, alors que les Lions de la Teranga n'ont plus disputé de finale depuis 2002 -le coach Cissé était alors le capitaine de cette équipe.

« Dix-sept ans, c'est assez long, il y a eu depuis plus de 5-6 CAN. Beaucoup de nos garçons avaient peut-être 5-6 ans à l'époque. Pour arriver à ce niveau de la compétition, (on a vécu) beaucoup de déceptions, de désillusions, de larmes », a rappelé jeudi Cissé, qui tient une chance de prendre sa revanche sur ce trophée qu'il lorgne tant.

« Aujourd'hui, nous y sommes, nous ne comptons pas nous arrêter à cette finale. Nous voulons plus que cela! », a-t-il prévenu. Face aux coéquipiers de Mahrez, meilleure attaque de la compétition avec 12 buts, le Sénégal sera toutefois privé de son meilleur défenseur, Kalidou Koulibaly, suspendu. « Une perte pour notre système défensif », admet Cissé.

Videos

Sport

Pape Diouf avait été président de l'OM entre 2005 et 2009

Victime du coronavirus, Pape Diouf est mort à l'âge de 68 ans

L'ancien président de l'OM, Pape Diouf, est décédé ce mardi au Sénégal, après avoir été contaminé par le coronavirus.Après avoir été contracté le coronavirus, chez lui au Sénégal, il devait être rapatrié dans la nuit en France. Mais il n'a tenu jusque-là. Selon la télévision nationale sénégalaise, ce que ses proches ont confirmé, Pape Diouf est mort, ce mardi à Dakar. L'ancien président de l'OM (2005-2009) était âgé de 68 ans.
CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

Le Cameroun, pays-hôte en avril du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2020), a hérité d'un groupe où figure le Mali, selon le tirage effectué lundi à Yaoundé, tandis que le Maroc, tenant de ce trophée réservé aux joueurs évoluant sur le continent, affrontera le Togo. Ainsi le Cameroun affrontera lors du match d'ouverture le Zimbabwe, mais il sera aussi opposé au Mali et au Burkina Faso dans le groupe A. Outre le Togo, le groupe du Maroc est complété par le Rwanda et l'Ouganda.
Moussa Marega, retenu par ses camarades et ses adversaires, a quitté le match face à Guimaraes après avoir été la cible de chants et cris racistes. AFP/Miguel Riopa

Foot : l'attaquant de Porto Moussa Marega quitte le terrain, victime de cris racistes

L'attaquant franco-malien de Porto, Moussa Marega (28 ans), victime de cris racistes sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (bien Guimaraes), a décidé de quitter le terrain à la 71e minute d'un match du Championnat du Portugal dimanche. Après avoir signé le but de la victoire 2-1 de son équipe (60e), Marega l'a célébré avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins, ce qui lui a valu un carton jaune.
Athlète à Nivelles, Fanny Appes a été poignardée par son ex-compagnon dans le train ©DR

Athlète à Nivelles, Fanny Appes a été poignardée par son ex-compagnon dans le train : "C'est une horreur invraisemblable"

La Camerounaise, poignardée dans le dos, a été emmenée d'urgence à la clinique Sainte-Elisabeth à Bruxelles.Le drame s'est produit ce jeudi matin dans un train entre Rhode-Saint-Genèse et Holleken (Linkebeek). L'athlète Fanny Appes a été poignardée dans le dos par son ex-compagnon et a été emmenée d'urgence à la clinique Sainte-Elisabeth à Bruxelles, ses jours ne sont pas en danger. L'homme âgé de 30 ans est en fuite, une enquête judiciaire a été ouverte. 
Junior Ilunga Makabu est devenu le premier Congolais champion du monde des lourds-légers WBC

Boxe : Junior Ilunga Makabu, le premier Congolais champion du monde des lourds-légers WBC

Junior Ilunga Makabu est devenu ce 31 janvier 2020 le premier Congolais champion du monde de boxe anglaise au sein d’une des quatre grandes fédérations. Il a décroché la ceinture des lourds-légers WBC, ce vendredi à Kinshasa, en battant le Polonais Michal Cieslak par décision des juges.
Léon Mokuna, la première "star" africaine de la D1 belge, est décédé © RTBF - Belga

Football : Léon Mokuna, premier Africain noir du championnat belge, est décédé à 91 ans

Léon Mokuna est décédé mardi à l’âge de 91 ans. Lors de son arrivée à La Gantoise en 1957, il était devenu le premier joueur africain noir du championnat de Belgique. Mokuna a aussi joué à Waregem et à Courtrai. Après sa carrière de joueur, il a été sélectionneur de l’équipe nationale du Congo. Formé à l’AS Vita Club, Mokuna est arrivé en Europe en 1954, au Sporting Portugal, où il est resté trois ans avant de rejoindre La Gantoise.
ancienne star des Lakers, Kobe Bryant est mort dans un accident d’hélicoptère

Le basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère à l'âge de 41 ans

LeBron James, auteur de 29 points qui en font 33.655 depuis le début de sa carrière, a dépassé Kobe Bryant pour devenir le 3e meilleur marqueur de l'histoire de la NBA, samedi lors de la défaite des Lakers à Philadelphie (108-91). C'est en inscrivant, d'un double pas en pénétration au milieu du troisième quart-temps, ses 17e et 18e points du match que James a devancé Bryant (33.643 points), l'ancienne légende des Lakers né à... Philadelphie.