CAN 2019: à la fin, c'est le Sénégal qui perd

Souvent favori mais jamais titré, le Sénégal de Sadio Mané a prolongé sa longue série de déceptions à la CAN, en chutant face à l'Algérie (1-0), vendredi au Caire, lors d'une finale qu'il a dominée.

Souvent favori mais jamais titré, le Sénégal de Sadio Mané a prolongé sa longue série de déceptions à la CAN, en chutant face à l'Algérie (1-0), vendredi au Caire, lors d'une finale qu'il a dominée. Mais son futur reste dégagé.

. Cruels détails

Durant tout le tournoi, les Lions de la Teranga ont donné tort à ceux qui moquaient leur fébrilité mentale qui les avait fait tressaillir dans les moments chauds lors des précédentes éditions. Ils ont encore été costauds face aux Fennecs pour se remobiliser après le but encaissé dès la 2e minute.

Mais cette fois-ci, malgré plusieurs occasions, le sort ne leur a pas souri: tibia de Salif Sané qui dévie la frappe de Baghdad Bounedjah pour l'ouverture du score, penalty accordé puis refusé après consultation de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR)...

"On ne démérite pas. On méritait d'égaliser", a assuré le sélectionneur Aliou Cissé, pour qui le résultat s'est joué sur des "détails".

Qu'a-t-il manqué aux Lions? Certainement leur roc en défense Kalidou Koulibaly, suspendu pour la finale. Mais aussi de la présence en attaque, où Mané a semblé parfois trop seul, peu aidé par Mbaye Niang, transparent. Et peut-être leur gardien titulaire Edouard Mendy, blessé à un doigt durant la compétition.

. Aliou Cissé, revanche manquée

Capitaine de la sélection finaliste malheureuse en 2002, Cissé rêvait de prendre sa revanche, une fois passé sur le banc. Pour lui aussi, le sort est cruel.

"On n'a connu que des désillusions, que des déceptions. Aller en finale, ce n'est pas une fin en soi", a-t-il reconnu.

Mais le coach aux dreadlocks, l'une des personnalités de cette CAN égyptienne, incarne aussi le futur prometteur des Lions. Son bilan - première Coupe du monde en 16 ans, première finale de la CAN en 17 ans - plaide pour lui.

Sous contrat jusqu'en 2022, l'ancien joueur du Paris SG a balayé vendredi une question sur son avenir: "Mon cas n'est pas important. Ce qui est important, c'est le travail que je fais avec les garçons, le fait que la Fédération ait confiance en moi."

. Mission régularité

Première nation africaine au classement Fifa, le Sénégal garde des arguments pour rester à sa place dans les prochaines années: un coach sous contrat, et des cadres en pleine force de l'âge, comme Mané (27 ans), Idrissa Gueye (29 ans) et Koulibaly (28 ans).

"Ce qui nous manque, c'est d'être régulier. Il nous manque l'expérience de ces grands rendez-vous, on demande à y être plus souvent pour gagner cette CAN. On s'y approche. L'équipe est en progression sur ces cinq dernières années", a estimé Cissé.

Sur le plan continental, la mission CAN-2021 au Cameroun commencera par sortir d'une poule de qualifications face au Congo, la Guinée-Bissau, et l'Eswatini. Pour démarrer un nouveau cycle, enfin victorieux?

Avec AFP

Videos

Sport

 l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumé

RDC : la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba abandonné à la morgue

Après presque deux mois passés dans la morgue de la clinique Ngaliema, la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumée. Le dossier traînerait au niveau du ministère de Budget.
L’attaquant congolais Streli Mamba

Football : L’attaquant congolais Streli Mamba plaît à Borussia Monchegladbach

Le mercato d’été est déjà actif et des négociations sont entamées même si l’on est encore officiellement dans la période des transferts.
L’ailier international congolais du Sporting Portugal, Yannick Yala Bolasie

Transfert : l’agent de Bolasie confirme son départ du Sporting Portugal

 L'ailier congolais pourrait ne plus continuer son aventure au SC Portugal, club de Lisbonne, a indiqué son agent Khalid Rahman, et va vraisemblablement retourner à Everton en Angleterre avec peu de chance de jouer, ou plutôt attendre une autre offre de prêt.
Le camerounais, Pascal Siakam, champion NBA 2018-2019 avec les Toronto Raptors

Coronavirus : La NBA étudie la possibilité de mettre fin au championnat

Alors que le pays connaît une prolifération considérable de l’épidémie de coronavirus, la puissante NBA réfléchirait déjà à mettre un terme définitif à la saison 2019-2020.Selon le site de l’Equipe.fr, se basant sur les confidences d’un journaliste réputé de la chaîne américaine ESPN, la NBA serait actuellement en train de réfléchir à la possibilité d’un arrêt définitif du championnat.
Pape Diouf avait été président de l'OM entre 2005 et 2009

Victime du coronavirus, Pape Diouf est mort à l'âge de 68 ans

L'ancien président de l'OM, Pape Diouf, est décédé ce mardi au Sénégal, après avoir été contaminé par le coronavirus.Après avoir été contracté le coronavirus, chez lui au Sénégal, il devait être rapatrié dans la nuit en France. Mais il n'a tenu jusque-là. Selon la télévision nationale sénégalaise, ce que ses proches ont confirmé, Pape Diouf est mort, ce mardi à Dakar. L'ancien président de l'OM (2005-2009) était âgé de 68 ans.
CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

Le Cameroun, pays-hôte en avril du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2020), a hérité d'un groupe où figure le Mali, selon le tirage effectué lundi à Yaoundé, tandis que le Maroc, tenant de ce trophée réservé aux joueurs évoluant sur le continent, affrontera le Togo. Ainsi le Cameroun affrontera lors du match d'ouverture le Zimbabwe, mais il sera aussi opposé au Mali et au Burkina Faso dans le groupe A. Outre le Togo, le groupe du Maroc est complété par le Rwanda et l'Ouganda.
Moussa Marega, retenu par ses camarades et ses adversaires, a quitté le match face à Guimaraes après avoir été la cible de chants et cris racistes. AFP/Miguel Riopa

Foot : l'attaquant de Porto Moussa Marega quitte le terrain, victime de cris racistes

L'attaquant franco-malien de Porto, Moussa Marega (28 ans), victime de cris racistes sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (bien Guimaraes), a décidé de quitter le terrain à la 71e minute d'un match du Championnat du Portugal dimanche. Après avoir signé le but de la victoire 2-1 de son équipe (60e), Marega l'a célébré avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins, ce qui lui a valu un carton jaune.