Ballon d'Or: Ronaldo sacré pour la 5e fois, devant Messi et Neymar

Ronaldo sacré pour la 5e fois, devant Messi et Neymar ©DR

Choc des titans, épisode 2017: Cristiano Ronaldo (32 ans) a sans surprise remporté son cinquième Ballon d'Or et ainsi égalé le record de son grand rival Lionel Messi, lors de la cérémonie de remise trophée individuel suprême, jeudi soir à Paris.

Le vote des 176 journalistes du monde entier a permis à l'attaquant portugais du Real Madrid de parfaire sa collection (après 2008, 2013, 2014 et 2016) et de marquer un peu plus l'histoire footballistique de son empreinte. Il en a profité pour poser sur la Tour Eiffel, au premier étage de laquelle se déroulait la cérémonie jeudi soir.

Il devance notamment Messi, qui à 30 ans étend son record de podiums (11) au bout d'une année où il n'a remporté 'que' la Coupe d'Espagne, mais a tout de même continué à empiler les buts (Soulier d'Or 2016-2017 avec 37 réalisations en Liga). L'Argentin avait remporté le Ballon d'Or en 2009, 2010, 2011, 2012 et 2015.

A vrai dire, l'identité du troisième larron concentrait à elle seule le suspense dans le trio de tête. C'est le Brésilien Neymar, ancien coéquipier de Messi à Barcelone devenu cet été le joueur le plus cher du monde (222 millions d'euros) et la tête de gondole du Paris SG, qui accompagne finalement les deux monstres sur le podium du trophée individuel.

La production n'avait pas dévoilé le classement final des 2 et 3e places concernant Lionel Messi et Neymar avant de décerner le trophée à Ronaldo.

Le Brésilien, éliminé en quarts de finale de la Ligue des champions la saison dernière avec Barcelone, termine en tout cas devant le gardien de la Juventus Turin Gianluigi Buffon, quatrième, et devant le capitaine du Real Madrid double champion d'Europe en titre, Sergio Ramos.

Mais pour 'CR7', point de suspense. C'était quasiment plié dès le 3 juin, à l'issue de la finale de la Ligue des champions remportée 4-1 face à la Juventus Turin. Il y a marqué un doublé et terminé pour la cinquième fois d'affilée meilleur buteur de l'épreuve, avec 12 réalisations. Le club madrilène a aussi remporté la Liga et les Supercoupes d'Europe et d'Espagne.

- Deux records mercredi -

Cette nouvelle distinction individuelle se dessinait déjà lorsqu'il a reçu les prix de Joueur UEFA 2016-2017 et de Joueur Fifa 2017.

Comme un apéritif à cette soirée, "CR7" s'était arrogé deux nouveaux records mercredi soir, lors de la victoire contre Dortmund (3-2) en Ligue des champions. Avec son 9e but, le meilleur buteur de la phase de groupes 2017-2018 est devenu le premier joueur à marquer lors des six matches de poules d'une édition de C1, tout en y égalant le record de... Messi (60 buts).

Ce bourreau de travail qui s'est sculpté un corps d'athlète aura 33 ans le 5 février prochain. Et ces derniers mois ont acté une forme de déclin: avec 12 buts et 3 passes décisives en 18 rencontres cette saison, il présente un bilan excellent pour le commun des footballeurs, mais en berne pour un joueur qui a si longtemps tutoyé la vertigineuse moyenne d'un but par match.

Après une année 2016 marquée par le sacre à l'Euro-2016, il a par ailleurs échoué à remporter la Coupe des Confédérations, où son équipe du Portugal a fini troisième, et dont il a snobé la petite finale.

- Mbappé 7e, nouveau record -

Le reste du classement? "Désormais, il y a des footballeurs comme Neymar, (Kylian) Mbappé ou Suarez qui peuvent prétendre à ce prix", avait estimé Messi fin novembre dans le quotidien espagnol Marca.

Le Français est devenu le plus jeune joueur à figurer dans le Top 10 du Ballon d'Or puisqu'il a terminé à la 7e place à 18 ans seulement, au bout d'une année 2017 ébouriffante, qui l'a notamment vu devenir cet été le deuxième joueur le plus cher du monde (180 M EUR de Monaco au PSG, via un prêt).

Ses autres compatriotes? N'Golo Kanté, élu meilleur joueur du Championnat d'Angleterre 2016-2017 qu'il a remporté avec Chelsea, s'est classé 8e, lui aussi pour sa première apparition.

Concernant les deux autres Français en lice, Antoine Griezmann (Atletico Madrid) s'est classé 18e après avoir occupé la troisième place de l'édition précédente, tandis que Karim Benzema (Real Madrid) prenait le 25e rang.

ybl/cda/jcp

Classement Ballon d'Or 2017, remporté pour la 5e fois de sa carrière par le Portugais Cristiano Ronaldo (Real Madrid):

1. Cristiano Ronaldo (POR/Real Madrid)

2. Lionel Messi (ARG/Barcelone)

3. Neymar (BRA/Paris SG)

4. Gianluigi Buffon (ITA/Juventus Turin)

5. Luka Modric (CRO/Real Madrid)

6. Sergio Ramos (ESP/Real Madrid)

7. Kylian Mbappé (FRA/Paris SG)

8. N'Golo Kanté (FRA/Chelsea)

9. Robert Lewandowski (POL/Bayern Munich)

10. Harry Kane (ENG/Tottenham)

11. Edinson Cavani (URU/Paris SG)

12. Isco (ESP/Real Madrid)

13. Luis Suarez (URU/FC Barcelone)

14. Kevin De Bruyne (BEL/Manchester City)

15. Paulo Dybala (ARG/Juventus)

16. Marcelo (BRA/Real Madrid)

17. Toni Kroos (GER/Real Madrid)

18. Antoine Griezmann (FRA/Atletico Madrid)

19. Eden Hazard (BEL/Chelsea)

20. David De Gea (ESP/Manchester United)

21. Pierre-Emerick Aubameyang (GAB/Dortmund)

. Leonardo Bonucci (ITA/Juventus puis AC Milan)

23. Sadio Mané (SEN/Liverpool)

24. Radamel Falcao (COL/Monaco)

25. Karim Benzema (FRA/Real Madrid)

26. Jan Oblak (SLO/Atletico Madrid)

27. Mats Hummels (GER/Bayern Munich)

28. Edin Dzeko (BIH/AS Rome)

29. Philippe Coutinho (BRA/Liverpool)

. Dries Mertens (BEL/Naples)

Avec l'AFP

Videos

Sport

L'Iranien Masoud Shojaei et le Marocain Younes Belhanda lors du match du groupe B entre le Maroc et l'Iran à la Coupe du monde de football 2018 à Saint-Pétersbourg, Russie, le 15 juillet 2018.

Coupe du monde 2018 : l’Iran s’impose face au Maroc au bout du suspense

Les Lions d’Atlas ont perdu en toute fin de match contre l’Iran 0-1 à cause d'un but contre leur camp dans le temps additionnel. Les Marocains ont semblé pourtant prendre en mains le jeu au début de la partie. Mais les Iraniens se sont vite ressaisis pour revenir dans le match.C’est à la 90’+5 que le défenseur Aziz Bouhaddouz, tentant de dégager un ballon, a trompé son portier pour envoyer le cuir dans la lucarne. Un but contre son camp. Certains diraient, simplement un couperet. Car, le but coïncidait quasiment avec la fin du match.
 Maroc-Iran : un duel que tout oppose

Coupe du monde 2018 : Maroc-Iran : un duel que tout oppose

Le Maroc et l'Iran se retrouvent face à face vendredi au stade de Saint-Petersbourg pour leur premier match de cette Coupe du monde 2018, une rencontre qui porte une forte charge géopolitique, entre la rupture de leurs relations diplomatiques et les sanctions américaines contre Téhéran.Sur le plan sportif, ce match oppose les deux outsiders du groupe B où figurent les poids-lourds espagnol et portugais. 
La délégation de l'équipe marocaine débarque à l'aéroport international de Voronej, le 10 juin 2018, pour la Coupe du monde russe | AFP/Archives | -

Mondial-2018: 20 ans après, le Maroc fébrile

Vols spéciaux vers la Russie, affiches publicitaires géantes, vente de décodeurs TV piratés... après un passage à vide de 20 ans, la participation du Maroc au Mondial-2018 suscite la fébrilité dans un pays où le football est roi.Au cœur de la vieille ville de Rabat, Mohamed se frotte les mains car la demande en décodeurs TV piratés "a beaucoup augmenté ces dernières semaines". Selon le vendeur, "beaucoup, aussi, viennent se renseigner pour savoir si des chaînes diffuseront gratuitement les matchs".
Coupe du monde

Le Maroc sera candidat à l'organisation du Mondial 2030

Le Maroc sera candidat à l'organisation du Mondial-2030 de football, a annoncé vendredi son ministre des Sports Rachid Talbi Alami, au lendemain de l'échec du royaume à obtenir l'organisation de la Coupe du monde 2026, attribuée mercredi au trio USA/Canada/Mexique."Sur instruction de Sa Majesté le roi Mohammed VI, nous allons candidater pour l'organisation du Mondial-2030", a dit à l'AFP le ministre de la Jeunesse et des sports, confirmant une information parue dans la presse locale.
Mohamed Salah, centre, lutte pour le ballon contre le Delvin N'Dinga, à droite, et Tobias Badila lors du match de qualification de la Coupe du Monde 2018 au stade Borg El Arab à Alexandrie, en Egypte, le 8 octobre 2017 .

Salah "presque" assuré "à 100%" de jouer le Mondial 2018

Je peux presque vous assurer à 100% qu'il jouera" a indiqué jeudi le sélectionneur de l'Eqypte Hector Cuper au sujet de son joueur vedette, Mohamed Salah, blessé lors de la finale de la Ligue des champions le 26 mai, alors que les Pharaons rencontrent vendredi l'Uruguay au Mondial-2018 en Russie."Salah va bien et récupère très vite. Nous devons encore voir comment l'entraînement va se dérouler aujourd'hui (...) nous sommes tous très optimistes pour sa présence sur le terrain", a ajouté le sélectionneur au sujet du crack de Liverpool.
Moulay Hafid Elalamy, le président du comité de candidature du Maroc au Mondial 2026, à Marrakech, au Maroc, 8 avril 2015.

Face au Maroc, le trio USA/Canada/Mexique obtient l'organisation du Mondial 2026

Le comité marocain a salué mercredi la victoire du trio USA/Canada/Mexique pour l'organisation du Mondial 2026, après le vote des délégués réunis en congrès à Moscou, à la veille de l'ouverture de la coupe du Monde 2018."Au 68e congrès @FIFAcom, les pays membres ont voté en faveur de la candidature nord-américaine, qui organisera la @FIFAWorldCup 2026. #Maroc2026 félicite @united2026 pour leur victoire", a souligné le comité de candidature marocain sur twitter.
Sélection sénégalaise lors de leur qualification pour la coupe du monde 2018

Coupe du Monde 2018 : jusqu’au peuvent aller les nations africaines ?

A quelques heures de l’ouverture officielle de la coupe du monde 2018, les pronostics se font de plus en plus précis. D’autres collés à leurs smartphones sont près pour des paris en direct.