Bakambu affirme que l’officialisation de son transfert est "juste une histoire de 'timing'"

Bakambu

"Ce n'est pas une complication, juste une histoire de 'timing'", assure jeudi l'attaquant Cédric Bakambu, alors que son transfert en Chine, au Beijing Guoan, n'a toujours pas été officialisé, plus d'un mois après son départ du club espagnol de Villarreal.

"J'ai déjà vécu des complications dans mes transferts, et cela n'en est pas une. C'est juste une histoire de "timing". J'attends qu'il y ait l'officialisation du transfert", confie dans une interview à l'AFP l'international congolais, de passage à Paris après un stage d'entraînement au Portugal avec sa nouvelle équipe.

"Ils ne voulaient pas que cela se fasse un petit peu en cachette au Portugal, à huis clos dans un hôtel qu'ils avaient privatisé. Ils préfèrent faire (l'officialisation) directement à Pékin avec la presse chinoise, les supporters chinois, c'est pour ça que ça tarde un petit peu. Après, je ne sais pas ce qu'il y a derrière, je ne pourrais pas entrer dans les détails", ajoute Bakambu (26 ans), qui espère que cela se concrétisera "en début de semaine prochaine".

Le manque de clarté du club autour de ce transfert, qui serait le plus cher du mercato hivernal pour le championnat chinois (40 millions d'euros selon la presse), pourrait être dû à une récente loi dans le pays, qui oblige les clubs à payer la nouvelle taxe instaurée en mai 2017 et qui frappe tous les transferts des joueurs étrangers supérieurs à 45 millions de yuans (5,7 M EUR).

Cette loi est destinée à mettre un frein aux transferts faramineux intervenus ces dernières années en Chine.

'Je ne m'en fais pas'

"Cette histoire (de taxe), je l'ai apprise dans les médias. Mais après, cela ne me regarde pas trop, l'argent ce n'est pas le mien, il ne va pas dans ma poche. Ce qui m'intéresse, c'est mon contrat et ma situation", souligne Bakambu, qui a signé pour quatre ans avec le club de Pékin, pour un salaire estimé à 18 millions d'euros brut par an, selon la presse.

Dans un bulletin émis lundi, la Fédération chinoise (CFA) a mis en garde les clubs réfractaires qui tenteraient de contourner cette mesure.

Ils pourraient se voir amputer jusqu'à 15 points en Super League pour les transferts dépassant les 360 millions de yuans (46 M EUR), et se voir empêcher d'enregistrer officiellement leurs nouveaux joueurs tant que tous les détails des contrats de transfert et les preuves de paiement n'auront pas été fournis à la Ligue.

De là à craindre une annulation de l'opération à la dernière minute ? "Cela concerne plus la fédération chinoise et le club de Beijing, ça ne me concerne pas directement. De mon côté, je n'ai pas d'inquiétudes, je sais que j'ai obtenu certaines garanties financières et c'est pour ça que je ne m'en fais pas à l'heure actuelle", assure encore Bakambu.

 

Avec AFP

Videos

Sport

Les Lions U17

CAN U17 : Le Cameroun, la Guinée et la Tanzanie épinglés pour fraude sur l’âge

La CAN des moins de 17 ans, qui a débuté ce dimanche en Tanzanie, est déjà éclaboussée par plusieurs cas de tricherie sur l'âge. La Confédération africaine de football (CAF) a exclu six joueurs qui devaient participer à la CAN des moins de 17 ans (14-28 avril). Les tests IRM effectués en amont ont révélé déjà six cas. Ils concernent deux tanzaniens, trois camerounais et un guinéen.
Le tirage au sort de la CAN 2019 a été effectué vendredi, au Caire (au pied du Sphinx et des pyramides). Retrouvez le tirage au complet avec quelques affiches au programme.

CAN 2019 : Sénégal-Algérie et Maroc-Côte d'Ivoire à l'affiche

Deux affiches classiques et un grand favori relativement épargné : Maroc-Côte d'Ivoire et Sénégal-Algérie seront les chocs du premier tour de la CAN-2019, tandis que l'Egypte, pays-hôte, jouera le match d'ouverture contre le Zimbabwe, le 21 juin, selon le tirage au sort effectué vendredi.
Lukaku ©DR

Ligue des champions: le PSG subit une nouvelle "remontada" fatale

Un air de déjà-vu et un dénouement ahurissant : le PSG, renversé sur son terrain par Manchester United (3-1 au retour ; succès parisien 2-0 à l'aller), s'est de nouveau effondré dans les derniers instants d'un match crucial, quittant pour la troisième fois consécutive la Ligue des champions en 8e de finale."Excusez-nous, c'est le seul mot que je peux trouver pour le moment. C'est difficile d'expliquer, de parler aux supporters qui sont tristes, à nos familles qui sont là", s'est désolé le capitaine Thiago Silva au micro de RMC.
Coupe d'Afrique des nations

Gérard Dreyfus : "Le foot africain a-t-il encore un public ?"

« Nous avons un football local où les stades sont vides. Ca manque de passion… » J’entendais récemment les propos tenus par Didier Drogba sur les antennes d’un média que je connais bien, RFI. Bien sûr l’ancienne gloire ivoirienne des stades évoquait de la situation du football dans son pays, délaissé, sauf en de très très rares occasions, par les aficionados. Il mettait en accusation la Fédération et ses dirigeants.
Ligue des champions Grâce à Kimpembe puis Mbappé, le PSG a fait plier Manchester United

Ligue des champions Grâce à Kimpembe puis Mbappé, le PSG a fait plier Manchester United

Dans ce huitième de finale aller de Ligue des champions, le PSG a réalisé un très gros coup sur la pelouse de Manchester. Dans un match maîtrisé de bout en bout, Paris l'emporte 2-0 grâce à des buts de Kimpembe et Mbappé et devient ainsi la première équipe française à gagner à Old Trafford. Il faudra maintenant confirmer au match retour !
L'Egypte de Mohamed Salah dispose des infrastructures nécessaires pour organiser la CAN 2019, cet été. | AFP

Football. L’Égypte sera "prête" pour organiser la Coupe d’Afrique des Nations 2019

La directrice de la communication de la Confédération africaine de football, Nathalie Rabe, a assuré ce mardi 5 février que l’Égypte sera opérationnelle pour accueillir la Coupe d’Afrique des Nations 2019, du 21 juin au 19 juillet. 
coupe d'afrique des nations

Le début de la CAN 2019 en Egypte reporté au 21 juin pour cause de ramadan ?

Alors que l’Egypte a demandé à ce que le début de la Coupe d’Afrique des nations 2019 soit avancé d’un jour, donc le 14 juin plutôt que le 15, la phase finale devrait  débuter au Caire une semaine plus tard qu’initialement prévu. C’est ce qu’indique un compte à rebours mis sur le site Internet de la Confédération africaine de football et qui annonce le coup d’envoi du tournoi au vendredi 21 juin.