Bakambu affirme que l’officialisation de son transfert est "juste une histoire de 'timing'"

Bakambu

"Ce n'est pas une complication, juste une histoire de 'timing'", assure jeudi l'attaquant Cédric Bakambu, alors que son transfert en Chine, au Beijing Guoan, n'a toujours pas été officialisé, plus d'un mois après son départ du club espagnol de Villarreal.

"J'ai déjà vécu des complications dans mes transferts, et cela n'en est pas une. C'est juste une histoire de "timing". J'attends qu'il y ait l'officialisation du transfert", confie dans une interview à l'AFP l'international congolais, de passage à Paris après un stage d'entraînement au Portugal avec sa nouvelle équipe.

"Ils ne voulaient pas que cela se fasse un petit peu en cachette au Portugal, à huis clos dans un hôtel qu'ils avaient privatisé. Ils préfèrent faire (l'officialisation) directement à Pékin avec la presse chinoise, les supporters chinois, c'est pour ça que ça tarde un petit peu. Après, je ne sais pas ce qu'il y a derrière, je ne pourrais pas entrer dans les détails", ajoute Bakambu (26 ans), qui espère que cela se concrétisera "en début de semaine prochaine".

Le manque de clarté du club autour de ce transfert, qui serait le plus cher du mercato hivernal pour le championnat chinois (40 millions d'euros selon la presse), pourrait être dû à une récente loi dans le pays, qui oblige les clubs à payer la nouvelle taxe instaurée en mai 2017 et qui frappe tous les transferts des joueurs étrangers supérieurs à 45 millions de yuans (5,7 M EUR).

Cette loi est destinée à mettre un frein aux transferts faramineux intervenus ces dernières années en Chine.

'Je ne m'en fais pas'

"Cette histoire (de taxe), je l'ai apprise dans les médias. Mais après, cela ne me regarde pas trop, l'argent ce n'est pas le mien, il ne va pas dans ma poche. Ce qui m'intéresse, c'est mon contrat et ma situation", souligne Bakambu, qui a signé pour quatre ans avec le club de Pékin, pour un salaire estimé à 18 millions d'euros brut par an, selon la presse.

Dans un bulletin émis lundi, la Fédération chinoise (CFA) a mis en garde les clubs réfractaires qui tenteraient de contourner cette mesure.

Ils pourraient se voir amputer jusqu'à 15 points en Super League pour les transferts dépassant les 360 millions de yuans (46 M EUR), et se voir empêcher d'enregistrer officiellement leurs nouveaux joueurs tant que tous les détails des contrats de transfert et les preuves de paiement n'auront pas été fournis à la Ligue.

De là à craindre une annulation de l'opération à la dernière minute ? "Cela concerne plus la fédération chinoise et le club de Beijing, ça ne me concerne pas directement. De mon côté, je n'ai pas d'inquiétudes, je sais que j'ai obtenu certaines garanties financières et c'est pour ça que je ne m'en fais pas à l'heure actuelle", assure encore Bakambu.

 

Avec AFP

Videos

Sport

Omar Elabdellaoui

Football : L’international marocain Omar Elabdellaoui rejoint Galatasaray

L’international maroco-norvégien Omar Elabdellaoui sera prêté à la formation turque Galatasaray, en vertu d’un contrat de trois ans. Le joueur de 28 ans rejoint Istanbul pour un nouveau transfert, après avoir porté le maillot du club grec Olympiakos.Selon Galatasaray, cité par Daily Sabah, Elabdellaoui recevra 1,3 million d’euros pour sa première année au club. Avant de signer avec l’Olympiacos, Elabdellaoui a déjà joué pour le Feyenoord Rotterdam et l’Eintracht Braunschweig.
Choupo Moting célèbre son but qui envoi le PSG en demi-finale de la champions league

Ligue des champions : Le camerounais Choupo Moting qualifie le PSG pour les démi-finales de la ligue des Champions

Le capitaine des Lions indomptable, Choupo Moting a inscrit le but qui a permit à son club de se qualifier. ADS Le PSG affrontait en quart de finale, le club italien de l'Atalanta Bergame ce soir à Lisbonne. 
Youssoufa Moukoko, 15 ans, s'entraîne cet été avec le groupe pro de Dortmund.

Football - Dortmund : le phénomène camerounais, Youssouf Moukoko impressionne Erling Haaland.

Présenté depuis des années comme le futur prodige du foot allemand, originaire du Cameroun, Youssoufa Moukoko, 15 ans, s'entraîne cet été avec le groupe pro de Dortmund. Et il a déjà impressionné Erling Haaland.
Sélection nationale marocaine de football feminin

Maroc : Un «Plan Marshall» pour promouvoir et développer le Football Féminin

La Fédération Royale Marocaine de Football annonce la signature, ce jeudi 6 août, d’une convention pour le développement du football féminin sur tout le territoire national. L’Objectif annoncé : mettre en place les moyens techniques et financiers pour augmenter la pratique du football, le sport le plus plébiscité par les femmes au Maroc, à l’horizon 2024.  
L'équipe national du Cameroun en 1990

Le Cameroun va offrir des maisons aux mondialistes d’Italie 90

La célèbre équipe du Cameroun, qui a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 1990 en Italie, va enfin obtenir les maisons promises par le président Paul Biya il y a 30 ans. 
Mathurin de Chacus, président de la fédération du football béninois

Fédération béninoise de football : quand le changement vire au cauchemar

Élu à la tête de la Fédération béninoise de football le 25 Août 2018, Mathurin de Chacus avait suscité espoir et renouveau pour le sport roi au pays de Béhanzin, Toffa, Bio Guerra. Quasiment deux ans après cette élection, le bilan est une catastrophe sans nom. Gros plan sur une bombe à retardement qui pourrait avoir des répercussions terribles.
WILFRIED ZAHA

Football : un garçon de 12 ans arrêté par la police britannique pour injures racistes envers l'Ivoirien Wilfried Zaha

Interpellé dimanche soir par la police, un jeune supporter d'Aston Villa est soupçonné d'avoir proféré des injures racistes à l'encontre de Wilfried Zaha, attaquant de Crystal Palace et international ivoirien. Il risque une suspension de stade à vie.