Bénin / Football: le pied de nez de Anjorin Moucharaf à Patrice Talon

 Anjorin Moucharaf et Patrice Talon | Montage Oeil d'Afrique

Le comité exécutif de la fédération béninoise de Football sera renouvelé le 25 Août prochain avec l'installation de 19 nouveaux membres issus de la liste Benin Football nouveau départ. À la tête de cette liste, on retrouve l'homme d'affaires Mathurin de Chacus, ouvertement soutenu par le gouvernement de Patrice Talon et son ministre des Sports. Une élection de Mathurin de Chacus était sensé tourner le dos à 17 ans de mainmise de l'insubmersible Anjorin Moucharaf mais hélas, ce serpent qui a reçu un coup n'a pas vu sa tête coupée ! 

Anjorin Moucharaf Président BIS de la FBF

En portant son choix sur Mathurin de Chacus, le President béninois Patrice Talon pensait définitivement finir avec le mafieux président Anjorin Moucharaf, tristement célèbre pour avoir été le porteur de mallettes pour un certain Issa Hayatou débarqué de la tête de la CAF après une énième tentative de maintien. Moucharaf comme le surnomment ses pairs du Football africain n'aura eu pour bilan que les qualifications du Bénin aux CAN 2008 et 2010. À part cela plus rien, ni centres de formations qualifiés dans le pays, ni championnat national compétitif, ni formation des encadreurs, ni projet innovant pour le football féminin ! Anjorin a entretenu son "business" à la tête de la FBF durant plus de 17 ans ayant pour fond de commerce la qualification du Bénin aux compétitions de la CAF et une opacité inqualifiable dans la gestion des fonds.  Mais l'homme a toujours pu compter sur ces lieutenants d'hier et d'aujourd'hui que sont les Frères Bruno et Quentin Didavi. Ces derniers ont eu pour spécialité durant plus d'une décennie le trucage des matches, grâce à la complicité des arbitres peu qualifiés, permettant aux présidents de clubs de monter en division supérieure ou de faire tomber leurs adversaires indélicats.

Anjorin + de Chacus = ANJORIN Moucharaf 

Depuis le retrait des principaux challengers de Mathurin de Chacus à la présidence de la Fédération béninoise de Football, Anjorin Moucharaf a connu une seconde jeunesse. Tout en ayant clairement été prié par Patrice Talon de s'éloigner de la gestion du Football béninois, Anjorin s'est transformé en consultant et parrain du futur patron du Football béninois. Mathurin de Chacus ne fait rien sans consulter Anjorin son parrain, qu'il considère,  à tort, comme la bible du Football. L'homme reste donc incontournable dans le système, une situation qui commence à agacer au sein du bureau des 19 membres qui seront installés le 25 Août prochain. Au palais de la Marina, la présidence du Bénin, la trop grande influence de Moucharaf sur Mathurin de Chacus agace le chef de l'Etat selon une source concordante. Patrice Talon regrette-t-il d'avoir choisi Mathurin de Chacus aujourd'hui l'incarnation ou le clown de Moucharaf ? La question taraude l'esprit des autorités. 

Mathurin de Chacus devra rendre compte aux béninois

Une chose est certaine, l'état de grâce qui sera accordé à Mathurin de Chacus ne durera que le temps de son installation. Les béninois trépignent d'impatience face à un futur président De Chacus dont les ambitions à la tête de la FBF restent totalement floues et sans boussole, sans projet ni vision futuriste. À moins de 20 jours de son installation aucun béninois ne sait ce qu'il apportera au Football du pays de Béhanzin. La seule boussole de Mathurin de Chacus s'appelle Anjorin Moucharaf. L'histoire étant têtue, un acteur majeur du Football béninois qui requiert l'anonymat nous a confié que Anjorin Moucharaf est un profiteur et un "Madoff du Football", il adore s'agripper aux hommes fortunés à l'instar de Amos Adamu du Nigeria dont il a longtemps profité des largesses avant  de laisser tomber ce dernier dans les méandres de la corruption; il ne faut pas oublier Sébastien Ajavon qu'il a d'abord combattu avant de lui soutirer plusieurs millions de francs CFA et pour finir, en devenir un soutien lors de la présidentielle de 2016. Le serpent Moucharaf a commencer à injecter son venin au naïf Mathurin, c'est le Football béninois qui en sortira totalement détruit. 

Si Issa  Hayatou vu et présenté comme l'homme incontournable pour le football africain a pu être évincé de la présidence de la CAF, Anjorin Moucharaf peut aussi subir le même sort. Ici bas, Nul n'est incontournable dit-on. 

Martin Saïzonou

Correspondant 

ODA - Cotonou

Videos

Sport

Luka Modric Photo BENOIT TESSIER, REUTERS

Ballon d'Or: Luka Modric met fin au règne de Ronaldo et Messi

Le Ballon d'Or 2018 a été attribué lundi au Croate Luka Modric, qui met fin au règne de Cristiano Ronaldo et de Lionel Messi, vainqueurs des dix derniers trophées récompensant le meilleur joueur de l'année, décerné par un panel de journalistes. Vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid et finaliste du Mondial avec la Croatie, Luka Modric a devancé Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann, seul représentant de la France, championne du monde, sur le podium.
Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations ©DR

La CAF retire l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun

La Confédération Africaine de Football a décidé de retirer l'organisation de la CAN-2019 au Cameroun, pénalisé par des retards dans l'avancée des travaux de préparation, a annoncé son président à Accra au Ghana. La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019 a été retirée vendredi au Cameroun à sept mois de la compétition prévue dans un nouveau format élargi à 24 équipes: une période floue s'ouvre, avec un cabinet mis en place pour "déterminer un nouveau pays organisateur d'ici la fin de l'année".
Issa Hayatou

Football : l’ex-président de la CAF, Issa Hayatou, condamné à 24,5 millions d’euros d’amende

Issa Hayatou a été condamné à 24,5 millions d'euros d'amende pour « abus de position dominante » dans l'octroi de droits de diffusion TV des compétitions africaines. L'ancien président de la Confédération africaine de football (CAF) dénonce une « diffamation » et a annoncé son intention de faire appel.
CAF-C2 : Vclub sombre en finale aller face à Raja (0-3) ©DR

CAF-C2 : Vclub sombre en finale aller face à Raja (0-3)

Après avoir réalisé un nul (0-0), en première période, l’As Vclub a été battu en seconde mi-temps par Raja Athletic Club (0-3), en finale aller de la coupe de la Confédération-CAF, disputée dimanche 25 novembre au stade Mohammed V de Casablanca (Maroc). Tout a bien commencé pour le club kinois jusqu'à la sortie sur civière à la 23e minute pour blessure du buteur maison, Jean-Marc Makusu. L’attaquant congolais est deuxième meilleur buteur de la compétition avec 10 buts.
L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne d'Afrique à l'issue de sa victoire sur les Egyptiens d'Al-Ahly au stade de Radès, le 9 novembre 2018 afp.com - FETHI BELAID

Ligue des champions d'Afrique: Saad Bguir donne le 3e titre à l'Espérance

Le milieu offensif Saad Bguir, auteur d'un doublé, a donné la troisième Ligue des champions d'Afrique à l'Espérance Tunis, vainqueur d'Al-Ahly 3-0 lors de la finale retour, vendredi, se vengeant ainsi de la défaite 3-1 enregistrée en Egypte à l'aller. Dans un stade olympique de Radès chauffé à blanc, les Sang et Or, qui fêtent leur centenaire cette année, savaient qu'ils n'avaient pas le choix: il fallait gagner face au géant égyptien et ses huit sacres continentaux.
Luis Suarez bourreau du Real Madrid © Getty Images

Espagne -Liga : Suarez humilie le Real et enfonce Lopetegui

Luis Suarez bourreau du Real Madrid! Suppléant son ami Lionel Messi blessé, l'avant-centre de Barcelone a signé un somptueux triplé dimanche dans le clasico du Championnat d'Espagne (5-1), laissant à l'agonie l'entraîneur madrilène Julen Lopetegui qui pourrait céder sa place à l'Italien Antonio Conte. Au Camp Nou, le leader Barcelone a marché sur le Real pendant toute la première période, marquant par Philippe Coutinho (11e) puis Suarez, qui a obtenu et transformé un penalty concédé par Raphaël Varane (30e).
Mathurin de Chacus, Président de la Fédération du Football Béninois

Bénin: Mathurin de Chacus et les 10 raisons de son échec à la FBF

Près de deux mois que Bénin Football nouveau Départ est devenu l'instance faîtière du football béninois. Si au départ cela a suscité l'espoir dans le rang des supporters du Onze national, depuis plusieurs semaines malgré les bons résultats des Écureuils A, l'heure est plutôt à la désillusion. La fédération sous  Mathurin de Chacus n'a ni boussole ni gouvernail.