Bénin CAN2019: le maillot de la honte, de la discorde et de la sanction.

Bénin révélé : un slogan politique peut-il se retrouver sur le maillot d'une équipe nationale

Le Football béninois vit depuis plusieurs semaines des heures chaudes. Au delà de la qualification pour la CAN 2019, c'est une politisation et une gabegie sans nom qui se jouent dans les couloirs de la Fédération béninoise de Football Site a Porto Novo, capitale politique du Bénin.

Le Bénin Révélé

C'est une expression connue des béninois qui a jeté un gros pavé dans la marre: Bénin révélé. Cette expression est le nom donné au programme présidentiel du président élu Patrice Talon en Mars 2016. Comment un slogan politique peut-il se retrouver sur le maillot d'une équipe nationale de Football sensée rassemblée tous les béninois de la mouvance comme de l'opposition ? La question taraude l'esprit des béninois. Alain Hotègnon est un féru de Football, ayant découvert cette expression bien affiché avec le logo du parti au pouvoir nous a confié avoir été pris d'un sentiment de dégoût, de colère et surtout " comment 19 personnes à la Fédération, et tous les cadres bardés de diplôme au sein du ministère des Sports peuvent-ils cautionner une telle humiliation pour notre pays?" s'interroge ce cadre de l'administration béninoise.

Honte et humiliation

Aucun pays au monde ne met un message politique sur un maillot d'une équipe nationale. Cela n'existe nulle part, notre rédaction a fouillé mais nos recherches sont restées vaines. Au delà de la honte pour ce petit pays d'Afrique de l'Ouest, jadis Quartier Latin de l'Afrique, c'est l'inculture, la naïveté, l'amateurisme dont font preuve les membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de Football qui interpellent. Dans une précédente publication, notre correspondant local alertait l'opinion sur le désordre sans nom qui règne au sein de cette Fédération. Au lieu d'affronter les vrais soucis, certains se sont mués en Derrick pour connaître la source de nos révélations, révélations qui ne sont pas finies....

 

Dilapidation des ressources

Tenez, la Fédération béninoise de Football version Mathurin de Chacus, c'est:

- une commande de plus de 150.000€ d'équipements sportifs auprès de la marque Macron pour une utilisation totalement floue.

- une commande d'équipements sportifs auprès de la marque UMBRO destinée à la CAN 2019 ( mais toujours pas livrée jusqu'à ce jour ) pour un montant de 103.000 €.

- C'est enfin l'octroi d'un marche de 40.000€ à une structure locale pour la livraison des maillots "Bénin révélé" et "Écureuils". 

Au moment où la Fédération reste devoir à plusieurs prestataires, et que les ligues sont sans le moindre moyen financier, Mathurin de Chacus et ses sbires injectent plus de 300.000€ dans des équipements sportifs. Surréaliste ! 

En définitive, la navigation à vue continue dans le sport roi au Bénin au nez et à la barbe de Patrice Talon, inquiète les amoureux du cuir rond. Plusieurs presidents de clubs et acteurs de premiers plans commencent à regretter l'ex-président Anjorin Moucharaf. Le malaise est donc profond. Mathurin de Chacus a-t-il la capacité de gérer une telle Fédération ? Ce costume de president n'est-il pas trop ample pour lui ?   

Les poulains de Michel Dussuyer sont désormais susceptibles de payer les dommages collatéraux de cet amateurisme de la Fédération et des cadres du ministère des Sports, car la Confédération Africaine de Football et la FIFA sont formelles en matière de loi du jeu: aucun message politique ne doit figurer sur un maillot sous peine de sanctions immédiates. 

Après avoir remis le flambeau de la honte, les béninois sortent le maillot de la honte. À quand la fin de cette comédie ?  Wait and see ! 

 

Charles Avognanho

Correspondant ODA à Porto-Novo

Videos

Sport

 l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumé

RDC : la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba abandonné à la morgue

Après presque deux mois passés dans la morgue de la clinique Ngaliema, la dépouille mortelle de l'ancien international et coach adjoint des Léopards Nicodème Kabamba n'est pas encore inhumée. Le dossier traînerait au niveau du ministère de Budget.
L’attaquant congolais Streli Mamba

Football : L’attaquant congolais Streli Mamba plaît à Borussia Monchegladbach

Le mercato d’été est déjà actif et des négociations sont entamées même si l’on est encore officiellement dans la période des transferts.
L’ailier international congolais du Sporting Portugal, Yannick Yala Bolasie

Transfert : l’agent de Bolasie confirme son départ du Sporting Portugal

 L'ailier congolais pourrait ne plus continuer son aventure au SC Portugal, club de Lisbonne, a indiqué son agent Khalid Rahman, et va vraisemblablement retourner à Everton en Angleterre avec peu de chance de jouer, ou plutôt attendre une autre offre de prêt.
Le camerounais, Pascal Siakam, champion NBA 2018-2019 avec les Toronto Raptors

Coronavirus : La NBA étudie la possibilité de mettre fin au championnat

Alors que le pays connaît une prolifération considérable de l’épidémie de coronavirus, la puissante NBA réfléchirait déjà à mettre un terme définitif à la saison 2019-2020.Selon le site de l’Equipe.fr, se basant sur les confidences d’un journaliste réputé de la chaîne américaine ESPN, la NBA serait actuellement en train de réfléchir à la possibilité d’un arrêt définitif du championnat.
Pape Diouf avait été président de l'OM entre 2005 et 2009

Victime du coronavirus, Pape Diouf est mort à l'âge de 68 ans

L'ancien président de l'OM, Pape Diouf, est décédé ce mardi au Sénégal, après avoir été contaminé par le coronavirus.Après avoir été contracté le coronavirus, chez lui au Sénégal, il devait être rapatrié dans la nuit en France. Mais il n'a tenu jusque-là. Selon la télévision nationale sénégalaise, ce que ses proches ont confirmé, Pape Diouf est mort, ce mardi à Dakar. L'ancien président de l'OM (2005-2009) était âgé de 68 ans.
CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

CHAN-2020: le Cameroun, pays-hôte, versé avec le Mali, le tenant marocain tire le Togo

Le Cameroun, pays-hôte en avril du Championnat d'Afrique des nations (CHAN-2020), a hérité d'un groupe où figure le Mali, selon le tirage effectué lundi à Yaoundé, tandis que le Maroc, tenant de ce trophée réservé aux joueurs évoluant sur le continent, affrontera le Togo. Ainsi le Cameroun affrontera lors du match d'ouverture le Zimbabwe, mais il sera aussi opposé au Mali et au Burkina Faso dans le groupe A. Outre le Togo, le groupe du Maroc est complété par le Rwanda et l'Ouganda.
Moussa Marega, retenu par ses camarades et ses adversaires, a quitté le match face à Guimaraes après avoir été la cible de chants et cris racistes. AFP/Miguel Riopa

Foot : l'attaquant de Porto Moussa Marega quitte le terrain, victime de cris racistes

L'attaquant franco-malien de Porto, Moussa Marega (28 ans), victime de cris racistes sur la pelouse du Vitoria Guimaraes (bien Guimaraes), a décidé de quitter le terrain à la 71e minute d'un match du Championnat du Portugal dimanche. Après avoir signé le but de la victoire 2-1 de son équipe (60e), Marega l'a célébré avec un des sièges noirs du stade qui lui avait été lancé depuis les gradins, ce qui lui a valu un carton jaune.