Pour l’ex-chef du FBI James Cormey, Donald Trump est « moralement inapte » à présider

Dimanche soir, James Comey a accordé une longue interview à la chaîne américaine ABC. | Capture d'écran

Lors d'une interview à la chaîne de télévision ABC diffusée dimanche, l’ancien directeur du FBI James Comey n'a pas mâché ses mots sur Donald Trump. Pour lui, l'actuel occupant de la Maison Blanche est « moralement inapte » à diriger les États-Unis.

Donald Trump a proféré dimanche une nouvelle bordée d’insultes à l’endroit de l’ancien directeur du FBI James Comey, qui dans une interview diffusée dans la soirée sur la chaîne de télévision ABC estime que le président américain est « moralement inapte » à exercer ses fonctions.

  

« Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence », a dit James Comey. « Je ne crois pas qu’il soit médicalement inapte. Je crois qu’il est moralement inapte à être président ».

« Notre président doit incarner le respect et adhérer aux valeurs qui sont au cœur de notre pays. La plus importante (de ces valeurs) étant la vérité. Ce président n’est pas capable de le faire », a estimé James Comey.

Un portrait au vitriol de Donald Trump

Donald Trump a limogé James Comey en 2017. Il a mis en cause la manière dont le FBI avait mené l’enquête sur l’usage illégal par la démocrate Hillary Clinton d’un serveur privé pour ses emails lorsqu’elle était secrétaire d’État. Le président a aussi fustigé l’enquête du FBI sur des soupçons de collusion entre l’équipe de Donald Trump et des responsables russes pendant la campagne pour l’élection présidentielle de 2016. 

James Comey s'apprête à publier un livre de 300 pages intitulé A Higher Loyalty : Truth, Lies, and Leadershipdans lequel il dresse un portrait au vitriol de Donald Trump, l’accusant d’être obsédé par son image et peu soucieux du bien public.

Donald Trump, pour sa part, s’est une nouvelle fois déchaîné dimanche contre l’ancien chef du FBI dans une série de tweets. Il a écrit que l’enquête sur les emails d’Hillary Clinton avait été menée « stupidement » et a qualifié James Comey de « raclure ».

Videos