Un mort dans l'attaque d'une réunion pro-Soro en Côte d'Ivoire

Le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro

Un étudiant a été tué samedi lors de l'attaque d'une réunion d'un mouvement de jeunes proche du président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, à Korhogo (Nord), fief du parti du chef de l'Etat Alassane Ouattara, indiquent des organisateurs et la famille de la victime.

"Une assemblée générale des jeunes du RACI (Réseau des amis de la Côte d'Ivoire), un mouvement créé par le député Mamadou Kanigui Soro, proche de Guillaume Soro, a été violemment perturbée par un groupe de jeunes encagoulés", a expliqué à l'AFP, le président du comité d'organisation, Soro Ouanlourougo.

"La bagarre rangée a fait un mort, Kognon Soro, 29 ans étudiant et plusieurs blessés" a indiqué de son côté, Gnandio Soro dit Gérôme, photographe, l'oncle de la victime.

La presse ivoirienne et de nombreux observateurs spéculent depuis des mois sur des tensions croissantes entre Guillaume Soro et le président de la République Alassane Ouattara, prêtant à M. Soro l'ambition d'accéder à la tête de l'Etat lors de la prochaine élection présidentielle en 2020. Spéculations démenties par le gouvernement.

La présidence ivoirienne a annoncé mercredi un remaniement du gouvernement, sur fond de crise politique dans la coalition au pouvoir, deux ans avant l'élection présidentielle.

Le président Alassane Ouattara a "mis fin" aux fonctions du gouvernement et reconduit le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly pour former une nouvelle équipe.

Avec AFP