RDC: intense activité du volcan Nyiragongo mais pas de risque d’éruption

Volcan Nyiragong en RDC | AFP

Une intense activité volcanique est observée depuis mardi à Goma, ville de l’est de la RDC. Les experts écartent toutefois tout risque d’éruption à court terme.

«Les volcans Nyiragongo et Nyamulagira ont connu une intense activité dans leurs cratères respectifs» mardi et mercredi, indique l’Observatoire volcanique de Goma. La ville est située au pied du célèbre volcan Nyiragongo. «Cette activité évolue vers la baisse», rassure l’Observatoire. Il ajoute tout de même que «les différentes équipes des scientifiques de l’OVG suivent de près cette situation aussi bien sur le terrain qu’au laboratoire».

Le Nyiragongo est l’un des volcans les plus dangeureux au monde. A l’intérieur du volcan, la lave coule d’un petit col apparu récemment vers le grand puits : «Il n’y a pas d’inquiétude sur le flanc du volcan, il n’y a pas de fumerolle», insiste l’Observatoire. Le niveau d’alerte reste au jaune, et «la population doit continuer à vaquer paisiblement à ses occupations».

Des rumeurs sur une éventuelle éruption volcanique circulaient sur les réseaux sociaux et dans Goma, ville régulièrement en proie à des éruptions du Nyiragongo. La dernière éruption du volcan, haut de 3.500 mètres, remonte au 17 janvier 2002. Elle avait causé la mort de plus d’une centaine de personnes, couvrant de lave quasiment toute la partie est de Goma, y compris un tiers de la piste de l’aéroport de la ville. L’éruption la plus meurtrière a eu lieu en 1977 avec plus de 600 morts.