RDC : environ 30 morts dans un accident de circulation à Mbanza Ngungu

Un accident de circulation, survenu dimanche 20 octobre sur la nationale numéro 1 près de Mbanza Ngungu, à 215 kilomètres à l'est de Matadi, a fait une trentaine de morts.

Un accident de circulation, survenu dimanche 20 octobre sur la nationale numéro 1 près de Mbanza Ngungu, à 215 kilomètres à l'est de Matadi, a fait une trentaine de morts. Un bus en provenance de la cité frontalière de Lufu en direction de Kinshasa a terminé sa course dans une parcelle, où il a pris feu quelques minutes après.

Dans un communiqué, le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe, parle d’une trentaine de morts et seize blessés. « Le président de la République, qui était invité pour assister à l’intronisation de l’empereur du Japon, vient de décider d’annuler ce voyage à la suite de cet accident », poursuit la même source.

L’administrateur du territoire de Mbanza-Ngungu, Didier NSimba, estime que l’accident est dû à une défaillance du système de freinage :

« C’était aux alentours de 01 heure du matin. Un bus en provenance de Lufu et en train se rendre à Kinshasa et, comme il avait un problème de freins, il a terminé sa course dans une parcelle, où, quelque temps après, il a pris feu. On soupçonne que dans le bus, il y avait du carburant, (des liqueurs fortes) et plusieurs divers. »

Selon lui, certains corps des victimes ont déjà été évacués du lieu de l’accident vers l’hôpital général de Sonankulu.

Avec Radio Okapi