RDC - Adolphe Muzitu : « l’opposition ne fera pas partir Kabila à partir de ses bureaux, de ses états-majors et avec ses communiqués »

 Adolphe Muzito a été Premier ministre de Kabila fils de 2008 à 2012. Héritier de la pensée de Patrice Lumumba, premier chef de gouvernement du pays alors Congo-Léopoldville, il est membre du Parti lumumbiste unifié (PALU)

Adolphe Muzito a été Premier ministre de Kabila fils de 2008 à 2012 rejette l’idee d’une transition sans Joseph Kabila. Se confiant au journal Le point, l’ancien 1er ministre de la RDC affirme que l’appel à une transition de 6-7 mois sans Kabila serait de la comédie. Selon lui, « On ne peut pas dire au peuple qu’on veut une transition sans Joseph Kabila, sans pour autant expliquer comment on compte le faire partir du pouvoir. Joseph Kabila a l’armée avec lui et des armes ». Toujours dans l’interview accordé au journal Le point, Adolphe Muzitu a précisé qu’ « Il y a, de mon point de vue, 4 façons d’écarter Joseph Kabila. Soit on mobilise le peuple qui renverse son pouvoir ; soit on prend les armes – et je ne vois pas les partisans d’une transition sans Kabila faire cela. Soit on négocie avec celui qui est au pouvoir pour qu’il consente à vous donner un peu d’espace, mais en vous soumettant à ses conditions, c’est-à-dire en faisant allégeance, pour aller avec lui aux élections et battre son candidat ; soit encore on refuse d’entrer dans son gouvernement, et on attend d’aller aux élections pour battre son candidat ». Tout en condamnant l’attitude de l’opposition, l’ancien 1er ministre a ajouté que « l’opposition ne fera pas partir Kabila à partir de ses bureaux, de ses états-majors et avec ses communiqués. D’autre part, une transition sans Kabila sous-entend l’élaboration d’un acte de transition et la mise entre parenthèses de la Constitution ».