Présidentielle en RDC - La cour constitutionnelle proclame Felix Tshisekedi, Président élu

Le Président élu de la RDC, Felix Tshisekedi

La Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo (RDC) s’est prononcé ce samedi sur le recours de l'opposant Martin Fayulu, qui conteste les résultats provisoires de l'élection présidentielle du 30 décembre.

La cour constitutionnelle a proclamé monsieur Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président élu de la République démocratique du Congo.

Selon les résultats publiés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) puis confirmés par la cour constitutionnelle, M. Tshisekedi a devancé avec 38,5% des voix l'autre opposant Martin Fayulu (34,8%), très loin devant le candidat du pouvoir, Emmanuel Ramazani Shadary (23%).

M. Felix Tshisekedi, fils de l'opposant historique Etienne Tshisekedi, va donc succéder à Joseph Kabila, 47 ans, au pouvoir depuis l'assassinat de son père en 2001.

La décision de la cour est irrévocable. 

Le calendrier de la Céni prévoit normalement qu'il prête serment le 22 janvier.

La haute juridiction congolaise a décidé de passer outre à la demande des poids lourds de l'UA, qui avait appelé jeudi à la "suspension" de la proclamation des résultats définitifs, parce qu'elle considère que ceux annoncés par la Commission électorale (Céni) sont entachés de "doutes sérieux".

Roger Musandji Nzanza