Présidentielle au Ghana: cinq candidats disqualifiés

Les panneaux de campagne de deux principaux candidats de l’élection présidentielle, John Dramani Mahama et Nana Addo, placés côte-à-côte sur une rue à Accra, Ghana, 3 décembre 2016. © Reuters

La Commission électorale du Ghana disqualifie cinq candidats à la présidence pour divers motifs, dont la falsification de signatures.

Elle précise que les cas de falsification de signatures et de fausses signatures seront examinés par la police.

12 candidats sont autorisés à participer à la présidentielle de décembre 2020.

L'ancien président John Dramani Mahama fait partie de ceux qui vont briguer le fauteuil présidentiel.