Mali : l'opposition veut le départ du président Keïta et du Premier ministre

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita et le premier ministre Boubou Cissé

Le «seul mot d'ordre» de l'opposition au Mali reste la démission du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, dit «IBK», ainsi que celle de son Premier ministre Boubou Cissé, ont déclaré mercredi ses dirigeants.

«Le seul mot d'ordre demeure la démission d'IBK et de son régime», a déclaré à la presse un des responsables de la coalition du M5-RFP, Choguel Maïga. La figure de proue du mouvement d'opposition, l'imam Mahmoud Dicko, a de son côté indiqué avoir demandé au Premier ministre Boubou Cissé «de rendre sa démission, afin qu'on puisse former un vrai gouvernement d''union nationale».