Le Parlement ivoirien autorise la modification du projet de révision de la Constitution

 Le président Ouattara devant les députés à l'Assemblée nationale, le 1er avril 2019. SIA KAMBOU / AFP

Les sénateurs et les députés ivoiriens, réunis en congrès, ont adopté lundi la recevabilité du projet de révision de la Constitution de la République de Côte d'Ivoire avec 225 voix pour, 83 voix contre et quatre abstentions, lors d’une session à Yamoussoukro.

Le Congrès, rassemblé à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, s’est prononcé sur deux projets de lois, le premier portant sur l'adoption de la résolution fixant les règles d'organisation et de fonctionnement du Congrès, et le second sur la révision de la Constitution.

Le deuxième vote, très attendu, portant sur l’autorisation de la modification de la Constitution, a enregistré 225 voix pour, 83 voix contre et 4 abstentions, tandis que le premier ayant trait aux règles régissant le Congrès ressort 255 voix pour, 65 voix contre et 11 abstentions.

Les deux chambres du parlement ivoirien comptent 355 sièges avec 255 pour l’Assemblée nationale (basse chambre) et 100 pour le Sénat (haute chambre).

Le gouvernement a adopté vendredi, en Conseil, un projet de loi de révision No 2016-886 du 8 novembre 2016 portant Constitution de la République de Côte d’Ivoire. Et ce, au lendemain de l’annonce du chef de l’Etat Alassane Ouattara de ne pas briguer un 3e mandat présidentiel.

Des leaders de l’opposition ivoirienne qui saluent le retrait de M. Ouattara dans la course à la présidentielle d’octobre 2020, craignent cependant un « tripatouillage » de cette Constitution au profit de la coalition au pouvoir.

Avec APA