La RDC élue au conseil de Droits de l'Homme : réaction de Marie-Ange Mushobekwa-Likulia

La ministre en charge des droits humains en RDC, madame Marie-Ange Mushobekwa-Likulia

Elle était comme trois autres pays (Angola, Sénégal, Nigéria), candidate pour intégrer le Conseil de Droits de l'Homme. La République Démocratique du Congo a finalement bénéficié de 151 voix sur 193 votants. Le mandat congolais est de deux ans.

La ministre en charge des droits humains en RDC, madame Marie-Ange Mushobekwa-Likulia s'est exprimée peu après l'annonce de l'entrée du Congo au Conseil des Droits de l'Homme. Elle parle d'un plébliscite pour la RDC et reveint sur les ambitions de son pays pour la lutte contre l'impunité et la protection des droits de l'homme.