Guinée - référendum : les affrontements font au moins six morts

Affrontements entre la police anti-émeutes et des manifestants dans le quartier de Sonfonia à Conakry, le 14 octobre 2019. (Photo: Reuters)

Au moins six personnes ont été tuées ce dimanche dans des échauffourées entre forces de l’ordre et manifestants, en marge de la tenue du double scrutin législatif et référendaire.

Tous sont âgés entre 18 à 25 ans, ces jeunes ont été tués dans les quartiers logeant la route Le prince où des manifestants se sont opposés à la tenue du double scrutin.
Depuis samedi, des violences sont enregistrées à Conakry ainsi qu’à l’intérieur du pays. Des affrontements s'étaient poursuivis dans les quartiers fiefs de l’opposition. Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a plusieurs fois exprimé son opposition à la tenue de ce scrutin.

Par ailleurs, l’internet connait des interruptions. Les réseaux sociaux, eux, sont déjà coupés.

Avec APA