Gabon : le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale fait un point à mi-parcours sur les différents aspects du confinement."

Julien Nkkoghe Bekale© François Zima pour JA © François Zima pour JA

Face à la situation exceptionnelle liée à la pandémie du  Covid-19, le Premier Ministre et chef du Gouvernement  gabonais Julien Nkoghé Békalé qui a la charge et la responsabilité de faire appliquer les mesures sur le terrain tel que diligentées par le chef de l'État Ali Bongo a  tenue ce jour un conseil interministériel à l'immeuble du 2 décembre à Libreville. 

D'entrée de jeu , le Premier Ministre  Gabonais, au cours de cette séance de travail avec les membres du gouvernement impliqués dans la riposte contre le Cov19 ,  a insisté sur la nécessité d'intensifier la riposte et d' agir pour soutenir non seulement les compatriotes, mais également d'accompagner les populations les plus vulnérables, avec la distribution de l'aide alimentaire d'urgence sur l'ensemble du Grand Libreville.

 Toutefois, il sied de noter au cours de ce  conseil interministériel auquel assistait  le Ministre en charge de la santé Max LIMOUKOU, ce dernier a été  instruit selon nos sources par  par le chef du gouvernement gabonais , de veiller à la prise en charge adéquate de tous les patients, ainsi que de leurs contacts identifiés dans les établissements sanitaires ciblés et dans  les  sites  d'accueils retenus.

En effet, le gouvernement gabonais a réitéré son appel lancé le 10 avril dernier lors de l'annonce du confinement en demandant aux populations des communes confinées du grand Libreville de rester chez eux pendant cette période de confinement. Seuls les services dont les missions sont jugées essentielles à la vie de la Nation, sont autorisés à exercer dans le strict respect des mesures de prévention liées à cette pandémie. Car l'exécutif gabonais compte dans sa stratégie d'endiguer le virus du Corona de multiplier les testes de dépistage. La mesure de dépistage massif des populations a montré son efficacité dans les pays où cette mesure a été mise en œuvre. Comme il s’agit d’une mesure de santé publique, le chef du gouvernement gabonais à inviter les populations cible à y souscrire volontairement selon les modalités qui seront précisées par le ministre de la Santé.

Par ailleurs, le Patron de l'administration gabonaise a tenu à expliquer le lundi 27 avril comment,avec plus de responsabilité et de discipline les populations gabonaises  peuvent se mouvoir et vivre malgré la présence du covid-19 au Gabon.

Ainsi dans le même chapitre,en faisant le point le Premier ministre gabonais qui fait face à des tirs groupés de critiques a de nouveau demandé de renforcer les actions déjà mises en œuvre par le Gouvernement, notamment : la réorganisation du système de santé pour faire face à la pandémie et assurer la continuité des prestations pour les pathologies courantes ; l’approvisionnement des structures sanitaires en stocks de médicaments ; l’achat de 4 millions de masques chirurgicaux dont un million distribué prioritairement au personnel et aux populations des différentes communes qui reçoivent entre autres les distributions des denrées alimentaires.

Avec environ plus de 200 cas confirmés atteints du Covid-19 ,le Gabon met les bouchers doubles pour vaincre l'épidémie, mais se trouve entre le marteau la riposte épidémiologique et l'enclume du peuple qui attend la réalisation immédiate des mesures sociales en faveur des populations les plus vulnerables. 

À toutes ses questions, le Premier ministre rassure que son gouvernement est à l'écoute et ne ménage aucun effort pour répondre aux attentes sociales et sanitaire du peuple Gabonais.

Rodrigue Fenelon Massala