Coronavirus : le Mali lève le couvre-feu, port du masque obligatoire en public

Bamako

Le gouvernement malien a annoncé samedi la levée du couvre-feu dans tout le territoire national, tout en rendant le port du masque obligatoire dans les lieux publics.

Le gouvernement malien a annoncé samedi la levée du couvre-feu dans tout le territoire national, tout en rendant le port du masque obligatoire dans les lieux publics de ce grand État d'Afrique de l'Ouest, dans le but d'endiguer l'épidémie de coronavirus.

Dans un discours télévisé, le Premier ministre malien Boubou Cisse a averti que le virus était désormais présent "dans pratiquement toutes nos régions administratives". 

"Le mal sévit parmi nous", at-il lancé, précisant que le district de la capitale Bamako était devenu le centre de l'épidémie. 

Les autorités maliennes ont enregistré 668 cas de contamination au coronavirus à ce jour, avec 35 décès.

Le couvre-feu nocturne, décrété fin mars, est levé mais les écoles resteront fermées jusqu'au 2 juin et le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics. 

Les frontières du pays resteront fermées, a précisé le Premier ministre. 

Avec AFP