Congo : ouverture des discussions avec le FMI

Le groupe de travail en salle de réunion

La mission du Fonds monétaire international (FMI), conduite par Abdul Wane Aziz, a entamé, ce mardi à Brazzaville, les discussions avec le gouvernement congolais en vue de faire le point sur la difficile situation économique et financière du pays, suite à l’effondrement des prix du baril de pétrole sur le marché international.

«C’est avec plaisir que nous sommes ici à Brazzaville dans le cadre d’une mission technique qui a été souhaitée par le président Denis Sassou N’Guesso et la directrice générale du FMI Christine Lagarde lors des entretiens en marge de l’assemblée générale des Nations unies (72è session) récemment à New York »,a déclaré le chef de la mission du FMI, Abdul Wane Aziz, à l’ouverture des travaux.

Il a ajouté : ‘’ Nous sommes là pendant une semaine pour faire le point de la situation économique et financière et pour résoudre les incertitudes qui demeuraient encore avant les élections législatives sur le cadrage macroéconomique et financier ».

Tout en en se réjouissant es informations mises à la disposition de la délégation, il a dit son espoir de pouvoir  « rapidement pendant cette semaine de travail avec la collaboration du ministère des finances, résoudre ces incertitudes résiduelles et avancer rapidement dans la suite des discussions ». 

Pour sa part, le ministre congolais des Finances, Calixte Ganongo, assisté de Lucien Ibata, président du comité technique de ces discussions et conseiller spécial du président congolais,  a rassuré que «Le FMI est en train de faire normalement son travail d’accompagnement. Il était prévu qu’après les élections législatives qu’on reprenne les discussions. Nous voulons les conclure très vite pour aller au programme».

La délégation du FMI est arrivée hier lundi au Congo.

 Avec APA