Centrafrique: la Russie s’implante à Bangui

Rencontre Président Touadera et Poutine

Le ministère de la Défense russe va ouvrir une représentation en Centrafrique, l’annonce officielle vient d’être communiqué par les services spéciaux du ministère Russe de la defense.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a approuvé un projet d’accord bilatéral sur la création d’une représentation du ministère de la Défense russe auprès du ministère de la Défense nationale centrafricain.

On se souvient que le 21 Août passé en marge du forum militaire « Armée 2018 », un accord visant à «renforcer les liens dans le domaine de la défense», avait été signé à Moscou entre le ministre russe de La défense et la Ministre centrafricaine de la défense Marie-Noël Koyara qui prévoyait notamment la formation de membres des Forces Armées Centrafricaines (FACA) dans des instituts militaires russes.

La signature de cet accord avec Bangui venait confirmer les informations diffusées par les médias faisant état d’une présence militaire Russe en RCA. Il faut dire que depuis le début d'année, la Russie a déployé cinq officiers militaires et 170 instructeurs civils en Centrafrique afin d'y entraîner les forces armées nationales. Un déploiement qui fait suite à une livraison d'armes. Par ailleurs, depuis la mi-mars, des soldats russes assurent la protection du Président Faustin-Archange Touadéra.

Centre géopolitique et géostratégique régionale, la RCA en proie à des difficultés sécuritaires et à la déconfiture de son armée choisie la Russie pour se repositionner dans une région autrefois chasse gardée de la France. 

Poutine marque Ainsi son retour militaire en Afrique avec comme centre névralgique la RCA. 

Rodrigue Fénelon