Au moins 33 morts dans des inondations à Kinshasa

(1/2)Les installations d’une station électrique sous les eaux d’inondations à Kinshasa, le 4 janvier 2017. (VOA/TopCongo)

Les autorités de la capitale congolaise confirment qu’au moins 33 personnes ont été tuées dans des inondations mais préviennent que le bilan pourrait être revu à la hausse, rapporte le correspondant de VOA sur place.

La ville connait depuis quelques temps de fortes pluies.

"C'est un bilan provisoire", a déclaré jeudi le ministre provincial de l'Intérieur, Emmanuel Akweti.

"Au niveau de la morgue centrale de Kinshasa, j'ai dû accueillir onze morts, plus les treize qui sont venus de Ngaliema (commune populaire sur les collines de Kinshasa particulièrement touchée)", a déclaré le ministre provincial de la Santé et des Affaires sociales, Dominique Weloli.

L'eau a emporté des habitations précaires, construites à flanc de ravins.

La capitale de la RDC connait un "problème d'urbanisme", a reconnu le ministre provincial de la Santé, cité par le site d'information Actualité.cd. "Il n'y a pas de caniveau, il y a eu éboulements".

Kinshasa est l'une des plus grandes villes d'Afrique avec quelque 10 millions d'habitants, selon les estimations. Bon nombre d'entre eux vivent dans des conditions précaires pour le logement, la santé, le transport, l'alimentation.