Algérie : Bouteflika renonce à briguer un cinquième mandat, la présidentielle reportée

Abdelaziz Bouteflika

Selon l’agence officielle APS, Abdelaziz Bouteflika renonce à un cinquième mandat et reporte l’élection présidentielle.

Après plusieurs semaines de manifestations sans précédent dans l’histoire récente de l'Algérie, le président Abdelaziz Bouteflika a annoncé ce lundi 11 mars qu’il renonçait à briguer un cinquième mandat. Le président algérien a en outre décidé de reporter le scrutin qui était prévu jeudi 18 avril, ajoute la présidence. Un remaniement ministériel aura lieu prochainement, poursuit la présidence.

Bouteflika, 82 ans, au pouvoir depuis 1999, avait décidé dans un premier temps de se porter candidat à sa propre succession malgré une santé fragile depuis qu’il avait été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013. Cette décision a entraîné depuis trois semaines de très importantes manifestations pacifiques en Algérie.