RDC - Justice : l’audition de Martin Fayulu reportée à une date ultérieure

L’audition de Martin Fayulu par le Commissaire général adjoint de la police nationale congolaise (PNC) chargé de la police judiciaire a été reportée à une date ultérieure. Elle n’aura pas lieu lundi 06 mai comme prévu, a annoncé ce samedi 4 mai le porte-parole de la police, le colonel Pierrot Mwanaputu.

Il fait remarquer que cette décision est prise pour des raisons sécuritaires.

« Il se fait malheureusement que certaines personnes ont donné à cette invitation de la PNC un caractère politique qui avait pour risque d’exposer certains riverains habitant les environs immédiats de la coordination nationale de la police judiciaire. Nous avons pensé à quatre écoles maternelles, une école primaire et une école secondaire consulaire, quelques résidences des diplomates ainsi que des personnes morales et physiques privées. Pour éviter que la sérénité de la population ne soit rompue, des instructions précises viennent d’être données à la police judiciaire de décaler l’audition de M. Martin Fayulu pour une date ultérieure », a annoncé le colonel Pierrot Mwanamputu.

La notification été faite à l’avocat conseil de Martin Fayulu pour ce faire, a ajouté le porte-parole de la PNC.

Le procureur général près la Cour de cassation, Flory Kabange Numbi, avait demandé à la Police nationale congolaise (PNC), d’ouvrir une enquête consécutive à une plainte contre l’opposant Martin Fayulu.

En effet, dans sa lettre du mardi 23 avril, Flory Kabange Numbi, indiquait que le parquet général a été saisi, depuis le 18 février, d’une plainte de la part d’un certain Jean-Claude Ngoy Lufuluabo.

Il accuse Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, notamment « d’incitation à la haine ethnique, pillage, atteinte aux droits garantis et crime de génocide ».

La police judiciaire avait alors invité Martin Fayulu de se présenter au bâtiment du casier judiciaire le lundi 06 mai 2019 à 10 h pour des renseignements utiles à lui communiquer.

Les leaders de Lamuka et certaines associations soutenant Martin Fayulu ont appelé les militants et sympathisants de ces structures à accompagner le candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle de décembre 2018, pour cette audition.