Un opposant turc se voit confisquer ses avoirs en France

Cem Uzan à Istanbul, en juillet 2007. Stoyan Nenov / Reuters

Cem Uzan, homme d'affaires turc controversé, opposant au président Erdogan et réfugié politique, s'est vu confisquer cet été par Ankara ses avoirs en France.

Un homme d'affaires turc controversé, Cem Uzan, opposant au président Erdogan et réfugié politique, s'est vu confisquer cet été par Ankara ses avoirs en France, qu'il estime à plusieurs milliards d'euros, a-t-on appris mercredi auprès de son avocat.

 

"Nous dénonçons une saisie opérée en toute illégalité et saisissons la justice française", a déclaré à l'AFP Me Matthias Pujos.

L'empire Uzan, jadis l'un des plus importants de Turquie, s'est effondré à partir de 2003. Les autorités turques l'accusent d'avoir organisé une fraude bancaire massive. Plus de 200 entreprises du groupe ont été saisies, dont une compagnie de téléphonie mobile, Telsim, rachetée depuis par le géant britannique Vodafone, et un groupe de presse.

Au terme d'une multitude de procédures judiciaires, Ankara a condamné en 2013 par défaut Cem Uzan à une peine de 18 ans et demi de prison et à une amende de près de 1,5 milliard d'euros.

"Il n'y a eu à ce jour aucune procédure en France donnant force exécutoire à ce jugement. Mais la Turquie a voulu passer outre et tenter par elle-même de faire exécuter cette condamnation en récupérant les avoirs en France de mon client ", a déclaré Me Pujos.

"La justice turque s'acharne sur lui pour des raisons politiques"

D'après son récit, un huissier, sur demande d'une agence gouvernementale turque, s'est rendu fin août au domicile parisien de Cem Uzan, alors en vacances, "a procédé à l'ouverture de ses coffres-forts à l'aide de scies à métaux et emporté des effets personnels et des titres au porteur d'une valeur de plusieurs milliards d'euros de la société Ceas", conglomérat turc spécialisé dans la production et la distribution d'électricité, détenu par M. Uzan.

"Nous irons devant un juge de l'exécution le 27 novembre. Il va se prononcer sur la légalité des opérations effectuées par l'huissier qui a opéré sans titre exécutoire, uniquement sur la base de documents étrangers", a indiqué Me Pujos. Il compte obtenir la restitution de l'ensemble des saisies.

Par ailleurs, M. Uzan a déposé plainte le 29 août à la police "qui est venue à son domicile constater l'effraction", a-t-il ajouté.

Cem Uzan, 56 ans, s'était reconverti en homme politique et avait participé, avec son parti populiste, le Parti Jeune (GP), aux élections législatives turques de 2002 et 2007.

D'après son avocat, "la justice turque s'acharne sur lui pour des raisons politiques, son parti ayant été considéré à cette époque comme un rival potentiel du Parti de la justice et du développement (AKP) du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan".

En 2003, la justice américaine a condamné Cem Uzan et d'autres membres de sa famille à verser plus de 4,26 milliards de dollars aux équipementiers américain Motorola et finlandais Nokia pour avoir détourné des fonds prêtés par les deux groupes. En appel, ce montant a été ramené à 3,1 milliards de dollars.

 

 

Videos

International

L'ex-marine américain Paul Whelan, accusé d'espionnage, arrive au tribunal moscovite de Lefortovo pour une audience, le 24 octobre 2019

Russie : 18 ans de prison requis contre un Américain accusé d'espionnage

Le parquet russe a requis lundi une peine de 18 ans de camp contre Paul Whelan, un ex-marine américano-britannique jugé pour espionnage dans une affaire qui empoisonne les relations déjà compliquées entre
Ahmaud Arbery, joggeur de 25 ans assassiné en Géorgie (USA) fin février

Vive émotion aux Etats-Unis après le meurtre d'Ahmaud Arbery par deux hommes blancs

Les appels de responsables politiques, stars et internautes se multipliaient jeudi 7 mai aux États-Unis pour demander l’inculpation de deux hommes blancs accusés d’avoir tué un joggeur noir de 25 ans en Géorgie fin février. 
Donald Trump à Washington, le 27 avril 2020 - © MANDEL NGAN - AFP

Coronavirus : Trump a été alerté plus d'une douzaine de fois en janvier-février

Le président américain Donald Trump a été à maintes reprises alerté quant aux dangers du nouveau coronavirus dans des rapports des services de renseignements en janvier et février, a indiqué lundi le Washington Post.
Capture d'écran d'une vidéo montrant des élèves de retour à l'école à Hangzhou (Chine), le 26 avril 2020. (PEOPLE'S DAILY CHINA)

En Chine, des écoliers retournent en classe avec des chapeaux de distanciation sociale

Un petit air de carnaval pour la rentrée. Pour leur retour en classe, dimanche 26 avril, des élèves chinois ont arboré des chapeaux surmontés de tiges d'un mètre visant à leur rappeler les consignes de distanciation sociale face au Covid-19. Ces images proviennent d'une école primaire de Hangzhou, dans la province du Zhejiang, dans l'est de la Chine.
En seulement trois semaines, près de 17 millions d’Américains se sont inscrits au chômage.

Coronavirus : Ces Américains qui font la « grève du loyer », la peur au ventre

"Je risque gros, mais je n’ai pas le choix" : Terra Thomas résume ainsi sa décision de faire la grève du loyer, un mouvement naissant aux États-Unis chez les nouveaux chômeurs, pris entre le marteau et l’enclume."Je n’ai plus de revenus. Le choix c’était de donner mes dernières économies à mon propriétaire, qui possède une entreprise multi-millionnaire, ou de garder cet argent pour manger et payer mon assurance-santé", raconte cette habitante d’Oakland, dans la baie de San Francisco.
Des personnes avec un masque à Central Park, à New York, le 17 mars dernier. • ©William Volcov / BRAZIL PHOTO PRESS / Brazil Photo Press via AFP

Coronavirus : Aux États-Unis, les Noirs meurent plus que les autres

Cela a tout à voir avec la pauvreté de cette communauté qui représente 12,9 % de la population. Des centaines d’avocats et de médecins ont écrit au ministre de la Santé. Ils veulent voir les statistiques, pour s’assurer que les Afro-Américains ne sont pas moins bien soignés.
Maeve Kennedy McKean, 40 ans, et son fils Gideon, 8 ans, ne sont pas revenus jeudi d'une sortie dans la baie de Chesapeake. | AFP / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / MIKE PONT

USA : Deux membres de la famille Kennedy portés disparus

Deux membres de la famille Kennedy étaient portés disparus vendredi après une balade en canoë. Maeve Kennedy McKean, 40 ans, et son fils Gideon, 8 ans, ne sont pas revenus jeudi d’une sortie dans la baie de Chesapeake.Deux membres de la famille Kennedy, dont une petite-nièce du président assassiné John Kennedy, étaient portés disparus vendredi après une balade en canoë, selon les autorités du Maryland, une nouvelle tragédie au sein de la dynastie politique la plus célèbre des États-Unis.