Quand des jeunes du Kenya rédigent les dissertations des étudiants américains

Certains étudiants américains font sous-traiter leurs devoirs par des jeunes kényans. | ISSOUF SANOGO / AFP

La triche à l’université n’est pas nouvelle. Mais avec Internet, elle peut prendre des dimensions inattendues. Certains étudiants américains font ainsi sous-traiter leurs devoirs par des jeunes Kényans.

« C’est de la triche, bien sûr. Mais est-ce qu’on a le choix ? Nous devons gagner de l’argent. Nous devons gagner notre vie ». Mary Mbugua, une étudiante à l’université de Nyeri, au Kenya, doit en effet payer ses études et son loyer.

Désargentée, elle a d’abord cherché des petits boulots, raconte le New York Times. Sans grand succès. Avant qu’un ami lui offre d’entrer dans une « académie d’écriture ». Le principe en est simple : il s’agit de rédiger des dissertations pour les étudiants des États-Unis, de Grande-Bretagne ou d’Australie. Contre rémunération, bien sûr.

Ces réseaux sont maintenant bien organisés. Ils ont même parfois pignon sur rue, avec des sites officiels comme AceMyHomework (RéussirMesDevoirs), Academized (Académique) ou EssayShark (Génie des Dissertations), nés au Kenya, mais aussi en Ukraine et en Inde. Avec succès : la page Facebook des membres de l’académie d’écriture du Kenya compte plus de 50 000 membres.

Les tarifs ? De 15 à 42 dollars la page

Devoirs, essais, dissertations, tout est possible. Les tarifs ? Ils varient selon la longueur de la rédaction, le niveau d’étude concerné et le délai accordé. Sur le site Academized, explique le New York Times, les prix peuvent varier de 15 à 42 dollars la page rédigée, selon les cas.

Selon le quotidien américain, ce marché représente chaque année plusieurs millions d’essais et de dissertations dans le monde.

Mary Mbugua, elle, raconte qu’elle a ainsi écrit sur la nécessité (ou pas) pour l’homme de coloniser l’espace, mais aussi sur l’euthanasie. Pendant son meilleur mois, elle a gagné 320 dollars, soit beaucoup plus d’argent qu’elle n’en avait jamais vu.

Les sites officiels se dédouanent

Un phénomène courant ? La dernière étude consacrée à la triche à l’université, en 2005, a déterminé que 7 % des étudiants avaient remis des devoirs écrits par quelqu’un d’autre et que 3 % avaient fait appel à des officines spécialisées dans la rédaction d’essais.

 

Pour se dédouaner, un site comme EssayShark affirme que ses services ne constituent pas une tricherie : il avertit les étudiants que les dissertations envoyées par mail ne sont destinées qu’ « à des fins de recherche et de référence ». Évidemment…

« Nous ne tolérons ni n’encourageons ni ne participons sciemment au plagiat ou à tout autre acte frauduleux », conclut EssayShark. Un vrai requin du savoir.

Videos

International

 Des migrants à Malaga, en octobre dernier. AFP

L'Espagne aura besoin de «millions et de millions de migrants» selon le ministre des Migrations

L'Espagne, qui compte actuellement quelque 47 millions d'habitants, va devoir ouvrir ses portes. Selon José Luis Escriva, ministre espagnol de la Sécurité sociale, de l'inclusion et des migrations, la trajectoire démographique du pays est si inquiétante que "nous aurons besoin de 8 ou 9 millions de personnes juste pour garder notre population active au même niveau", a-t-il estimé, jeudi 16 janvier lors du Forum de l'OCDE sur les migrations, à Paris.
Le président français Emmanuel Macron

Sahel : Emmanuel Macron se dit prêt à revoir les « modalités d’intervention » de la France

Près de 4.500 militaires français de l’opération Barkhane sont mobilisés, depuis août 2014, dans la bande sahélo-saharienne pour combattre le terrorisme Emmanuel Macron a annoncé jeudi 28 novembre qu'il était prêt à revoir "toutes les options stratégiques" de la France au Sahel. Le président français a réclamé à ses alliés une "plus grande implication" contre "le terrorisme" dans la région, après avoir reçu le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.
Le militant pro-démocratie Joshua Wong avant de donner une conférence de presse devant le Conseil législatif (LegCo, le Parlement local) à Hong Kong le 29 octobre 2019 afp.com - Anthony WALLACE

Elections locales à Hong Kong: la candidature de Joshua Wong invalidée

Joshua Wong, figure du mouvement pro-démocratie à Hong Kong, a crié à la "censure" politique en annonçant que sa candidature aux élections locales avait été invalidée, au moment où l'ex-colonie britannique vit sa pire crise politique depuis sa rétrocession en 1997.
L'ancien président Barack Obama le 25 octobre 2019 aux funérailles du parlementaire Elijah Cummings à Baltimore ©AFP, AFP

Obama: le respect des autres n'est pas "un signe de faiblesse"

L'ancien président Barack Obama a fait vendredi l'éloge de l'intégrité dans l'exercice du pourvoir, à l'occasion des funérailles à Baltimore d'Elijah Cummings, élu afro-américain et figure du Congrès. "Il n'y aucune faiblesse dans le fait d'être respectable", a lancé M. Obama, dans une allusion à peine voilée à son successeur Donald Trump qu'il n'a cependant jamais cité nommément.
Un délégué au stand de la société russe d'armement Kalachnikov lors du sommet Russie-Afrique de Sotchi, le 23 octobre 2019. 1/2 © AFP, Andrea PALASCIANO

Chars d'assaut et kalachnikovs: la Russie étale ses armes pour séduire l'Afrique

Kalachnikovs dernier cri, systèmes de défense anti-aérienne et programmes de reconnaissance faciale: le complexe militaire russe a exposé au premier forum Russie-Afrique toute sa panoplie pour charmer le continent africain, qui pèse lourd dans son carnet de commandes.
Certains étudiants américains font sous-traiter leurs devoirs par des jeunes kényans. | ISSOUF SANOGO / AFP

Quand des jeunes du Kenya rédigent les dissertations des étudiants américains

La triche à l’université n’est pas nouvelle. Mais avec Internet, elle peut prendre des dimensions inattendues. Certains étudiants américains font ainsi sous-traiter leurs devoirs par des jeunes Kényans.
John Bolton viré par Trump dont la cote de popularité a encore baissé: elle est de 38%. | BRENDAN SMIALOWSKI/AFP

Pourquoi Donald Trump a viré John Bolton, l'un des faucons de son administration

John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, vient d'être limogé. Ce proche des néoconservateurs et partisan d’une ligne dure en matière de politique étrangère était opposé à un accord en Afghanistan où la guerre fait rage depuis 18 ans ; il avait été écarté des négociations avec les talibans au profit de Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine.