Le Palais des congres accueille une exposition éphémère pour mettre en valeur l’art comme levier de la coopération Europe - Méditerranée - Afrique

Forum des Diasporas Africaines

A l’occasion du Forum des Diasporas Africaines qui se tiendra le 22 juin 2018 sous le haut-patronage d’Emmanuel Macron, le Palais des Congrès accueillera une exposition éphémère pour mettre en valeur l’art et les cultures africaines. En sus de l’exposition, une table-ronde sera organisée autour de « l’art africain, levier de soft power ».

Les arts d’Afrique, un soft power a exploiter pour redéfinir l’influence du continent

Envisagé comme un levier pour accélérer la coopération entre l’Europe, la Méditerranée et l’Afrique, le secteur artistique se voit attribuer une place de choix dans cette première édition du Forum des Diasporas Africaines. Ainsi, en clôture de la journée se tiendra une table-ronde ayant pour thème « l’art comme soft power sur le continent africain ». La conférence réunira des experts de ce secteur, invités à débattre autour du financement de la culture et du marché de l’art en Afrique, du rapatriement des oeuvres ou encore du rayonnement artistique du continent africain.

Parmi les intervenants de cette table ronde qui débutera des 18h15 :

Mme Salimata Diop, Directrice du Musée de la photographie de Saint-Louis – Sénégal ;

Mr Sansy Kaba Diakité, Commissaire général de Conakry Capitale mondiale du livre (CCML) et directeur de L’Harmattan-Guinée ;

Mr Stéphane Brabant, Avocat associé & Co-Chairman du groupe Afrique mondedu Cabinet Herbert Smith Freehills

Mr Charles Houdart, Chargé de mission Industries Culturelles et Créatives a Agence Française de Développement.

Une traversée au coeur du continent visant à l’exalter les cinq sens

Le Forum des Diasporas Africaines sera également l’occasion de découvrir une exposition éphémère sur les arts d’Afrique, installée en parallèle d’un cocktail de clôture. Celle-ci se voudra plus précisément une traversée au coeur du continent africain au fil de laquelle les participants pourront découvrir des oeuvres faisant appel à leurs différents sens. L’occasion pour les participants de découvrir ou de redécouvrir des artistes de renom, tels qu’Imane AYISSI (mode), Alun BE (photographie), Elis BOND (art culinaire), Amsa CISSE (sculpture), Josue COMOE (peinture), Aissa DIONE (textile) MAISON INTEGRE (design), Abdoulaye KONATE (tenture), Atsoupé KPOGNON (peinture), Dounia TAMRI-LOEPER (design) et Barthélémy TOGUO (céramique), moustapha maiga (teinture).

 

La sélection d’oeuvres sera réalisée par le cabinet de curiosités Nelly WANDJI.

 

Benjamin Mampuya

COMPAGNIE GÉNÉRALE DE COMMUNICATION

 

 

Videos

International

Donald Trump / Source Reuters

Coronavirus : Critiquée par Donald Trump, la Chine l’accuse de « fuir ses responsabilités »

Le torchon brûle depuis plusieurs jours entre Pékin et Washington. Après avoir déclenché une polémique en qualifiant le Covid-19 de « virus chinois », Donald Trump a déclaré jeudi 19 mars que le monde payait « le prix fort » pour la lenteur chinoise à communiquer sur le nouveau coronavirus. En réponse au président américain, la Chine l’accuse ce vendredi de « fuir ses responsabilités ».
Michael Bloomberg se retire de la campagne présidentielle/ Reuters

USA: Le milliardaire Michael Bloomberg jette l’éponge et soutient Joe Biden

Au lendemain d’un « Super Tuesday » raté, le magnat des médias et ancien maire de New York a annoncé qu’il se retirait de la course à l’investiture démocrate. Michael Bloomberg appelle à voter Joe Biden.
Le président russe Vladimir Poutine

Pour Vladimir Poutine, un mariage n'est possible qu'entre "un homme et une femme"

Cette déclaration du président russe a eu lieu lors d'une rencontre avec un groupe de travail formé par le Kremlin pour plancher sur la réforme constitutionnelle proposée en janvier par le chef d'Etat russe. Un mariage, c'est une union entre un homme et une femme", a déclaré jeudi 13 février Vladimir Poutine, lors d'une rencontre avec un groupe de travail formé par le Kremlin pour plancher sur la réforme constitutionnelle proposée en janvier par le chef d'Etat russe. 
L’ancien ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini, mercredi au Sénat, à Rome. Photo Roberto Monaldo. Lapresse. AP

Le Sénat italien renvoie en justice Matteo Salvini pour avoir bloqué des migrants

Le Sénat italien a renvoyé mercredi en justice Matteo Salvini, le chef de l'extrême droite, accusé de séquestration de personnes pour avoir bloqué un bateau de migrants au large de la Sicile quand il était ministre de l'Intérieur. Le résultat du vote sera annoncé officiellement à 18H00 GMT, mais le tableau électronique vu par plusieurs journalistes de l'AFP, indiquant pendant quelques secondes le résultat du scrutin, a permis d'établir clairement son renvoi en justice, confirmé par tous les médias italiens.
 Des migrants à Malaga, en octobre dernier. AFP

L'Espagne aura besoin de «millions et de millions de migrants» selon le ministre des Migrations

L'Espagne, qui compte actuellement quelque 47 millions d'habitants, va devoir ouvrir ses portes. Selon José Luis Escriva, ministre espagnol de la Sécurité sociale, de l'inclusion et des migrations, la trajectoire démographique du pays est si inquiétante que "nous aurons besoin de 8 ou 9 millions de personnes juste pour garder notre population active au même niveau", a-t-il estimé, jeudi 16 janvier lors du Forum de l'OCDE sur les migrations, à Paris.
Le président français Emmanuel Macron

Sahel : Emmanuel Macron se dit prêt à revoir les « modalités d’intervention » de la France

Près de 4.500 militaires français de l’opération Barkhane sont mobilisés, depuis août 2014, dans la bande sahélo-saharienne pour combattre le terrorisme Emmanuel Macron a annoncé jeudi 28 novembre qu'il était prêt à revoir "toutes les options stratégiques" de la France au Sahel. Le président français a réclamé à ses alliés une "plus grande implication" contre "le terrorisme" dans la région, après avoir reçu le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.
Le militant pro-démocratie Joshua Wong avant de donner une conférence de presse devant le Conseil législatif (LegCo, le Parlement local) à Hong Kong le 29 octobre 2019 afp.com - Anthony WALLACE

Elections locales à Hong Kong: la candidature de Joshua Wong invalidée

Joshua Wong, figure du mouvement pro-démocratie à Hong Kong, a crié à la "censure" politique en annonçant que sa candidature aux élections locales avait été invalidée, au moment où l'ex-colonie britannique vit sa pire crise politique depuis sa rétrocession en 1997.