Larry Flynt offre 10 millions de dollars pour destituer Donald Trump

Larry Flynt offre 10 millions de dollars pour destituer Donald Trump

Larry Flynt, le magnat millionnaire de l’industrie pornographique, s’est exprimé ce dimanche, dans le Washington Post. Il promet dix millions de dollars à quiconque lui apporterait des informations compromettantes sur le président des États-Unis qui permettraient de le faire tomber.

Le millionnaire Larry Flynt a offert ce dimanche, dix millions de dollars à quiconque lui apporterait des informations compromettantes sur le président Donald Trump, pouvant mener à sa destitution.

« Je ne m’attends pas à ce que les potes milliardaires de Trump le dénoncent mais je suis confiant qu’il y a beaucoup de gens qui savent des choses et pour qui dix millions de dollars représentent beaucoup d’argent », écrit le fondateur et patron du magazine pornographique américain Hustler, dans une annonce publiée en plein page dans le Washington Post.

Plusieurs offensives médiatiques à son actif

Il rappelle avoir déjà offert une récompense d’un million de dollars pour faire sortir des informations qui ont contribué à détruire la carrière de deux hommes politiques républicains.

En 1998, il avait poussé à la démission le parlementaire Bob Livingston, qui était candidat pour être président de la Chambre des représentants, en révélant un scandale sexuel. En 2012, Larry Flynt avait proposé un million de dollars pour mettre la main sur les déclarations de revenus de Mitt Romney, à l’époque candidat républicain à la présidence.

« Au vu de la crise actuelle, j’ai porté la récompense à dix millions de dollars et ne vous y trompez pas j’ai bien l’intention de payer la totalité de cette somme », poursuit-il.

La première ligne de cette offre entièrement en lettres capitales indique : « Dix millions de dollars pour toute information conduisant a la destitution et au retrait de la Maison Blanche de Donald J. Trump ».

Nombreux griefs contre Trump

Larry Flynt, qui a soutenu Hillary Clinton durant la campagne présidentielle, met en question la légitimité de l’élection de Donald Trump citant notamment une possible collusion avec les tentatives de la Russie d’influencer l’élection présidentielle américaine et le sabotage de l’accord de Paris sur le climat.

 

« Mais le plus préoccupant, c’est que bien avant l’apocalypse qui résultera du changement climatique, Trump pourrait déclencher une guerre nucléaire mondiale », écrit-il en référence à la crise avec la Corée du Nord.

« Une destitution créerait une situation chaotique et controversée mais l’alternative - trois années de plus de dysfonctionnement déstabilisateur - est pire », poursuit Larry Flint.

L’annonce indique une adresse électronique et un numéro de téléphone spécial, ouvert du lundi au vendredi de 08 h 30 à 18 h 00, pendant les deux prochaines semaines.

Pour le moment, Donald Trump n’a pas encore réagi.

Videos

International

combattants africains

France : Emmanuel Macron lance un "appel aux maires de France" pour renommer des rues en hommage aux soldats africains

Emmanuel Macron a lancé un appel aux maires de France jeudi à Saint-Raphaël (Var), lors des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence, les invitant à honorer les combattants africains en baptisant rues et places des communes françaises.
L’écrivaine américaine Toni Morrison, Prix Nobel de littérature, est morte

L’écrivaine américaine Toni Morrison, prix Nobel de littérature, est morte

Descendante d’une famille d’esclaves, Toni Morrison, décédée à 88 ans, était connue pour avoir donné une visibilité littéraire aux Noirs. Elle était prix Nobel de littérature. Toni Morrison, Nobel de littérature, est morte à l’âge de 88 ans, a annoncé mardi 6 août sa famille. « Toni Morrison est décédée paisiblement la nuit dernière, entourée de sa famille et de ses amis », a précisé un communiqué de ses proches. Descendante d’une famille d’esclaves, Toni Morrison est connue pour avoir donné une visibilité littéraire aux Noirs.
Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran. | AFP

Nucléaire iranien. Téhéran met en garde les Européens contre toute escalade

Ce lundi, Téhéran a invité les Européens à mesurer leurs réactions aux mesures prises par l'Iran pour réduire ses engagements en matière nucléaire vis-à-vis de la communauté internationale.Téhéran a mis en garde ce lundi les Européens contre toute escalade dans leur réaction aux mesures prises par l'Iran pour réduire ses engagements en matière nucléaire vis-à-vis de la communauté internationale.
Le président Nicolas Maduro, ici le 21 juin à Caracas, était visé par la tentative de coup d'État, d'après son gouvernement.

Le Venezuela dit avoir déjoué une tentative de "coup d'État" militaire

Le gouvernement vénézuélien a affirmé ce mercredi 26 juin avoir déjoué une tentative de “coup d’État” militaire impliquant l’opposition, en lien avec les États-Unis, la Colombie et le Chili, des allégations immédiatement rejetées avec ironie par l’opposant Juan Guaido.
Le président russe Vladimir Poutine serre la main de son homologue vénézuélien Nicolas Maduro lors d'une réunion à la résidence principale de Novo-Ogaryovo aux abords de Moscou, le 5 décembre 2018.

L'armée russe aide le Venezuela "face aux menaces" américaines

Les troupes russes arrivées au Venezuela en mars aident l'armée du régime chaviste à se préparer face aux menaces américaines "d'usage de la force", a déclaré vendredi à l'AFP l'ambassadeur russe au Venezuela, Vladimir Zaïomski, qui juge toutefois que "la voie du dialogue" doit l'emporter.
Vladimir Poutine (Crédits : MAXIM SHEMETOV)

Poutine classé homme le plus puissant du monde pour la 3e année consécutive

Selon le classement annuel établi par Forbes, il arrive juste devant Angela Merkel et Barack Obama. François Hollande est 16ème.Pour la troisième année consécutive, Vladimir Poutine remporte la palme de l'homme le plus puissant de la planète, selon un classement établi chaque année par le magazine Forbes et publié mercredi.
Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian

La France accuse l'Italie d'ingérence et rappelle son ambassadeur

La France a rappelé son ambassadeur en Italie pour "des consultations" après une série de "déclarations outrancières" et "d’attaques sans fondement" et sans "précédent" de responsables italiens, a annoncé jeudi le ministère français des Affaires étrangères. "Les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable", a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay dans un communiqué.