La justice américaine inculpe Cheikh Gadio, un ex-ministre sénégalais pour corruption

Cheikh Gadio, ex-ministre sénégalais des affaires étrangères

Le responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, dans l'Est des Etats-Unis, ainsi qu'un ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères ont été inculpés par la justice américaine dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda. Chi Ping Patrick Ho, 68 ans, et Cheikh Gadio, 61 ans, sont accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts responsables de ces pays afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise. Les pots-de-vin représentent plusieurs millions de dollars, selon un communiqué du ministère américain de la Justice publié lundi. "Des responsables au plus haut niveau des gouvernements des deux pays sont soupçonnés d'avoir reçu des pots-de-vin", a indiqué le ministre adjoint de la Justice Kenneth Blanco, citant le président du Tchad et le ministre ougandais des Affaires étrangères sans communiquer leur nom. Le ministère n'a pas non plus dévoilé le nom de l'entreprise chinoise pétrolière. L'ancien ministre sénégalais a été arrêté vendredi à New York et présenté devant un juge le lendemain, tandis que M. Ho a été arrêté samedi et présenté à un juge lundi. M. Blanco a ajouté que la justice américaine était déterminée à poursuivre ceux qui compromettent la compétitivité des entreprises. "Leurs pots-de-vin et leurs actes de corruption portent tort à notre économie et minent la confiance dans un marché libre", a-t-il également commenté. Les personnes inculpées sont soupçonnées d'avoir, entre autres, fait transiter près d'un million de dollars par l'intermédiaire du système bancaire new-yorkais. En échange d'un pot-de-vin de deux millions de dollars, le président du Tchad aurait offert à l'entreprise pétrolière chinoise des droits pétroliers dans le pays sans passer par un appel d'offres international. L'ancien ministre sénégalais aurait joué un rôle central dans cette affaire. M. Ho aurait également distribué des cadeaux tout en promettant d'autres avantages, dont le partage des profits d'une société commune ainsi que l'acquisition potentielle d'une banque en Ouganda, en vue d'obtenir des avantages pour l'entreprise de l'énergie pour laquelle il jouait le rôle d'intermédiaire. Fin août, la justice américaine avait condamné l'ancien ministre guinéen Mamhmoud Thiam à sept ans de prison pour avoir blanchi de l'argent de pots-de-vin reçus d'entreprises chinoises. M. Thiam, ex-ministre des Mines en Guinée, avait été reconnu coupable en mai. Il avait notamment utilisé les 8,5 millions de dollars reçus pour payer l'école de ses enfants et acheter une maison de 3,75 millions près de New York.  Avec AFP

Videos

International

Photo d'illustration du terminal 2F de l'aéroport de Roissy. (MAXPPP)

Aéroport de Roissy : un sans-abri s'empare de 300 000 euros en liquide

Un sans domicile fixe (SDF) de 50 ans s'est emparé de deux sacs de billets dans l'enceinte de l'aéroport en s'appuyant sur une porte restée mal fermée. Il fouillait les poubelles et a aujourd'hui 300 000 euros en poche.
Dimanche, Nicolas Maduro a annoncé que les principaux partis d'opposition seraient exclus de l'élection présidentielle de 2018,

Municipales au Vénézuela : Maduro triomphe et vise la réélection

Le président vénézuélien socialiste, Nicolas Maduro, a revendiqué dimanche une large victoire aux élections municipales, boycottées par les principaux partis d'opposition, qui devraient être exclus de la présidentielle de 2018 où il visera un nouveau mandat.
Donald Trump, Président des Etats-Unis

La communauté internationale contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence vendredi matin après la décision de Donald Trump de reconnaître "officiellement Jérusalem comme capitale d'Israël", a annoncé la présidence japonaise de l'instance, dans la nuit du mercredi 6 décembre au jeudi 7 décembre.
L'ombre d'un homme est projetée au parc où figure une fresque du défunt dirigeant cubain Fidel Castro et avec la mention en espagnol: "La mort n'est pas vraie", Havane, Cuba, 24 novembre 2017.

Cuba honore Fidel Castro un an après sa mort

Cuba commémore samedi le premier anniversaire de la mort de Fidel Castro, avec l'oeil déjà tourné vers une transition historique qui doit tourner la page, dans moins de 100 jours, de six décennies de pouvoir des frères Castro. Adulé par certains, honni par d'autres, Fidel Castro a gouverné sans partage l'île caribéenne et défié la superpuissance américaine pendant près de 50 ans, avant de céder le pouvoir à son frère Raul à partir de 2006. Son décès l'année dernière à l'âge de 90 ans avait été suivi d'un deuil national de neuf jours et ses c
Cheikh Gadio, ex-ministre sénégalais des affaires étrangères

La justice américaine inculpe Cheikh Gadio, un ex-ministre sénégalais pour corruption

Le responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et en Virginie, dans l'Est des Etats-Unis, ainsi qu'un ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères ont été inculpés par la justice américaine dans une affaire de corruption de hauts responsables au Tchad et en Ouganda. Chi Ping Patrick Ho, 68 ans, et Cheikh Gadio, 61 ans, sont accusés d'avoir corrompu pendant plusieurs années des hauts responsables de ces pays afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise.
Campagne contre le racisme. Image d’illustration. Source: DR

Les inégalités raciales mettent à mal le mythe d'un Brésil métissé

Au Brésil, pays qui entretient le mythe d'une nation métissée harmonieuse, plus sa couleur de peau est foncée, moins une personne a de chances d'accéder à des postes de responsabilité. Lundi, le pays célèbre la journée de la Conscience noire avec de nombreuses manifestations culturelles mais aussi des débats pour changer les mentalités, notamment au sein des entreprises. Les chiffres sont implacables : selon l'Institut Brésilien de Géographie et Statistiques, parmi les 54% de Brésiliens noirs ou métis, seuls 5% occupent des po
La Chine compte un nombre record de super-ordinateurs en haut du palmarès mondial

Le classement de référence TOP500: La Chine, leader mondial des super-ordinateurs

La Chine compte un nombre record de super-ordinateurs en haut du palmarès mondial, dépassant une fois encore les Etats-Unis, selon l'étude d'un site internet spécialisé. Le pays asiatique consolide ainsi sa place de puissance dominante du secteur, acquise l'an passé. Au total, 202 des 500 super-ordinateurs les plus rapides du monde se trouvent actuellement en Chine, d'après le classement de référence TOP500.