Etats-Unis: Le ministre de la santé démissionne pour ses vols en jets privés

Tom Price, le ministre de la Santé, a été contraint à la démission. (AFP/ ALEX WONG.)

Tom Price a été épinglé pour avoir affrété 26 déplacements en avions privés depuis le début de l'année, pour plus de 400 000 dollars.

Le couperet est tombé vendredi soir. Tom Price, ministre américain de la Santé, a été contraint de présenter sa démission à Donald Trump après les révélations sur son goût pour d'onéreux déplacements en jets privés.

Il s'agit d'un nouveau coup dur pour l'administration Trump puisque le nom de l'ancien élu de Géorgie vient s'ajouter à une longue liste de haut responsables nommés puis limogés par le président américain au cours des derniers mois: Steve Bannon (ex-conseiller stratégique), Reince Priebus (ex-secrétaire général de la Masion Blanche), Sean Spicer (ex-porte-parole) ou encore Michael Flynn (ex-conseiller à la sécurité nationale).

 

La polémique enflait depuis plusieurs jours à Washington et plaçait Donald Trump, arrivé au pouvoir il y a huit mois sur la promesse d'un amaigrissement de l'administration fédérale, dans une situation de plus en plus inconfortable. Tom Price «a présenté sa démission et le président l'a acceptée», a indiqué vendredi soir l'exécutif américain dans un bref communiqué. Quelques minutes plus tôt, Donald Trump avait clairement laissé entendre que Tom Price pouvait se préparer à quitter la capitale fédérale. «Je ne suis pas content, je peux vous le dire», avait-il déclaré lors d'un échange avec les journalistes depuis les jardins de la Maison Blanche, affirmant avoir été «déçu» par son ministre.

26 déplacements en jets privés en 2017

Politico, qui a révélé l'affaire, avait décompté pas moins de 26 déplacements de Tom Price en avions privés depuis le début de l'année, pour un total dépassant 400.000 dollars. Tentant de clore la polémique, Tom Price avait annoncé jeudi soir qu'il rembourserait les frais correspondant à son siège et s'était engagé à ne plus voyager que sur des lignes régulières. Mais il n'a fait qu'attiser les braises car selon Fox News, citant une source proche du ministre, le montant remboursé par le ministre n'était que de 51.887 dollars. Comme s'il considérait qu'il n'était pas concerné par les frais engagés pour ses collaborateurs.

 

Dès mercredi, nombre d'élus avaient réclamé sa démission. «Des voyages de luxe sur des jets privés ne sont pas une utilisation acceptable de l'argent des contribuables», avait déclaré la sénatrice démocrate Patty Murray. Les déplacements étaient de nature gouvernementale, a souligné le ministère, défendant la légalité des dépenses, mais ils incluaient des lieux où Tom Price possède des propriétés ou a des amis et de la famille. Par comparaison, les deux prédécesseurs au portefeuille de la Santé sous Barack Obama voyageaient exclusivement sur des lignes régulières.

 

Tomp Price, orthopédiste de 62 ans, qui fut élu de la Géorgie (sud-est) à la Chambre des représentants, paye aussi probablement le mécontentement de Donald Trump sur l'échec de la réforme d'Obamacare, loi emblématique de son prédécesseur démocrate. En juillet déjà, le locataire de la Maison Blanche avait menacé, dans une formule qu'il utilise régulièrement dans un demi-sourire qui met l'audience mal à l'aise, de limoger son ministre de la Santé s'il n'obtenait pas les votes nécessaires pour tenir cette promesse de campagne centrale.

 

Videos

International

Le Prince saoudien Al-Walid Bin Talal

ARABIE SAOUDITE : Le Prince Al-Walid Bin Talal négocie un accord avec les autorités

Le Prince saoudien Al-Walid Bin Talal détenu depuis plus de deux mois dans le cadre d’une opération de lutte contre la corruption est en négociation avec les autorités mais un accord reste encore à trouver , à déclarer un haut fonctionnaire saoudien. Le milliardaire, dont la fortune est estimée à 17 milliards de dollars d’après le classement Forbes, est président et propriétaire de la société d’investissement Kingdom Holding et est considéré comme l’homme d’affaires le plus en vue du royaume. 
Au salon de Jeddah, les visiteuses peuvent découvrir les modèles proposés par les constructeurs. | Reuters

Les Saoudiennes se préparent à prendre le volant

En juin, elles auront enfin le droit de conduire. Une petite révolution qui s’accompagne d’autres avancées. En pleine crise économique, le pays n’a guère le choix.
Ayrton Little a littéralement exulté en apprenant son admission à Harvard

Il explose de joie en apprenant son admission à Harvard

Ayrton Little a littéralement exulté en apprenant son admission à Harvard. Entouré de sa famille et de ses amis, l’adolescent de 16 ans originaire de Louisiane, attendait les résultats sur internet. Finalement, il saute de joie en apprenant sa sélection dans l’une des plus prestigieuses universités du monde.
 Le président Raul Castro © Reuters

Cuba: Raul Castro cèdera la présidence en avril 2018

L’Assemblée nationale cubaine a voté, ce jeudi, une modification du programme des élections générales sur l’île. La désignation du successeur du président Raúl Castro est reportée de février à avril 2018. L’année 2018 devrait être celle qui marquera la fin de l’ère Castro à Cuba, mais un peu plus tard que prévu initialement. Les médias d’État ont annoncé que l’Assemblée nationale cubaine avait modifié ce jeudi le programme des élections générales sur l’île, reportant la désignation du successeur du président Raúl Castro.
Deux jeunes femmes employées d’une garderie d’enfants à Chicago ont été inculpées pour maltraitance | INFOGRAPHIE OUEST-FRANCE

Etats-Unis: Une nounou brûlait des enfants avec un pistolet à colle chaude

Deux jeunes femmes employées d’une garderie d’enfants à Chicago ont été inculpées pour maltraitance. L’une d’elles est accusée d’avoir brûlé plusieurs enfants avec un pistolet à colle.
Vladimir Poutine. | AFP.

Russie: la campagne présidentielle officiellement lancée

La campagne électorale a officiellement débuté lundi en Russie, où l'élection présidentielle se tiendra le 18 mars avec pour favori le président russe Vladimir Poutine, candidat pour un quatrième mandat.La campagne a été lancée par la publication d'un décret du Conseil de la Fédération dans le journal officiel Rossiskaïa Gazeta.Ce décret a également confirmé la date du 18 mars pour le scrutin, conformément à la décision prise vendredi du Conseil de la Fédération.
Ronaldinho lors d'un match de charité

Brésil: Ronaldinho candidat aux sénatoriales sous une étiquette d’extrême droite ?

Ronaldinho pourrait, comme d’anciennes gloires du football brésilien, se reconvertir dans la politique. Selon O Globo, l’ancien meneur de jeu du PSG et du Barça pourrait se porter candidat aux prochaines élections sénatoriales au Brésil sous l’étiquette d’un parti d’extrême droite. Le Ballon d’Or 2005 viserait le poste de sénateur de l’état fédéral de Minas Gerais et compterait le soutien d’un leader de l’extrême droite brésilienne.