CPI: Laurent Gbagbo et Blé Goudé acquittés et libérés

L'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo et Blé Goudé

L'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé jugés par la Cour pénale internationale, ont été acquitté ce mardi de crimes contre l'humanité.

C'était une décision très attendue. Ce mardi, la Cour pénale internationale (CPI) a prononcé l'acquittement de l'ancien président de la Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo, accusé de quatre chefs de crimes contre l'humanité: meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains. Des crimes pour lesquels il plaidait non coupable. Le procès de cet homme de 73 ans, en détention depuis sept ans s'achève donc là: la CPI a ordonné sa mise en liberté immédiate. 

La Chambre fait droit aux demandes d'acquittement présentées par Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé (ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes, fidèles à M. Gbagbo) concernant l'ensemble des charges" retenues contre eux et "ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés", a déclaré le juge président Cuno Tarfusser. 

3000 morts en cinq mois

Premier ancien chef d'État à avoir été remis à la Cour, il était jugé pour des crimes commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011, née de son refus de céder le pouvoir à son rival, l'actuel président ivoirien Alassane Ouattara. Les violences avaient fait plus de 3000 morts en cinq mois. 

Lundi, avant que cette décision ne soit prononcée, environ 200 personnes s'étaient rassemblées à Abidjan pour exprimer leur hostilité à une éventuelle libération. "La CPI travaille comme si les victimes n'existaient pas", a dénoncé auprès de l'AFP Issiaka Diaby, le président d'un collectif de victimes qui regroupe 8000 personnes. 

"Si on libère Laurent Gbagbo, il n'y aura plus de justice à notre égard", a affirmé Karim Coulibaly, 43 ans, amputé d'une jambe après avoir reçu une balle lors de la crise. "J'étais chauffeur, je suis chômeur aujourd'hui. On n'est pas contre la réconciliation mais il faut d'abord satisfaire les victimes". 

Simone Gbagbo, condamnée et amnistiée

Après avoir occupé le palais présidentiel pendant plusieurs mois, Laurent Gbagbo avait finalement été arrêté en avril 2011 par les forces du président Ouattara, soutenues par les Nations unies et la France, avant d'être remis à la CPI. 

L'ex-chef d'État s'est "accroché au pouvoir par tous les moyens", a martelé l'accusation, qui a convoqué plus de 80 témoins depuis le début du procès en janvier 2016. Celui-ci repose sur une "déformation de l'histoire", a de son côté affirmé la défense l'année dernière. Lors d'une audience en décembre, elle a argué que l'ancien président, "âgé et fragile", ne poserait aucun risque de fuite. 

Laurent Gbagbo pourrait rejoindre sa femme, Simone Gbagbo, surnommée la "Dame de fer". Arrêtée avec son mari, elle avait été condamnée en 2015 à 20 ans de prison, avant de bénéficier d'une amnistie accordée par le président Ouattara après sept ans de détention. 

Videos

International

combattants africains

France : Emmanuel Macron lance un "appel aux maires de France" pour renommer des rues en hommage aux soldats africains

Emmanuel Macron a lancé un appel aux maires de France jeudi à Saint-Raphaël (Var), lors des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence, les invitant à honorer les combattants africains en baptisant rues et places des communes françaises.
L’écrivaine américaine Toni Morrison, Prix Nobel de littérature, est morte

L’écrivaine américaine Toni Morrison, prix Nobel de littérature, est morte

Descendante d’une famille d’esclaves, Toni Morrison, décédée à 88 ans, était connue pour avoir donné une visibilité littéraire aux Noirs. Elle était prix Nobel de littérature. Toni Morrison, Nobel de littérature, est morte à l’âge de 88 ans, a annoncé mardi 6 août sa famille. « Toni Morrison est décédée paisiblement la nuit dernière, entourée de sa famille et de ses amis », a précisé un communiqué de ses proches. Descendante d’une famille d’esclaves, Toni Morrison est connue pour avoir donné une visibilité littéraire aux Noirs.
Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran. | AFP

Nucléaire iranien. Téhéran met en garde les Européens contre toute escalade

Ce lundi, Téhéran a invité les Européens à mesurer leurs réactions aux mesures prises par l'Iran pour réduire ses engagements en matière nucléaire vis-à-vis de la communauté internationale.Téhéran a mis en garde ce lundi les Européens contre toute escalade dans leur réaction aux mesures prises par l'Iran pour réduire ses engagements en matière nucléaire vis-à-vis de la communauté internationale.
Le président Nicolas Maduro, ici le 21 juin à Caracas, était visé par la tentative de coup d'État, d'après son gouvernement.

Le Venezuela dit avoir déjoué une tentative de "coup d'État" militaire

Le gouvernement vénézuélien a affirmé ce mercredi 26 juin avoir déjoué une tentative de “coup d’État” militaire impliquant l’opposition, en lien avec les États-Unis, la Colombie et le Chili, des allégations immédiatement rejetées avec ironie par l’opposant Juan Guaido.
Le président russe Vladimir Poutine serre la main de son homologue vénézuélien Nicolas Maduro lors d'une réunion à la résidence principale de Novo-Ogaryovo aux abords de Moscou, le 5 décembre 2018.

L'armée russe aide le Venezuela "face aux menaces" américaines

Les troupes russes arrivées au Venezuela en mars aident l'armée du régime chaviste à se préparer face aux menaces américaines "d'usage de la force", a déclaré vendredi à l'AFP l'ambassadeur russe au Venezuela, Vladimir Zaïomski, qui juge toutefois que "la voie du dialogue" doit l'emporter.
Vladimir Poutine (Crédits : MAXIM SHEMETOV)

Poutine classé homme le plus puissant du monde pour la 3e année consécutive

Selon le classement annuel établi par Forbes, il arrive juste devant Angela Merkel et Barack Obama. François Hollande est 16ème.Pour la troisième année consécutive, Vladimir Poutine remporte la palme de l'homme le plus puissant de la planète, selon un classement établi chaque année par le magazine Forbes et publié mercredi.
Emmanuel Macron et Jean-Yves Le Drian

La France accuse l'Italie d'ingérence et rappelle son ambassadeur

La France a rappelé son ambassadeur en Italie pour "des consultations" après une série de "déclarations outrancières" et "d’attaques sans fondement" et sans "précédent" de responsables italiens, a annoncé jeudi le ministère français des Affaires étrangères. "Les dernières ingérences constituent une provocation supplémentaire et inacceptable", a déclaré la porte-parole du Quai d’Orsay dans un communiqué.